seprator

Dessiner avec des harmonies consonantes

seprator
25October 2013
blog_shape

 

IMG_0646

Me revoilà devant mon affiche de film “My blueberry nights”. En faisant rapidement l’estimation de ma charge de travail par rapport à mon avancé, je pense qu’il va me falloir encore une bonne dizaine d’heure (si ce n’est plus) pour arriver au résultat final! Il y aura de quoi écrire pas mal d’articles avant la fin!

Puisque c’est un dessin en couleur, j’ai voulu me repencher sur les cours de peinture que j’ai eu à l’université. Bien que mon escapade dans le domaine de la peinture fut brève, elle n’en fut pas moins intense. De plus j’avais la chance (sur le moment je n’envisageais pas les choses de cette manière) d’avoir un professeur exigeant qui nous poussait à la régularité et à la peinture sur grands formats. J’ai gardé quelques techniques assez utiles de ces travaux.


Petite analyse de mon dessin, vous voyez qu’il y a deux portraits qui se font dos sur l’image. Les deux baignent dans une lumière différente. Tout naturellement vous vous dites que vous allez dessiner chaque visage avec la couleur qui lui est propre. Comme le dirait Fred Vargas “Halte là malheureux!” (pour ceux qui ont lu son Petit traité de toutes vérités sur l’existence).

My_blueberry_nights_v2-17481923062008

 

Savez-vous qu’en procédant de cette manière vous allez créer des harmonies dissonantes?

 

Si vous choisissez d’apposer la couleur uniquement sur une partie de votre dessin et pas l’autre, vous allez créer un contraste d’harmonie dissonante. En d’autres mots, vous allez séparer votre dessin en deux, il s’en trouvera un rendu très manichéen (très graphique et intéressant certes) mais peu naturel. D’un côté beaucoup de bleu et de l’autre beaucoup de magenta.

La solution? Eh bien créez une harmonie consonante avec les couleurs de votre dessin pardi!

L’idée la voici, au lieu de faire chaque portrait avec une couleur spécifique, vous allez mettre un peu de la couleur du portrait opposé dans chaque visage.

Concrètement sur mon dessin qu’est-ce que cela va donner?

Tout simplement mettre un peu du bleu de Norah Jones, dans le magenta de Jude Law et vice versa. À un niveau très fin.

IMG_0633
IMG_0625

 

Vous voyez les reflets bleus sur la nuque de Jude Law ainsi que l’ajout de magenta sur la joue de Norah. En exagérant, une harmonie dissonante donnerait cette impression (illustration de droite).

 

Alors alors, quelles avancées ai-je fait cette semaine sur mon dessin?

 

Le cou tout d’abord

À mon sens le cou était trop fin et long par rapport à l’image d’origine. J’ai usé d’un petit subterfuge pour lui donner de l’épaisseur en remontant légèrement le col du t-shirt (illustration de gauche). Cela m’évite de redéfinir la taille par le contour. Ce qui sous entend d’effacer celui-ci pour le redessiner et au passage perdre toutes les nuances créées jusqu’à maintenant sur cette zone.

IMG_0631
IMG_0614

IMG_0624

 

 

Il me semble que la semaine dernière j’en étais arrivé à cette étape. J’ai toujours une drôle d’impression lorsque j’arrive à ce moment du dessin. Vous savez ce moment où l’une des parties du visage (lèvres,œil ou autre) ressort particulièrement.

On ne sait pas trop si le dessin est ressemblant ou pas (on le découvrira au moment où les contrastes seront plus forts).

 

 

 

 

 

Je me suis attaqué au portrait de Norah!

Quand je m’attaque à deux portraits, je préfère procéder par alternance parce qu’il est plus aisé de garder une cohérence de l’ensemble plutôt que de finir une partie du dessin puis l’autre dans un second temps. Dans ce cas vous augmentez le risque que l’un de vos visages soit différent (en terme de proportion ou de nuance de couleur) de l’autre.

IMG_0632

3 grandes avancées pour le portrait de Norah :

– La première est le mélange des couleurs sur le profil

– la seconde est le début de modelé du bonnet

– la troisième est quelques nuances de bleus sur la face droite du visage

 

IMG_0633

Ici on voit bien qu’à ce stade les ombres sur les profils des personnages sont composées des mêmes couleurs. J’ai ajouté un reflet bleu sur la ligne de démarcation entre l’ombre et la lumière sur la nuque et le t-shirt de Jude Law avec un mouvement circulaire très serré et très doux.

 

 

 

IMG_0640
IMG_0641

 

Pour tout vous dire la chevelure est un peu complexe et j’ai une appréhension à m’y attaquer. Cette dernière est recouverte d’une ombre bien opaque et toutes les mèches y sont noyées, il n’y a aucun indice sur les volumes si ce n’est les quelques groupes au contour de la tignasse.

IMG_0642
My_blueberry_nights_v2-17481923062008

 

Notez que j’ai laissé une marge en réserve entre les deux personnages. Elle me sera utile pour former l’impact de lumière blanche qui arrive sur la nuque du portrait masculin ainsi que pour y dessiner les poils qui y sont.

 

 

Pour la dernière partie de ce pas-a-pas, je vais vous montrer comment j’ai débuté le modelé du bonnet de Norah.

Petite observation, nous avons un bonnet fait dans une matière qui s’apparente à de la laine. L’objet est divisé en plusieurs lignes horizontales qui épousent le contour de la tête. Mis à part la première ligne (à l’ouverture du bonnet), dominé par des diagonales, on peut simplifier les imbrications à l’aide de verticales espacées à intervalle régulier.

My_blueberry_nights_v2-17481923062008
IMG_0636

 

Tout d’abord j’ai dessiné en jaune (cadmium yellow), puis repassé sur les premières lignes avec le bleu clair (light ultramarine). Enfin j’ai utilisé le magenta pour créer l’ombre qui se trouve à droite.  Attention cette ligne de l’ombre doit également suivre le relief du crâne en dessous!

IMG_0637
IMG_0638

IMG_0639

 

Avec un bleu plus foncé (phtalo blue), j’ai dessiné avec des larges lignes (à ce moment j’utilise un crayon à la mine émoussée). Je dessine en suivant les entremêlements des fibres du bonnet. L’étape finale consistera à noircir mais attention pas avec du noir, (je vous dirai pourquoi dans le prochain article) les espaces entre les mailles.

 

 

 

 

 

Observez bien le bonnet, la matière de celui-ci n’est pas tout à fait bleue, il y a une petite quantité de vert dans sa couleur.Il faudra que j’y pense lorsque je vais m’y remettre Sourire Vous avez vu comme il reste du boulot!

IMG_0646

 

 

Ça commence à prendre de l’allure! Pour la prochaine fois je terminer les yeux de chaque personnage, le couvre chef de Norah et la tignasse de Jude. Si j’ai du temps je vais débuter l’e travail sur l’arrière plan. J’ai hâte de le finir pour voir le résultat!

 

IMG_0644

{lang: 'fr'}


  • Pas facile pour moi de dompter la couleur mais, je m’y atèle! Grâce à tes conseils et ce pas à pas, je progresse! En tous cas, chapeau bas!

    • Merci Christelle pour ce retour! Je ne suis pas spécialiste des couleurs et je me sens bien moins à l’aise pour en parler que si il s’agissait de croquis. En fait je procède au ressenti sur ma feuille et m’adapte comme je peux. Tant mieux si ça aide d’autres personnes comme toi 🙂 Il est vrai aussi que j’applique quelques “règles” que j’utilise systématiquement et qui me permet de savoir me débrouiller avec chaque outil.

  • C’est une bonne idée de projet de dessiner une affiche du film. Il y’as beaucoup de d’heure de travail,, de patience , mais ça vaut la peine. Merci de partager ce pas à pas tout en couleur.

    • Merci pour ce commentaire 🙂 Pour tout te dire je commence à prendre goût au dessin en couleur! Je me suis presque endormi sur mon dessin ce week end tellement je ne voulais pas le lâcher 😀

  • Bravo pour ton pas a pas tres explicite et “lent” ce qui est un atout dans un pas a pas ou l on doit assimiler au fur et a mesure , trop de vidéo dites didactiques sur le net vont a toute vitesse comme si l auteur était pressé d en finir !!
    par contre peux tu preciser le médium employé , il semble que ce soit du crayon de couleur pour lequel j ai peu d affinité , sans doute que mes crayons sont de mauvaises qualités ….LOL et ce pourquoi je preferre dans ce cas travailler avec fusain , sanguine, sépia , craie comme sur les dessins du blog deja cité et surtout le pastel qui est si agréable a travailler !!
    pour ce qui est de l harmonie des couleurs le dernier numero de “pratique des arts “presente un article de plusieurs pages sur “connaitre les couleurs” qui donne une bonne approche et a répondu a quelques questions que je me posais !!
    encore merci a toi et bon courage , prends ton temps !!!

    • Alors pour répondre à ta question, j’utilise des crayons de couleur Faber-castell (une boîte de 24) Merci pour l’information à propos de l’article de pratique des arts 🙂 J’y jetterai un oeil en allant à la médiathèque dans la semaine!

  • Belle unité dans l’avancée de ton travail, Roy, le résultat se sent déjà…en tous cas tu déchaînes déjà des passions! Poupée Lunaire se met à genou…ça promet! 🙂

  • c ‘est déjà très ressemblant .tout dépend si tu restes dans le dessin ou si tu vas vers la copie photo.mais j’aime bien quand on reste un peu entre les deux .je suis loin d’avoir tes talents .c’est superbe.

    • Salut, alors moi aussi j’aime bien quand on peut avoir le côté graphique propre à l’outil et en même temps un dessin soigné. Je trouve l’équilibre agréable. Après comme c’est un dessin aux crayons de couleurs (mon premier), j’aimerais pousser un peu la machine et voir jusqu’à quel niveau de réalisme je peux aller 🙂

    • En effet j’ai des retours sympas 😀

  • ………………….* se met a genou *….
    – oh ! Grand maitre du dessin icontesté … je vous salue !

  • Voilà un blog didactique, sympathique et captivant à la fois 🙂
    Merci beaucoup Roy

  • Laisser un commentaire

    shape
    ©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
    ↓