Comment ne plus utiliser la gomme dans vos dessins

Posted by in Apprendre a dessiner avec le cerveau droit, Technique | 7 comments


La transcription texte de la vidéo sur ne plus utiliser la gomme dans un dessin

Bonjour et bienvenue dans cette vidéo je m’appelle Roy Pallas, auteur du blog le dessin et dans cette vidéo, je vais vous expliquer la technique du dessin par les valeurs. Pourquoi dessiner par les valeurs. Qu’est-ce que ça a comme avantage ? Contrairement à dessiner par le dessin par le contour, on va voir également la différence si vous n’êtes pas familier avec les termes du dessin. Juste avant si vous voulez vous abonner à ma chaîne YouTube pour ne manquer aucune de ces vidéos, vous pouvez le faire simplement en cliquant sur le bouton rouge qui se trouve en bas à droite de cette vidéo.

Faire un dessin en débutant par les valeurs et pas les contours

Alors, pourquoi dessiner avec des valeurs, les valeurs de gris ? Les avantages que ça a, c’est qu’on peut très facilement esquisser une personne un lieu, un portrait. La seconde, le deuxième avantage de cette technique, c’est que l’on doit faire des retouches avec la gomme, c’est beaucoup plus simple, puisqu’on va travailler avec des valeurs au départ très clair puis on va progressivement aller vers du plus sombre, en appuyant plus sur l’outil, et également en allant plus dans le détail. En dessinant avec beaucoup plus de, en tenant l’outil avec plus de rigidité. Bon ça, ce sont les deux avantages et contrairement au dessin par la cerne, ça vous connaissez certainement si vous avez commencé comme moi à dessiner les portraits par les yeux, en dessinant vraiment les yeux détail par détail, et ensuite vous passez à une autre partie du visage, et vous dessinez ces autres parties, détail par détail et vous le faites en suivant les lignes de contour que vous voyez. Par exemple, le contour du visage, le contour des yeux, le contour de la bouche et voilà. Le problème avec cette technique, c’est que vous êtes déjà dans la recherche minutieuse du dessin et si vous faites une faute, ce sera plus difficile de gommer parce que vous aurez déjà mis beaucoup plus de détails et deuxièmement c’est que vous aurez certainement à appuyer suffisamment fort pour bien dessiner votre dessin, votre modèle. Et le souci c’est que vous ne pouvez pas vraiment revenir là-dessus même si vous gommez, si vous avez appuyé très fort, vous aurez toujours une trace de ce que vous venez de faire, ce n’est pas le cas pour des dessins par valeurs.

Le dessin par valeur, on va vraiment progressivement de la valeur la plus claire à la plus foncée, comme je vous l’ai dit, mais également on va tenir le crayon de manière très souple, ce qui va permettre d’être vraiment rapide lorsqu’on fait une esquisse et en même temps, on va générer des valeurs qui sont très claires, et les valeurs qui sont très, très claires. Avec un coup de gomme, ça s’en va et on peut revenir dessus très rapidement s’il y a besoin. Donc ça ce sont les avantages du dessin par valeur. Pour cette technique, si vous n’êtes pas familier, je vais vous donner quelques astuces. Les premières étapes, déjà tenir votre crayon très loin de la mine et avoir un poignet souple lorsque vous faites votre esquisse et ensuite, tenir le crayon. Il faut que le crayon soit à 45°, un peu moins, 40, 45 ° inclinés sur la feuille et vous allez dessiner avec la tranche. Vous allez faire en fait des mouvements comme ça sur votre dessin. Et plus vous allez dessiner précisément, plus vous allez rapprocher en fait votre main de la pointe. Voilà, au début vous allez commencer comme ça et à la fin vous allez terminer quasiment ici.

Donc, vous faites ça, vous prenez votre crayon, vous le tenez assez loin de la mine et vous l’inclinez à 45° sur votre feuille de papier, vous plissiez les yeux, pour voir les valeurs. Plisser les yeux, ça va obscurcir en fait votre champ de vision, et ça va pousser les contrastes et vous allez mieux voir les valeurs. Donc vous commencez par dessiner les valeurs les plus claires que vous voyez et progressivement vous placez celles qui sont les plus sombres sur votre dessin avec ce geste et en même temps, vous rapprochez votre main de la pointe du crayon.

Voilà ce sont là, simplement les étapes très rapides, ce sont juste des petits conseils comme ça si vous voulez commencer, ça va vous aider à débuter, mais c’est avec la pratique que vous allez en fait acquérir de l’aisance et que cette technique pourrait peut-être pas naturelle pour vous, vous sembler beaucoup plus facile et intéressante à utiliser par la suite.

C’est tout pour cette vidéo, je vous remercie de m’avoir regardé et comme d’habitude, j’ai besoin de votre feedback. Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur j’aime, et si vous n’avez pas aimé, cliquez sur je n’aime pas et ne la partagez pas. Si vous voulez savoir plus de techniques pour dessiner les croquis sur le vif, les croquis d’attitude, ou des portraits rapides ou des portraits réalistes. Vous pouvez télécharger la série de guides via le lien qui va apparaître juste après ma tête dans le générique. Vous aurez accès à une page pour télécharger les guides. Donc il y aura des fiches outils, un guide PDF, ce sera déjà pas mal. Donc merci encore de m’avoir regardé et je vous dis a à très bientôt pour la prochaine vidéo. Au revoir.

Pour recevoir gratuitement les guides pour apprendre à dessiner (avec la gomme cette fois), vous pouvez cliquer sur l’image ci-dessous.

{lang: 'fr'}


7 Comments

  1. Hello Roy! Merci pour cette excellente vidéo et ta générosité habituelle!
    Personnellement j’applique une technique toute différente pour ne pas utiliser de gomme…
    Je dessine au feutre ou à l’encre! 😉
    En fait le principe est le même, c’est à dire qu’on commence à esquisser de façon très légère pour revenir de façon plus intense sur les parties fortes et sombres.
    La grande différence reste que l’on s’interdit la gomme et que les traits de base servent à la structure même du dessin un peu à la manière de Bernard Buffet, artiste que j’ai de suite adoré lorsque je l’ai découvert il y a plus e 50 ans!
    Bon WE!
    JN

    • Ah oui en effet c’est radical l’encre ! L’avantage du graphite reste tout de même que ça permet de travailler par couches succéssives et prépare à la “logique” de la peinture. Je vais regarder ce que fait ce fameux Bernet Buffet, merci pour ce message JN ! 🙂

  2. Merci pour tous ces bons conseils. Je débute dans le dessin et ils m’aident bien

  3. Bravo pour ces conseils très judicieux qui s’appliquent aussi en peinture.. Il y a plus d’artistes qu’on ne le pense qui ne pratiquent pas d’esquisse, par exemple Van Gogh n’aimait pas du tout ça, il trouvait que cela enfermait trop ces sujets dans des contours et préférait travailler les masses directement pour un résultat plus vivant 🙂

    • Hello ! Ça fait plaisir un petit commentaire surprise de ta part ! 🙂 Je ne savais pas pour Van Gogh mais ça ne m’étonne pas. D’autres impresionnistes comme Renoir dessinaient de cette manière pour anticiper l’effet vaporeux qu’ils voulaient mettre dans leurs tableaux.

  4. Un grand merci pour la qualité de tes conseils Roy et ton grand sens de la pédagogie .

    • Merci pour le retour 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *