Les étapes pour dessiner un rocher !

Posted by in astuces pour dessiner, carnet de voyage | 5 comments


Transcription texte :

Bonjour et bienvenue pour cette nouvelle vidéo du blog le dessin, je m’appelle Roy Pallas, professeur de dessin en ligne et dans cette vidéo, on va parler de la roche, comment dessiner l’élément roche, voilà. Donc ça c’est une question m’a été posée par Marie si je me souviens bien. Mais juste avant, si vous souhaitez vous abonner à ma chaîne YouTube pour ne manquer aucune de mes vidéos, vous pouvez cliquer sur le petit bouton rouge en bas à droite de cette vidéo avant que je commence de parler de ma technique.

Et voilà, donc on va parler maintenant des roches, comment dessiner la roche et je vais vous faire une petite liste en fait des petits éléments dont il faut prendre en compte, qui sont importants pour pouvoir la représenter. Donc la première chose, lorsque l’on dessine une roche, il faut savoir que le geste qu’on va utiliser sera plus un geste qui utilisera en fait des hachures, il y aura des ongles, beaucoup plus d’ongles que sur d’autres motifs, donc par exemple je vais vous faire des petites vignettes. Je vais vous faire des petites vignettes pour montrer comment j’ai dessiné ça.

Donc premièrement, lorsque j’ai voulu représenter ce rocher, eh bien j’ai tracé la forme générale, c’est-à-dire, voilà, on voit cette forme-là, cette silhouette simplifiée qui se dégage, ensuite je viens creuser ici et en utilisant des droites qui sont, qui se croisent de manière assez franche et c’est comme si je découpais en fait dans l’ordre du papier et ça donne des angles comme ça. Donc on voit que cette roche-là, elle est divisée en deux parties, on dirait que là, il y a une tête là, et là on a un corps.

Donc, on va découper cette partie-là et il faut faire attention à l’aspect cubique de cette roche, voilà, on dessine comme si c’était ici, vous voyez un cube, quand vous voyez que l’on voit avant, en perspective, qui se trouve ici, donc on a la même chose en bas, de manière simplifiée, on a ça. Une fois que l’on a cette ébauche-là, on revient et on dessine les petits détails, et vous voyez qu’elle utilise encore des droites pour créer des angles. Donc on pourra avoir les principaux reliefs, les principaux rythmes de la roche, voilà, et on fait ça sur le reste. On ne verra pas la construction.

Ensuite ce que j’ai fait, c’est que j’ai ombré cette partie-là. J’ai utilisé la technique de l’esquisse à deux valeurs, donc la valeur claire et la valeur ici, moyenne. Et une fois qu’on a ça, on va commencer à rentrer dans les détails, on va s’intéresser à ce qui se passe ici, et voilà, c’est la même chose. En fait on va voir un petit peu où se trouvent les, comment dire ça ?

Ce ne sont pas des veines, ce sont des espèces de petits reliefs qui sont à l’intérieur, qui sont incrustés, les petites cassures qu’il y a. Alors même quand, lorsque l’on utilise des courbes, donc vous voyez par exemple ce que j’ai fait là, eh bien je vais chercher à les rendre plus anguleuses. Donc vous voyez, pas de ligne comme ça, donc on vient dessiner avec des courbes intérieures, ça donne ce côté roche brisé entre autres.

Donc on fait ça avec les principales zones, voilà, donc là, on comprend qu’on est devant quelque chose d’assez solide, on n’est pas devant quelque chose de végétal avec tous ces angles partout et pour le remplissage, eh bien ce que je vous propose, moi de faire, c’est d’utiliser des hachures comme ça et des contre-hachures dans le sens là. Donc moi je ne vais pas jusqu’aux hachures comme ça à 90 degrés, je préfère rester sur des angles qui sont comme ça, pour remplir et c’est tout ce que je vais utiliser sur mon rocher.

Donc vous voyez que là, sur le modelé, il commence, enfin ces hachures-là se sont un peu fondues parce que j’ai utilisé une autre technique derrière donc, mais on les voit ici, ces hachures, là dans le remplissage. Donc je fais ça un peu partout et vous voyez, j’essaie en fait d’avoir ces hachures et puis ensuite de les poursuivre à partir du bout, enfin je les croise à ce niveau-là et ça donne en fait une continuité comme si c’était une courbe, mais sauf que voilà, c’est une série de ligne, donc je fais ça et dernière chose, je gribouille, donc je gribouille c’est-à-dire que je fais ça et en plus comme ça.

Ça c’est le geste que j’utilise. Si j’avais été devant quelque chose de végétal, j’aurais plus fait des petits cercles comme ça, mais là, je veux vraiment rester sur l’idée de quelque chose de très anguleux. Donc même les gribouillages à l’intérieur, eh bien je vais en faire des petites croix, mais pas trop forte, il faut quand même qu’on puisse toujours voir les reliefs, on va avoir l’impression, là vraiment, il faut capturer l’impression de la roche plus que tous les détails. Il faut, moi je le fais dans une logique en fait d’impressionniste, c’est-à-dire que plutôt de chercher à avoir tous les petits éléments de la roche, je vais essayer de ressortir de là, ce qui fait l’impression, qui donne l’impression qu’on est devant une roche.

technique dessiner rocher facilement

Le résultat de la technique pour dessiner un rocher

Donc ça passe par les angles, ça passe par les petits détails gribouillés comme ce que je suis en train de faire. Ça donne l’impression qu’ils verront plein de petites cassures des frottements à l’intérieur. Et autre chose, alors ça c’est ce que je n’ai pas encore fait, je n’ai pas pensé en fait avant de le dessiner, je peux aussi donner l’impression de lourdeur, de poids, quelque chose qui pèse, la roche ça pèse vraiment, donc au lieu de me concentrer en fait sur le haut du rocher, comme je l’ai fait avec toutes ces valeurs, eh bien je peux me concentrer également sur le bas et même appuyer beaucoup plus les angles qui se trouvent ici, vraiment aller sur du noir, noir parce que voilà, visuellement, ça va donner l’impression d’un rocher qui est plus lourd, qui est ancré dans le sol, quelque chose qu’on ne bougera pas facilement alors que si j’avais laissé le socle clair, là on aurait plus l’impression de quelque chose qui est un peu flottant, qui est légère au niveau du sol. J’essaie de diminuer un petit peu les valeurs, je remonte et je vais raffiner quelques reliefs et ce sera terminé, je pense.

Voilà, donc voilà pour cette petite démonstration, donc merci de m’avoir regardé, comme d’habitude, j’ai besoin de votre feedback. Si vous avez aimé cette vidéo, eh bien cliquez sur j’aime, pour me dire que vous avez aimé, cliquez sur je n’aime pas et voilà. Si vous voulez la partager avec vos amis, vous pouvez la partager. Si vous pensez que, alors si vous vous intéressez aux portraits et aux croquis, vous pouvez télécharger les guides sur mon blog via le lien qui va apparaître dans le générique juste après ma tête et moi, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne journée et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo. Au revoir…

{lang: 'fr'}


5 Comments

  1. merci, pour vos merveilleux conseils.

  2. Vraiment je sait pas comment dire. Dépuit longtemps, je cherchais d’aide pour évoluer dans mes dessins, et voilà Roy apparait comme l’ Ange gardien! Vraiment Roy, soit courageux et continue d’aider l’ humanité. Parceque Dessiner ça soulage et diminue les sless. Merci!
    Hervé au Burundi.

  3. Bonjour ROY,
    Tes explications sont très claires .
    J’adhère complètement à tes petites vidéos,
    Continues de nous transmettre ton savoir faire, MERCI
    Y aura t il un jour une vidéo sur le portrait d’après nature.
    Bonne journée et à bientôt

    • Bonjour Gérard ! Je n’ai pas encore prévu ce sujet mais pourquoi pas ! Il me faut juste un modèle 🙂

  4. Toujours superbement bien expliqué. Je me régale et doucement je me sens évoluer.
    Merci Roy.
    Bien cordialement à toi,
    Francky.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *