Faire un dessin d’un groupe de marcheurs

Posted by in Non classé | 2 comments

Il est 6 h 22, mon réveil a sonné à minuit et dans cet article je vais vous donner quelques astuces sur la manière de dessiner des gens qui marchent. Si vous vous intéressez au dessin sur le vif, vous aurez un moment dans votre expérience de dessinateur où vous souhaiterez vous frotter au défi de croquer un marcheur dans la rue. Avant de vous lancer dans votre oeuvre, je vais vous expliquer les techniques pour pouvoir esquisser le mouvement de marche et construire votre dessin rapidement.


Le premier problème des croqueurs débutants est qu’ils ne savent pas qu’il y a plusieurs catégories de modèles humains qui peuvent servir de sujet pour le dessin, certaines étant plus compliquées que d’autres. Du coup ils se lancent dans un croquis d’une personne sans savoir à quelle catégorie leur modèle appartient.

Je faisais pareil et lorsque j’ai pris conscience qu’il y avait 3 types de personnes pouvant servir de modèle, j’ai pu doser la difficulté de mes séances et progresser.

Voici les 3 catégories de personnes que vous allez rencontrer à l’extérieur pour vos dessins :

  • les personnes semi-immobiles (assises à une terrasse, sur un banc, allongées sur la plage). Ces personnes sont les modèles les plus faciles à dessiner puisqu’elles ont prévu de rester à leur place pendant un petit moment.
  • les personnes qui font une activité avec des gestes répétitifs (joueur de tennis, les musiciens d’un groupe, les serveurs derrière leur comptoir) Ces personnes sont mobiles mais utilisent fréquemment les mêmes postures et gestes pour leur activité. Ils sont un peu plus compliqués à dessiner que la catégorie précédente et vont vous forcer à déceler les “postures clés” qu’ils empruntent régulièrement. Ce sont ces moments de leurs postures que vous allez chercher à saisir.
  • les personnes qui se déplacent (marcheurs, coureurs). Ce sont les modèles es plus compliqués à saisis puisqu’ils parcourent votre champ de vision pendant quelques instants avant de disparaître. Même si leur marche est un geste répétitif que vous pouvez capter avec un peu d’entraînement, vous devez avoir un bon coup d’œil pour saisir la singularité de leur morphologie, leurs vêtements… afin de les personnifier.

Je vais vous donner des astuces pour cette troisième catégorie.

 

La première astuce pour un dessin d’un groupe de marcheurs est de se positionner en face du chemin qu’empruntent les personnes.

Vous aurez plus de temps pour les observer puisque vous les verrez venir de plus loin.

dessiner une foule

 

Le deuxième conseil est de retranscrire le mouvement de la marche en dessinant vos personnages avec les jambes croisées sur votre dessin.

Pour beaucoup le mouvement de la marche est compliqué à reproduire, si c’est également votre cas, rappelez vous de croiser les jambes de vos modèles. Faites en sorte que l’une soit cachée par l’autre.

N’oubliez pas non plus d’incliner légèrement vos personnages pour donner l’illusion d’un transfert de poids d’une jambe à l’autre.

foule détails marche

foule détails marche 2_New

 

 

Autre conseil, esquissez d’abord le contexte pour ensuite insérer les marcheurs.

Si vous faites l’inverse, vous allez prendre le risque de faire des personnages décalés par rapport au sol et qui semblent flotter. Ce qui va rendre votre croquis incohérent.

dessin groupe marcheurs contexte

 

Un autre conseil qui vous évitera d’avoir un groupe de marcheurs qui flotte au-dessus du sol, qui va vous permettre de construire une perspective de taille, et cela en donnant de la profondeur à votre dessin est de commencer par positionner les têtes sur une ligne médiane.

De cette manière vous serez certain d’utiliser correctement la perspective de taille même sans appliquer les règles de mesures.

dessin groupe marcheurs 3

dessin groupe marcheurs plan moyen

dessin groupe marcheurs

Voilà vous connaissez maintenant 3 catégories de personnes qui peuvent vous servir de modèle, le classement par ordre de difficulté de ces derniers, comment vous positionner pour avoir plus de temps lorsque vous dessinez des marcheurs, l’astuce pour reproduire le mouvement de la marche facilement, comment créer une perspective de taille cohérente dans votre dessin.

Maintenant il ne vous manque que de savoir ébaucher un corps humain aux bonnes proportions et rapidement. Pour cela vous avez des techniques pour apprendre à dessiner rapidement que vous pouvez apprendre en 10 minutes par jour. Dès la première journée vous aurez un croquis réalisé sur une feuille qui n’aura plus rien à voir avec votre ancienne manière de dessiner et au bout d’une semaine vous aurez passé en revue les fondamentaux du dessin rapide et posé les bases de votre pratique régulière du croquis ou du portrait.

Ce plan de progression sous forme de fiches-outils, je vous propose de le télécharger gratuitement sur mon blog en cliquant sur l’image ci-dessous.

{lang: 'fr'}


2 Comments

  1. Superbe article. J’adore le passage sur les jambes croisees et le transfert de poids. Merci Roy!

    • merci pour le comm’ Chou Tac 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *