seprator

Comment dessiner régulièrement sans effort – partie 2

seprator
07September 2014
blog_shape

Ceci est la suite de l’article “Comment dessiner régulièrement sans effort”. Je donne 3 astuces supplémentaires pour littéralement annihiler la paresse chaque matin et vous aider à faire votre session de dessin quotidienne.


Trouvez vous un déclencheur

Peut-être que vous connaissez l’expérience de Pavlov. Ce scientifique qui avertissait un chien avec une cloche que son repas était prêt. Après plusieurs semaines, il faisait le test de faire sonner la cloche sans apporter de repas à l’animal. Résultat le chien se mettait à saliver parce qu’il avait associé le bruit à l’arrivée de sa gamelle.

Sans aller aussi loin dans le conditionnement, on peut avoir un réflexe de se mettre à une activité parce que l’on est à proximité d’un objet qu’on lui a associé.

J’ai pris l’habitude de faire un dessin le matin en buvant mon café. Résultat cette boisson prise seule me rappelle que j’ai l’habitude de dessiner en la buvant.

Faire ses séances dans un même lieu est également efficace. Le cerveau se met en condition pour exécuter une tâche qu’il a l’habitude de faire lorsqu’il est dans une pièce.

Par exemple, le simple fait de se placer devant le chevalet nous met en condition pour se mettre à dessiner.

 

Tracez la première ligne d’un dessin après en avoir fini un

Autre technique intéressante pour prolonger une activité.

Il s’agit simplement de prendre le réflexe de faire le premier trait d’un nouveau dessin une fois le précédent terminé.

Le simple fait de débuter un nouveau dessin augmente les chances que l’on a d’en faire un second en entier.

Pourquoi cela marche ?

Si vous êtes comme moi vous n’aimez probablement pas les projets inachevés.

Aussi l’idée de n’avoir qu’un seul trait de crayon sur une feuille va nous pousser à poursuivre l’œuvre jusqu’à un niveau plus poussé (un dessin de contour pur par exemple).

Cette technique aide aussi si vous souhaitez lire beaucoup plus. Prenez simplement la décision de lire la première ligne d’un chapitre après en avoir fini un.

Vous serez surpris d’en lire plusieurs alors que vous aviez prévu d’en lire un à l’origine.

 

Se créer l’environnement idéal pour dessiner

Ici il va s’agir de joindre l’utile à l’agréable. J’aime particulièrement dessiner dans une ambiance “lounge”. Avec une musique de fond calme.

Je n’aime pas perdre du temps à chercher des modèles lorsque je me lance dans un dessin.

Certaines chaînes youtube font des mix de plus d’une heure de chanson lounge et dans le même temps font défilé un diaporamas de photographie.

Une fois que je décide de me lancer dans une session, je met une de ces vidéos qui m’offrent trois avantages :

– j’ai des modèles qui défilent automatiquement

– j’ai une heure de musique qui me met dans une ambiance créative et détendue

– j’ai un compte à rebours pour mes modèles (étant donné que chaque image est diffusée le temps d’une chanson)

Voici deux exemples de chaînes que j’apprécie d’écouter le matin : “the sound you need” et la “belle musique

 

Ainsi que quelques dessins réalisés durant ces matinées :

@croquis femme_r
@croquis femme8_r
@croquis femme5_r

Avec ma tasse de café et mon carnet, c’est l’environnement que je préfère pour débuter la journée Sourire

 

 

 

 

Liste d’actions pour appliquer ces conseils :

– trouver un déclencheur (un lieu, un objet, une boisson) et gardez le prêt de vous à chaque session de dessin

– prenez le réflexe de tracer le premier trait d’un nouveau croquis après en avoir terminé un

– trouvez l’environnement idéal pour dessiner (quelle musique vous souhaitez écouter ? quels modèles voulez-vous travailler en particulier ?). Chercher une chaîne sur youtube ou une radio qui diffuse ce genre de musique à l’heure de votre séance. Au besoin créez une playlist “séance de dessin”

{lang: 'fr'}


Laisser un commentaire

shape
©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
↓