seprator

Comment dessiner régulièrement sans effort–partie 1

seprator
31August 2014
blog_shape

J’écris cet article un dimanche matin sur un banc du jardin japonais de Toulouse.

7079388543_ef5fd21388_z

Comme la musique, le dessin est un art qui demande de l’entrainement. Si vous débutez dans cette activité il vous faut vous armer d’une certaine rigueur, de  patience, d’un brin d’organisation et de régularité pour obtenir les résultats que vous souhaitez.

Il vaut mieux dessiner un peu chaque jour que 10h lors d’une grosse journée et puis ne s’y remettre que 6 mois plus tard.

Comme expliqué dans mon article “le dessin est une tarte au fromage espagnole” inutile d’essayer de progresser si vous n’appréciez pas les conversations avec vous même.

Il y a aussi un effet apaisant dans le dessin, on se coupe du monde le temps de poser quelques lignes sur le papier.


Lorsque je suis arrivé en France j’étais obligé de me débrouiller pour gérer les études et ma vie de tous les jours. Pas forcement évident quand c’est la première fois que l’on habite seul. J’étais vite débordé par toutes les obligations.

En plus de livres sur le dessin et d’ateliers, j’ai lu certains ouvrages sur l’organisation de la vie personnelle. Cela m’a enlevé beaucoup de poids sur mes épaules.

Ensuite j’ai eu la bonne idée de lier la pratique du dessin avec ces techniques.

Résultat j’ai pu me créer des petits rituels pour pratiquer le

IMG_1020bis
dessin au quotidien de manière presque automatique.

J’arrive à éviter le fameux “je ne suis pas motivé aujourd’hui” en jouant un “tour de passe-passe” à mon cerveau.

 

Voici comment vous pouvez faire de même :

 

 

1 – Commencez petit

L’idée est ici de tenir sur la durée. Il ne s’agit pas de faire une sprint d’une journée pour ensuite ne plus toucher les crayons de l’année.

Privilégiez les petits dessins même si vous savez que vous pouvez gratter une feuille des heures durant.

Mon conseil :  prenez un petit carnet de format A5.

Le premier avantage est qu’il est plus facile d’improviser des séances de 5 min où bon vous semble qu’une séance d’1h. Surtout si vous avez un agenda très rempli.

Le second avantage est que vous allez vouloir en faire plus (parce que 5 min suffisent seulement à vous mettre l’eau à la bouche et à effleurer le plaisir de l’activité).

À la fin des 5 min vous aurez donc plus de motivation pour poursuivre votre nouvelle habitude ou rallonger votre séance si votre emploi du temps le permet.

IMG_1023bis (800)

 

 

 

2 – Concentrez vous sur la première action

Le plus difficile c’est de se lancer, cela fait 50% du travail.

Un des blocages qui empêche les gens de pratiquer régulièrement une activité est le fait qu’ils pensent à toutes les étapes de celle-ci.

Le temps leur semble long rien qu’en pensant à ce qu’ils doivent faire.

Par exemple avant une séance de dessin je peux être amené à penser “il va falloir sortir le matériel, ajuster le chevalet, prendre une nouvelle feuille… et j’ai oublié le modèle… quel modèle choisir ?”

 

Pensez uniquement à la première action.

 

D’après vous qu’elle est-elle ? Ouvrir votre carnet ? Prendre votre crayon ?

Pour moi la première action est de m’assoir devant mon carnet. Je ne pense qu’à me placer là où j’ai l’habitude de dessiner et le reste suit automatiquement.

“Maintenant qu’on y est autant prendre le crayon et dessiner un petit quelque chose”

Et voilà comment l’on se retrouve à faire une petite séance de dessin (cela marche aussi pour le footing) !

 

3 – Ayez votre matériel à porté de main

Une autre habitude pour que le conseil précédent fonctionne encore mieux est d’avoir le matériel prêt.

Dans l’idéal vous pourriez faire une séance de dessin au même endroit et à la même heure chaque jour.

Il ne s’agit pas de trouver un lieu trop ”exotique” pour votre entrainement. Une table dans la cuisine où vous dessinerez tous les jours à 8h en préparant le café ira très bien.

Pour ma part mes carnets sont toujours à la même place, sur mon étagère blanche dans ma chambre.

C’est important d’avoir une place assignée pour votre materiel car cela évite de perdre trop d’énergie à se demander “Vite il faut que je fasse ma séance de dessin quotidienne, où est-ce que j’ai bien pu mettre mon carnet ??”

IMG_1024bis (800)

 

 

Si vous dessinez d’après modèle.

Trouvez vous une série de modèle que vous aimez et placer les dans un dossier.

De cette manière vous n’aurez qu’à piocher dans ce dossier lorsque vous voudrez faire une séance de dessin au lieu d’en chercher un avant de vous mettre à griffonner.

Là encore l’idée est que vous n’ayez pas besoin de réfléchir avant de vous lancer dans votre dessin.

 

Pour retrouver les techniques de dessin et mes pas-à-pas, inscrivez-vous au blog à l’aide du formulaire c-dessous pour recevoir votre accès à ma bibliothèque et téléchargez gratuitement les ouvrages.

 

 

crédit photo : Stephan Gauthier

{lang: 'fr'}


  • ok je l'ai vu cette photo en dessin sur facebook cela me fait plaisir mais je suis souvent epuise de dessiner encore un peu de temps j'ai besoin de l'effort pour faire des dessins dans ma vie pour l'avenir. et comment vous me proposez de bien croquer?

  • très bonne méthode
    C’est en forgeant que l’on devient forgeron,un peu chaques jours donne des résultats extraordinaire sur le long terme.

    Merci de tes conseils

  • Merci pour tous ces conseils, qui tombent “à pic” : je suis dans le creux de la vague …

  • Laisser un commentaire

    shape
    ©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
    ↓