Correction des dessins de Karine

Posted by in Chalenge | 2 comments

illus article

Bonjour Roy,

Voici 2 dessins pour ton défi.

Technique employée : uniquement du crayon HB sur papier canson pour croquis.

J’appelle ça mes gammes : je travaille les proportions, les axes etc.

par contre, comme dans tout ce que je dessine je les trouve raides, figées.

Un ami peintre me dit qu’elles sont dans un carcan…en me disant cela je pense qu’il veut dire que ça manque de spontanéité…

Mais comment faire ? S’il-te-plaît donne moi un tuyau !

Ah au fait je suis autodidacte donc plein de lacunes dans ma besace…

Merci pour tes conseils.

À bientôt


Alors je vais être pragmatique et te donner directement les conseils pour rendre tes croquis plus vivants.

Déjà voyons ce qui rend un dessin monotone à mon sens (il y a peut-être d’autres éléments mais je trouve que ce que je vais citer sont les principaux) :

– Le surplus de détail donc passer moins de temps sur tes dessins

– Le manque de traits purs

– Le trop de construction

– Le petit format qui est contraignant pour avoir un geste libéré

L’outil joue aussi, peut être qu’utiliser un fusain, une craie, un pinceau… t’ouvrira des portes pour tes croquis, de nouvelles possibilités d’interprétation de tes modèles.

Le soucis comme ton ami l’a clairement formulé, c’est cette impression de modèles enfermés dans un carcan. En fait c’est ton approche qui est à revoir si tu veux modifier ça.

Dans mes croquis personnel, à partir du moment où je place des cernes, ça devient plus monotone. La forme est close et c’est étrange, mais elle commence à devenir trop travaillée. C’est pour ça que je décide souvent de laisser des espaces vides, de ne pas aller jusqu’au bout de mon trait, de laisser quelques éléments en lignes pures pour contrebalancer la pose qui peut être rigide.

Je vois que sur tes croquis, tu as tendance à revenir appuyer sur tes traits et à beaucoup détailler. Tes hachures sont bien placées pour figurer les ombres et les volumes, mais ça donne une impression de peaufinage qui va à l’encontre de ce geste libre que tu recherches. Si je devais donner un conseil simple à retenir et que tu pourrais appliquer tout de suite, ce serait de dessiner ton croquis comme tu as dessiné les cheveux de cette dame.

correction dessin karine

Observe bien le geste que tu as eu pour dessiner ses cheveux, tu as juste placé quelques traits pour suggérer des masses des mèches et surtout tu n’as fait que très peu de retouches. Compare ce geste qui donne un trait qui ressemble à une signature à celui que tu utilises pour cerner tes modèles. Je veux que tu utilises cette manière de faire et que tu l’appliques à tout ton croquis. Ce sera un grand pas en avant !

Concentre toi sur le fait de créer des lignes fluides et être moins porté sur les proportions exactes de ton modèle. Plus tu pratiqueras, plus les proportions deviendront précises tout en gardant de la spontanéité et un geste libre. En fait, sois beaucoup moins schématique quand tu dessines, beaucoup de sites conseillent de créer des formes géométriques et de les assembler pour ensuite dessiner le corps, ce qui est une bonne méthode mais ça ne donne pas ce côté énergique du dessin rapide qu’est le croquis.

Toujours selon moi, lorsqu’on est en train de faire un bon croquis on doit sentir comme une espèce d’angoisse, une perte de repères, de l’hésitation. Donc on n’est pas du tout tranquille lorsque l’on fait un croquis. Il y a un peu de « je ne sais pas trop où je vais ». Ça peut être intéressant de se mettre des contraintes.

Et la première de ces contraintes et le temps, donne toi une durée qui est un peu en dessous de tes capacités actuelles. Si tu sais par exemple que tu dessines un corps humain en cinq minutes, diminue le temps d’un tiers. Ça va t’obliger à aller plus à l’essentiel est à moins travailler tes lignes, donc à obtenir des traits plus purs et donc ça va gagner en dynamisme.

Essaie de capter l’essentiel lorsque tu vois quelque chose. Que ce soit un paysage ou une personne, dis-toi « qu’est-ce qui me marque le plus lorsque je vois tel paysage/personne ? » Et concentre ton attention sur cet aspect. Retiens-toi de revenir peaufiner les traits.

Voilà avec ça tu as de quoi travailler 🙂

 

 

Bonjour Roy,

Suite à tes conseils j’ai essayé ceci …

Tu as la photo de base et le pastel (feuille de pastelcard 50 x65)

Je pense qu’il faut que j’aille encore plus loin… c’est pas encore assez.

Donc à suivre.

Merci

Karine

 

<Digimax i50 MP3, Samsung #1 MP3>

 

Si vous avez des conseils à donner à Karine, je vous laisse le champ des commentaires 🙂

 

Articles similaires :

Mes astuces pour faire un carnet de voyage

Quelques conseils pour apprendre le croquis

Comment faire un croquis rapide et précis?

{lang: 'fr'}


2 Comments

  1. Salut roy
    Jevoudrais savoir si tu vas bientot reprendre les correction car je tes envoye un portrait celui de coluche et je voudrais savoir ce que j’ai a corriger dessus car cela fait un petit moment et j’ai pas vu ma correction
    Voila merci
    Si il faut je te le renvois
    Merci par avance
    Bonne soirée et a bientot

  2. hello Roy,

    WAOUUU !ça c’est du conseil de chez conseil. merci du fond du coeur.
    en résumé tu me demandes de faire l’inverse de ce que j’ai toujours fait. pour moi un bon dessin est un dessin trés ressemblant, limite photo. c’est pour cela que je fais tant de détail. peu importe le temps que j’y passe, de toute façon j’aime ça. ça ne m’a jamais génée.

    mais je commence à prendre conscience de la limite de cette façon de faire. je ne sais plus qui disait un truc du style : il faut d’abord maitriser la technique pour ensuite l’abandonner et aller plus loin.

    la technique même si je ne la maitrise pas complètement je pense qu’il est temps pour moi de me contenter de ce que j’ai apris pour pouvoir aller plus loin. j’ai encore du boulot mais au moins j’ai une direction à suivre.
    merci encore pour tes précieux conseils.

    karine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *