seprator

Apprendre le dessin et progresser

seprator
13June 2013
blog_shape

benduktArticle rédigé par Florent, auteur du blog “http://croquis-vif.com”  dans lequel il partage son quotidien d’autodidacte pour devenir illustrateur professionnel.

Cet article est avant tout destiné à tous ceux qui veulent apprendre à dessiner chez eux et ne savent pas par où commencer.


Cela va bientôt faire plus de dix ans que j’essaye de progresser par moi-même.

Je n’ai jamais pris de cours de dessin et je suis autodidacte. J’ai mis très longtemps pour progresser jusqu’à ce que je me rende compte que je répétais sans cesse les mêmes erreurs.

Grâce à ma modeste expérience  voici quelques conseils qui pourraient aider tous ceux qui veulent se lancer, et certains autres je l’espère.

Tout d’abord que voulez-vous apprendre  à dessiner ?

Répondre à ces questions va vous permettre d’identifier vos besoins et savoir où vous aller allez.

Par exemple si vous voulez apprendre à dessinez les animaux de la forêt ou encore les nuages,  apprendre à dessiner des portraits de façon réalistes n’est pas pertinent.

Sachez-vous débarrassez de votre superflu. Peut-être que cela soulagera votre Ego de savoir dessiner de façon réaliste  tel objet. Mais en avez-vous réellement besoin ?

Identifier vos besoins, c’est créer votre propre « cursus » sur mesure, un peu comme si vous étiez dans une école d’art. C’est vous le patron !

La clarté amène de la précision.

“Je veux apprendre à dessiner” est très vague comme objectif…tout aussi vague que de répondre  “tout savoir dessiner”.

Il faut découper ce tout en petites étapes.

Qu’est-ce que vous définissez comme étant le “tout” ? Des personnages, des animaux, dessiner des portraits …

Vous pouvez vous aidez en regardant quel genre de dessin vous aimez bien copier, quel genre d’artiste vous aimez ou qu’est-ce qui vous inspire.

Trouver l’information

L’information se trouve partout. Livres, internet, DVD, cours et.. Nous vivons dans une société de l’information mais 95 % de ce que l’on nous impose nous est inutile.

Mais maintenant que vous savez ce que vous voulez. Vous pouvez commencer à chercher l’information pertinente qui vous servira à atteindre votre objectif.

Si vous ne savez pas réellement ce que vous cherchez, vous risquez de perdre plus votre temps et peut être votre argent. Vous pouvez même commencer à culpabiliser de procrastiner (vilain mot) et à ne pas progresser comme vous le voudriez.

Inspiration Vs Références

Ce sont deux choses à différencier.

Pour moi l’inspiration est d’abord émotionnelle (cœur) alors que les références sont intellectuelles (cerveau/raison)

Il nous est parfois difficile d’expliquer avec des mots pourquoi une image nous inspire, mais nous le ressentons quand même.

L’inspiration se trouve partout : musées, rencontre, films, internet, beaux-livres, etc…tout dépend de la sensibilité de chacun.

Par contre les références sont le matériel qui va nous servir pour comprendre le monde.

Cela peut être un tutoriel, bien sûr mais également des photos, un modèle 3D, des images faites par d’autres artistes.

Une image, inspirante ou non devient une référence parce que vous l’avez choisi consciemment.

A vos crayons, prêt…Dessinez

Une fois que vous savez ce que vous allez dessiner et que vous avez trouvé quelles références étudier. Il est grand temps de s’y mettre. Mais attention…

Si vous voulez réellement progresser, il vous faut apprendre de nouvelles connaissances et non pas simplement utiliser vos acquis de façon intuitive.

Je vous conseille donc deux type de séances. L’une consacrée à l’apprentissage l’autre à la pratique.

Apprendre, c’est avant tout comprendre. Dans cette session, je vous suggère d’étudier, de « copier », d’imiter un style pas plus de 25 minutes à la fois.

Il ne faut pas que votre esprit parte ailleurs alors que votre main dessine toute seule, c’est très important.

On pourrait parler ici d’apprendre en pleine conscience.

Plus vous êtes présent au moment présent, et plus vite vous retiendrez.

Pratiquer, c’est  mettre en application ce que vous avez appris, vous faire plaisir tout en essayant de vous remémorer ce que vous venez d’apprendre.

Il vaut mieux mettre en application le plus tôt possible après avoir étudier. Cela paraît logique, mais apprendre à dessiner, est comparable à apprendre une leçon.

 

Recommencer.

Si nous ne mettons pas en application ce que nous apprenons, nous l’oublions, il faut l’accepter…

Ces trois étapes sont à recommencer autant de fois que vous le désirerez.

Partager et aimer ce que vous faites.

Il est important d’être dans la capacité d’accepter que vos dessins puissent plaire aux autres.

Ce que vous qualifierez de “nul», “raté“, peut être  incroyablement sensible pour l’un de vos amis. On ne sait jamais…

Dissociez vos pensées  qu’elles soient négatives ou non de de la valeur réelle de vos dessins. Sachez apprécier justement ce que vous faites.

Apprendre à dessiner en autodidacte n’est pas facile car cela demande beaucoup de discipline mais n’oubliez pas, le plaisir doit être présent avant de pouvoir penser à « performance ».

Si vous avez du plaisir et continuer à persévérez.il n’y aucun doute, vous progresserez  avant même que vous ne le remarqueriez.

J’espère que ces quelques conseils sauront aider certains lecteurs dans leur cheminement personnel.

Article rédigé par Florent, auteur du blog “http://croquis-vif.com”  dans lequel il partage son quotidien d’autodidacte pour devenir illustrateur professionnel.

 

crédits FlickR : Bendukt

{lang: 'fr'}


  • florentkch:
    Merci a Roy de m’avoir permis de partager cet article avec vous.Progresser tout seul est largement possible mais je pense que la personnalité joue beaucoup.Je suis content que vous ayez pu trouver cela utile. merci pour votre commentaire.

    Cent fois sur le métier … Remettez votre ouvrage … Lorsqu’on consulte les anciens , on constate que le dessin était fait, refait re refait. C’était d’excellents dessinateurs, nous avons tendance a devenir des gribouilleurs

    • Tout à fait.Je n’ai rien à redire

      Mais il y a une différence entre les dessins que l’on fait pour d’autres et pour soi même. Entre le croquis d’étude et l’illustration
      Par exemple , en architecture (ou j’ai étudié). Les architecte d’antan (Viollet le Duc,Palladio ect.. ) savaient dessiner incroyablement bien. Aujourd’hui , en architecture le dessin n’est plus enseigné dans une culture artistique mais de design. Les besoins ont évolué. L’espace architectural s’est complexifié.

      Mon point de vue est que l’idée doit primer par rapport au résultat ensuite , nous pouvons tout à fait recommencer, 100 fois si vous le voulez , 1000 fois si il y a besoin. Il faut juste séparer les deux choses. Pre production et production.

      Le croquis n’est pas une fin en soi , mais un outil de pensée.

      Mais cela reste mon point de vue et je suis content qu’il ne fasse pas l’unanimité :).

      merci de votre commentaire.

  • Article très intéressant ! Je suis dans le même cas où longtemps j’ai dessiné mais sans évoluer et cela m’as vite découragé… J’ai abandonné un temps puis j’ai décidé de reprendre de bonne base en apprenant en autodidacte. Ce n’est pas une mince affaire…Il faut continuellement ce mettre un coup de pied au cul…garder ça motivation et on peut vite ce perdre et ne plus trop savoir par quel bout commencer ou continuer…Faut un mental d’acier :p ! J’avoue être souvent décourager ne sachant pas par quoi commencer , où aller etc… Mon objectif étant de devenir aussi illustrateur pro et pourquoi pas aussi faire de la BD.

    En tout cas merci pour tous ces articles et conseils, ça reboost 😀

    • pas de problèmes , quand j’ai écrit cela , j’étais moi même en perte de motivation.

      Si je peux me permettre voici un conseil pour retrouvez votre motivation si vous êtes perdu .

      Vous pouvez dépassez votre l’intellect en touchant à votre côté émotionnel qui vous rappellent vos vraies raisons d’agir ( et par là même vous redonner un élan de motivation). Pour ma part tout se passe dans les tripes et non dans la tête :).

      bonne chance dans votre parcours !

  • Je suis tout à fait d’accord avec cet article.

    Lorsque j’ai commencer le dessin vers mes 13 ans je dessinais tout et n’importe quoi mais sans réel but du coup mes dessins n’étaient pas ce que je voulais réellement et au final j’ai abandonné.

    Aujourd’hui j’ai décidé de reprendre le dessin près de 10 ans après et je suis donné des objectifs.
    Pour commencer j’ai voulu savoir quel était mon but..
    J’ai remarqué que j’avais plus d’aisance à travailler des personnages. (les paysages, l’architecture et autres ne m’intéressant pas vraiment)

    Ensuite j’ai cherché un peu sur le net des technique pouvant m’aider à atteindre mon but.
    Aujourd’hui mon but je l’ai trouvé.
    Je veux arriver à dessiner avec le plus de réalité possible donc je travail un maximum sur des portraits et à chaque fois que je lis ou regarde de nouvelles techniques j’essai de les mettre en application.

    Grace a cela je vois que je m’améliore un peu plus à chaque dessins même si je suis encore loin du résultat que je désire.

    Je pense qu’il ne faut pas s’éparpiller pour arriver à bien dessiner lorsque nous sommes débutant et autodidacte en plus de cela.

    Merci pour cet article 😀

    • Très bonne initiative et un parcours motivant !

      Il ne faut pas chercher à être le meilleur mais donner le meilleur, ce qui est différent. Disons lorsque l’on est autodidacte , à moins que vous partagez directement votre passion avec des autres passionnés , le risque de se sentir perdu est plus que considérable. Je ne sais pas si Roy partage mon avis, mais pour moi le dessin ne doit pas être une fin en soi, ce qui compte c’est ce que vous voulez exprimez.

      bon courage dans votre parcours !

  • Merci Roy, d’avoir partagé cet article. Il est effectivement difficile de progresser tout seul. Et ne pas savoir où on va ne facilite effectivement pas la tâche. Le conseil de Florent de bien différencier l’apprentissage et la pratique me paraît aussi très utile. Bravo pour ton blog !

    • Merci a Roy de m’avoir permis de partager cet article avec vous. Progresser tout seul est largement possible mais je pense que la personnalité joue beaucoup.Je suis content que vous ayez pu trouver cela utile. merci pour votre commentaire.

  • Laisser un commentaire

    shape
    ©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
    ↓