seprator

Un dessin de paysage point par point

seprator
10August 2013
blog_shape

 

IMG_0195

Vous voulez rire? En milieu de semaine, je n’étais tellement pas certain de pouvoir achever cet article que j’ai failli l’appeler “3 étapes pour ne pas finir un dessin de paysage”. Heureusement avec un peu de réorganisation (et une invitation à un apéro déclinée) j’ai pu en venir à bout! Je ne sais pas vous mais, il m’arrive encore de sous-estimer le temps que peut prendre la réalisation d’un dessin. Lorsque je dessine au crayon ça peut encore aller mais avec une technique comme celle que je vais présenter et le modèle que j’ai utilisé, je peux me faire dépasser par les délais.

D’ailleurs celui-ci m’a été gentiment proposé par une lectrice fidèle, et j’ai accepté de l’utiliser dans la leçon de cette semaine.


On va utiliser une fois de plus la technique des pointillés, je vous rappelle 2 avantages qu’elle procure :

– elle permet d’y aller progressivement dans son dessin (comme on ne peut pas gommer c’est important)

– elle permet de faire des dégradés

Évidemment elle est très lente à utiliser, je ne la recommande pas pour des croquis sur le vif.

A niveau matériel, vous aurez uniquement besoin du feutre à alcool de créamarker.

feutre indélébile

 

Comment obtenir une gamme de valeurs avec un feutre ?

Tout simplement en utilisant des points plus ou moins serrés.

L’idéal pour votre dessin est d’avoir au moins 4 valeurs différentes, on peut bien sur en créer plus mais cela rallongerait de beaucoup la durée de réalisation de votre œuvre.

Entrainez-vous dans un premier temps à faire des pointillés espacés et alignés (faites le du mieux que vous le pouvez, vous n’êtes pas obligé d’avoir la même rigueur qu’une imprimante de bureau).

Essayez ensuite de resserrer ces points un peu plus dans une nouvelle case, puis encore un peu plus.

Puis vous pouvez abandonner le côté linéaire du remplissage et le faire d’une manière plus désordonnée (4eme case).

Enfin pour noircir d’un cran, j’ajoute des traits dans ce groupe de points. Ce qui a l’avantage de pouvoir suggérer quelques formes évasives (très utile dans les ombres du dessin).

Sans titre

 

Retenez ça et vous avez l’essentiel de cet article! Mais ne fermez pas la page pour autant! Le reste vaut le coup d’œil Clignement d'œil

 

 

La recette du dessin Maïté!

dk09z4ic

On va commencer de la même manière que le portrait au feutre, c’est-à-dire que dans un premier temps on va dessiner les contours des éléments que l’on voit avec des points très espacés. En quelques mesures vous pouvez avoir facilement les mêmes proportions que ce qui se trouve sur la photo et si ce n’est pas le cas, en utilisant des points très espacés, il vous sera toujours possible de vous corriger.

IMG_0186

 

À ce stade du dessin vous avez encore le droit de penser à des crottes de souris mais notez également que par rapport à l’illustration du dessus, j’ai délimité plus précisément les objets (les pots à l’arrière plan par exemple). Les branches de l’arbre au premier plan également. Vous remarquez que les pointillés sont déjà un peu plus serrés.

IMG_0187

 

Une fois que j’ai passé cette étape, je marque quelques ombres (je choisis parmi celles qui sont les plus prononcées). Le chemin au milieu va me donner du fil à retordre, les pavés qui le constitue sont de formes irrégulières et ce n’est pas facile de créer une impression de perspective avec des éléments de tailles variés. C’est pour ça que je vais aussi y aller progressivement, mes erreurs se remarqueront plus aisément à ce niveau que sur d’autres parties de mon dessin.

IMG_0188

 

IMG_0189

Voilà à peu près la manière dont j’ai disposé les pavés sur le sol en prenant en compte les interstices. Ceux-ci sont importants pour définir la forme des pavés, ils faut les voir comme des espaces négatifs fermés.

IMG_0190

 

 

 

Les buissons de ce paysage ont des feuilles assez variées, avec ma technique des pointillés je vais d’abord disposer une trame puis monter en valeur (avec des points serrés) et ensuite je vais dessiner les contours de certaines parties des feuilles tout à la fin.

IMG_0191

 

Dans cette illustration je fais du remplissage pour la partie gauche du dessin. Il y a un rocher enfoncé dans le sol dont il faudra que je m’occupe pour en faire ressortir la texture rocailleuse qui contraste avec le reste du paysage.

IMG_0192

 

Là je souffle un grand coup et je me met à définir clairement les contours du sentier. Il faut de la précision, à ce moment je n’ai plus le droit à l’erreur. Si d’aventure mon dessin n’est pas convenable, je ne pourrai le corriger qu’en diminuant la taille des pavés (eh oui c’est un feutre indélébile). Mieux vaut prévoir dessiner les interstices plus fins dans un premier temps.

IMG_0193

 

Je poursuis mon dessin en travaillant sur la partie droite que j’assombris franchement avec des pointillés serrés.

IMG_0194

 

IMG_0195

 

 

On arrive presqu’à la fin. Finalement la partie de ce paysage qui me met le plus le ravioli en ébullition c’est l’arrière plan et la forme des buissons à droite et à gauche de lui. Juste derrière les pots, la végétation est floue. Comment faire?

IMG_0197

 

Pour les pots j’ai trouvé la solution, quelques lignes de surface horizontales pour souligner la rondeur des objets suffiront. Cette partie du dessin étant plus éclairée que le reste, je choisi de ne pas trop marquer les ombres pour garder la cohérence de contraste.

J’ai également fait de même avec le rocher au premier plan. Quelques traits pour suggérer les différentes inclinaisons de surface, souligner l’angularité de ses contours suffisent et les quelques déclivités qui le compose.

 

dessin paysage 1

 

J’ai vidé mes dernières cartouches pour représenter l’arrière plan de ce paysage (mon feutre n’a presque plus d’encre). Comme le veux la loi de la perspective atmosphérique, cette partie étant la plus éloignée de la position du regardeur, ses contours sont moins perceptibles. J’adore cette phase du dessin! J’ai l’impression de passer dans une esthétique abstraite, où tous les éléments (n’ayant pas de limites nettes) se mélangent les uns aux autres.

Il y a encore du travail que l’on pourrait faire dans ce dessin de paysage mais voici déjà un stade assez avancé que l’on peut atteindre avec ma technique. Pas mal non? On dirait une illustration de journal vu à la loupe.

dessin paysage

dk09z4ic

Vous appréciez peut-être les dessins avec un peu plus de couleurs ? Comme ceux-ci par exemple.

Dessiner un paysage

Prenez le temps d'ébaucher la perspective dans votre dessin si vous sentez le besoin de le structurer

Je préfère apprendre à dessiner en reproduisant des intérieurs. Ici c'est un intérieur d'un café en Pologne.i

Pour plus de matériel, vous pouvez visiter ces articles :

  • quel crayon pour quel dessin ?
  • le matériel pour un carnet de voyage

Comme petit exercice je vous propose de pratiquer l’art des pointillés en essayant d’obtenir 5 valeurs différentes avec votre feutre pour réaliser votre paysage (plus si vous le sentez mais pianissimo pianissimo Sourire).

{lang: 'fr'}


    blog_shape
    comma_first
    Insert Text HERE..
  • Superbe! Ca me ramène quelques années en arrière ^^.
    Achat d’un bon feutre et je m’y met. 😉

  • Laisser un commentaire

    shape
    ©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
    ↓