seprator

3 techniques supplémentaires pour vos esquisses (Ghost Dog partie 2)

  • Home
  • Croquis
  • 3 techniques supplémentaires pour vos esquisses (Ghost Dog partie 2)
seprator
14April 2014
blog_shape

IMG_0891

Pourquoi se préoccuper autant de la position des pieds ? Eh bien parce que c’est elle qui va suggérer la profondeur. Devant une image où le personnage se trouve dans un fond blanc c’est primordial. Pour créer de la spatialité (revoilà le diplômé d’arts plastiques qui parle) il faut suggérer que l’acteur se trouve dans un espace tridimensionnel.

La seule option est de travailler sur les pieds. Prenez en compte la position de l’un par rapport à l’autre. Le fait que le pied arrière soit plus haut que le pied avant va créer l’illusion de perspective.

L’erreur serait de placer les pieds au même niveau.


Technique 1 : placer les pieds pour suggérer de la profondeur

Pour ce modèle j’ai tracé une ligne oblique qui m’a servi à déterminer l’emplacement des appuis. J’ai appliqué la même procédure pour les genoux.

Petite subtilité, il y a quelques temps j’aurai représenté le segment sous forme de ligne droite. Même si cela fonctionne, cette technique va à l’encontre de la posture fluide que je tente de donner. Maintenant que je suis un adepte du « 100% courbe » je trace ces lignes de force en suivant les volumes virtuels des genoux et des pieds. Ce qui a l’avantage d’ajouter une information : celle de la surface arrondie de l’élément.

Évidemment les zones de flous du modèle rendent certaines parties de la position difficilement perceptibles. Les jambes et les pieds par exemple ne sont pas simples à percevoir mais j’y reviendrai dans les prochains articles.

clip_image002

clip_image004

Technique 2 : déterminer l’élément principal du dessin

Si l’on trace des lignes de force on remarque que les têtes sont placées à peu près à un niveau égal et si l’on prolonge les avants bras, on obtient un triangle renversé voir une croix où les points de convergences sont les mains.

 

clip_image006

clip_image008

 

Les deux éléments importants sont les mains (qui se trouvent au milieu de l’affiche) et les visages.

On va donc les détailler un peu plus que le reste du dessin.

 

Technique 3 : peaufiner les mains

Je termine avec quelques conseils sur les mains. Vous voyez qu’elles tiennent un sabre. Il y a trois problèmes avec lesquels composer :

– le premier est que ce sont des mains superposées

– le second est de faire sentir qu’il y a une étreinte qui s’exerce sur le sabre et qu’il soit bien tenu

– le troisième est que les mains se situent au premier plan et qu’il va falloir utiliser une perspective de taille (c’est-à-dire en augmenter la taille)

clip_image010

Pour cette dernière caractéristique de la position, il suffit de prendre une mesure de la tête avec son crayon et de dessiner les mains de même taille que cette unité. Elles doivent être aussi grande que la tête (voir plus) pour donner l’impression qu’elles sont au premier plan. Là aussi comme pour la position des pieds, l’expression de la profondeur en dépend !

clip_image012

 

Est-ce que vous avez d’autres astuces pour les esquisses ?

{lang: 'fr'}


Laisser un commentaire

shape
©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
↓