Mes astuces pour faire un carnet de voyage

Posted by in carnet de voyage, Technique | 13 comments

mes carnets de voyagesJe reviens d’un séjour à Londres où j’ai pris le temps de faire un carnet de voyage. Il sera plus question de croquis d’intérieur de cafés que d’architecture extérieure.

J’ai encore un peu de mal pour représenter exactement ce que je vois mais j’aime bien visiter ce genre d’établissement, me poser et dessiner en buvant un chocolat chaud. Le mieux c’est lorsque la décoration est originale, ça émoustille mon envie de dessiner.

Si vous aussi vous êtes des amateurs de ce genre d’endroits, je vous propose 3 de mes dessins et quelques astuces pour en faire de belles réalisations.


 

Pour faire un carnet de voyage, il vous faut savoir construire l’espace

faire un carnet de voyage

Donc forcement on va parler de la perspective 🙂

 

Mes recommandations :

– si possible avoir un premier plan, un second et un arrière plan dans l’image.

– se placer dans un coin de la pièce. C’est généralement un bon point de vue. Par contre le lieu sera un cran plus difficile à dessiner.

 

J’ai fait les perspectives à main levée (sans règle) donc ce n’est pas forcément le moyen le plus précis pour représenter un intérieur et toutes les proportions sont estimées à l’œil. J’essaie de vous aider à faire un carnet de voyage avec le minimum de matériel.

 

Une astuce pour ne pas avoir à utiliser de règle?

Vous pouvez trouver un objet de substitution qui vos servira de règle comme un dessous de verre, une carte de menu… Rappelez-vous dans vos petites classes quand vous n’aviez pas vos affaire.

Si vous avez fait les exercices de « savez-vous dompter vos traits ? », vous pouvez tracer une ligne plus ou moins droite avec différentes inclinaisons (ce serait un plus pour faire un carnet de voyage). Sinon voilà quelques éléments pour vous y aider.

 

Tracer une ligne sans règle :

Visualisez la ligne avant de la tracer.

Ne posez pas lourdement votre main sur la feuille lorsque vous devez tracer une ligne droite sans règle.

– Tracez la en une fois et en continue.

Ne regardez pas votre crayon ou votre stylo sinon votre main tremblera, fixez plutôt le point d’arrivé (là où vous voulez achever votre trait).

 

 

faire un carnet de voyage

Sur ce dessin, j’avoue que je n’ai pas été très rigoureux sur la perspective du premier plan et sur le placement des ombres ^^.

 

Comment placer une ligne d’horizon ? (voir “la perspective oblique”)

Placez un point de part et d’autre de la feuille et imaginer la ligne d’horizon qui les traverse. Si le support est petit, je cherche des points de repères que je dispose sur la table, au niveau de la ligne d’horizon imaginaire (par contre il ne faut plus bouger le tout !) Il vous faudra par contre fournir un effort de concentration supplémentaire pour rester concentré sur cette ligne invisible lorsque vous construirez l’espace.

 

Pour faire un carnet de voyage qui ait l’air aboutie, placez les sources lumineuses.

Faites des hachures légères là où les ombres sont les plus sombres (ne pas s’occuper de suivre les reliefs des meubles dans un premier temps). Ces hachures sont là à titre d’indication.

A partir d’elles, faîtes des dégradés. Attention tout de même avec un stylo bille, je conseille d’y aller progressivement en ajoutant des hachures petit à petit pour assombrir parce qu’avec cet outil vous regretteriez de faire trop confiance au hasard.

 

faire un carnet de voyage

 

Pour faire un carnet de voyage, il est bon de connaître la perspective atmosphérique.

Pour faire court, le premier plan doit être plus contrasté que le second et le second un peu plus que le dernier. Vous aurez l’impression de profondeur quand vous regarderez votre dessin.

Rappelez-vous que tout ce qui est très sombre a tendance à « venir » vers nous alors que les tons clairs « reculent ».

 

Faire ressortir les formes si on a le temps (oui on peut faire un carnet de voyage chez soi ^^).

Après avoir construit l’espace, lui avoir donné sa lumière avec les dégradés, on a peut être pas encore réussi à rendre l’espace « saisissant ». Je parle de cet aspect « saisissant » au sujet du portrait que je dessine dans mon bonus. La différence est qu’ici c’est un lieu… donc comment faire pour mettre en valeur ses composants ?

Eh bien comme toujours en soignant les contrastes et en plaçant judicieusement quelques valeurs par rapport aux éléments qu’on veut mettre en avant.

Et là je me détache de mon modèle (c’est qui est quand même rare pour faire un carnet de voyage).

Je repère les éléments qui composent le lieu, je plisse les yeux (pour augmenter le contraste) et je peux voir ainsi si ils ressortent bien. Et en fait je m’aperçois qu’il y a des zones que j’aimerais retoucher. Le coin avec l’étagère et les piliers du fond par exemple.

Le truc c’est de placer un dégradé très léger autour des éléments que l’on veut mettre en avant. Ça évite de faire de gros contours avec un trait épais.

Exemple avec le mur du fond que j’ai assombri pour mettre en avant les deux colonnes, les poutres et l’étagère.

faire un carnet de voyage

faire un carnet de voyage

 

Pour résumer mes astuces pour faire un carnet de voyage :

– Utilisez un objet quand vous n’avez pas de règle ou imaginez votre ligne d’horizon à l’aide de repères.

– Placez vous de préférence dans un coin de la pièce.

– Utilisez la perspective atmosphérique.

– Assombrissez autour des objets que vous voulez mettre en valeur.

 

N’hésitez pas à laisser des commentaires sur mon article pour faire un carnet de voyage (et peut-être donner des conseils supplémentaires). 🙂

{lang: 'fr'}


13 Comments

  1. Salut Roy!
    Pas encore de blog mais grisée par le tien 🙂 Pour l’instant c’est du bonheur par procuration!!!
    Je trouve au contraire assez gratifiant de sortir son petit matos en public car généralement les gens sont curieux et plutôt admiratifs, c’est très stimulant.J’ai une remarque à faire sur le croquis de ton carnet de voyage. Pour qu’on puisse se promener dans ton croquis, tu pourrais choisir un endroit du croquis qui serait “ta star” et que tu mettrais davantage en valeur par le contraste ombre et lumière. Pour cela il suffit de voiler les blancs qui parasitent le regard en respectant les plans, donnant plus de profondeur et ainsi l’oeil serait attiré naturellement par un endroit précis du croquis qui t’intéresse le plus, et là on fait une vraie ballade dans ton croquis et il nous raconte une histoire.
    Voilà pour la petite remarque. Sinon, je rêverais d’aller à Londres dessiner dans les pubs, c’est la liberté. Bravo!

  2. Peu le dessin de presse en ce moment. (à mon humble niveau…)
    Encore merci pour tes conseils qui nous font avancer.

  3. Bonsoir Roy,
    Jonhy à raison, c’est difficile de sortir son carnet et ses crayons en public…
    Ses feutres en ce qui me concerne.
    Je connais Londres, c’est une ville magnifique et la prochaine fois que je m’y rendrai; j’essayerai de croquer Portobello Road.
    Aujourd’hui j’ai fait une caricature de Sarkozy, car je travaille un

  4. Bonjour Roy,

    Je suis de retour “dans la blogosphère”, et bien sûr, je ne pouvais manquer de faire un tour “par chez toi”.

    Je constate que tes articles sont toujours aussi passionnants, artistiques et éducatifs : je suis content de voir le succès te gagner car tu le mérites.

    J’adore cette idée de Carnets de Voyage … de mon côté, je mets en pratique avec un appareil photo et je vais de plus en plus faire “de la photo de rue”, j’ai quelques projets pour d’ici 2 ou 3 mois lorsque j’aurai reçu mon nouveau matériel…

    En attendant, je voulais reprendre contact avec ton blog et t’envoyer mes plus amicales pensées depuis l’Argentine où je suis jusqu’en mai.

    Bien à toi !

    Philippe

  5. Article très intéressant, je vais essayer de mettre tout ça en pratique!

    Merci

  6. Bonsoir, …Je ne connais pas Londres. Je ne sais pas faire de croquis et la perspective me rebute un peu. Merci pour tous tes conseils. C’est toujours agréable de te lire.

  7. Sympa tous ces conseils. Je m’amuse de plus en plus à croquer d’après nature, en extérieur si le temps le permet et chez moi s’il fait mauvais, comme maintenant.
    J’ai toujours un peu de stress quand je dois commencer un travail en perspective. Merci pour tes conseils judicieux !

  8. londres est très belle !!!

  9. Merci pour cet article. Le plus dur dans un lieu public c’est d’oser sortir son carnet et ses crayons.

  10. Oui j’ai été à Londres, mais il y a bien longtemps, c’est vraiment une belle ville.
    Merci encore, pour ton cour, c’est vraiment sympa de prendre le temps.
    A bientôt et profite bien de ton séjour Londonien.

  11. Bonjour! Non j’ai jamais été à Londre, je suis bien
    enraciné dans mon Québec! Merci pour ton temps.
    x

  12. bonjour,
    ça tombe bien parce que j’aime bien les Anglais, l’Angleterre et en ce moment je cherche des exemples de croquis alors tu tombes à pic ou à trèfle, comme on veut.
    D’ailleurs je recherche des exemples de croquis pour voir et revoir les perspectives etc…
    merci
    Claude

  13. J’adore Pallas ta générosité de nous permettre de partager tes trucs qui sont supers.Moi et la perpective j,ai tellement trouvé celà difficile je commence à m,y retrouver.
    Bravo encore une fois c’est bien dit bien fait

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *