Faire un portrait au feutre indélébile

Posted by in Technique | 7 comments

dessin feutre indélébile détail
Dans ce billet je vais pointer du doigt une des crainte des dessinateurs débutants, utiliser un outil indélébile! En voilà un truc qui fait frémir ceux qui sont habitués à dessiner au crayon!

Les gens évitent d’utiliser cet outil parce que comme son nom l’indique c’est un feutre “indélébile”. En dessinant avec, point de repentir ni de possibilité d’effacer. Et c’est dommage, surtout si le dessin était bien parti!

Ils ne se lancent pas dans l’utilisation d’un feutre parce qu’ils se disent, “je gomme déjà énormément mes dessins, je vais forcement faire des erreurs!” Eh bien sachez que le fait d’avoir conscience d’utiliser un feutre indélébile va vous forcer à une attention plus active et précise. Vous serez plus concentré sur vos traits et sur chaque geste. Bref utiliser un outil indélébile vous force à être beaucoup plus attentif et ce n’est pas une qualité inutile pour un dessinateur Clignement d'œil

Si vous ne prenez pas le temps de construire votre dessin au feutre indélébile, vous allez faire des erreurs et vous pouvez être découragé et ne plus revenir vers cet outil. Ce serait dommage puisqu’il permet d’obtenir des effets assez sympathiques Sourire

Dans cet article je vais vous donner une technique pour dessiner progressivement en faisant le moins d’erreurs possible. Attention c’est une technique qui demande de la patience. Comme le dit Arthur (Schopenhauer) “tout ce qui est exquis murît lentement”.


Soyons au point sur le matériel

Tenez vous bien je vais encore vous demander d’être mieux équipé qu’un membre d’Expendable.

Pour ce pas-à-pas je vais utiliser :

feutre indélébileUn feutre à alcool. Mon feutre indélébile est un créamarkeur, il possède deux pointes, l’une fine et l’autre biseautée. Je ne vais pas utiliser cette dernière ici car le dessin est relativement petit.

 

Une feuille canson. c’est une feuille à grain mais sachez qu’on obtient des reflets très agréables à l’oeil en utilisant un marqueur à alcool sur une feuille de type “bristol”.

 

 

 

Avant de commencer je souhaite mettre les points sur les “i”

Pour avoir le moins de problème possible, il vous faudra au préalable mesurer consciencieusement les parties du visage de votre modèle. Rappelez vous d’utiliser autant que possible les espaces négatifs et les axes de repères pour préparer votre ébauche.

Pour le dessin de gauche ci-dessous, j’ai placé tous les éléments sans esquisser le portrait. Autant dire que si je n’avais pas bien estimé les proportions avant de me lancer, j’aurai certainement eu de grosses erreurs.

Au contraire pour le dessin de droite vous voyez par la superposition des lignes qu’il y a eu une ébauche au commencement et que celle-ci m’a servi d’appui pour construire mon dessin avec mon feutre indélébile.

GSC_0025
001

 

 

 

Mettons un point final au suspens et lançons nous avec notre feutre indélébile!

Je vais vous montrer comment procéder en y allant point par point. Vous allez situer les parties du portrait uniquement avec des points. Faites les mesures nécessaires entre les points (voir les articles sur les axes) pour vérifier les proportions.

Une fois que vous êtes à peu près sur de la position et de la taille de chaque partie, vous allez commencer à utiliser des petits traits à la place des points pour tout doucement relier toutes ces petites crottes de souris.

L’avantage de procéder par pointillé, c’est de pouvoir réajuster une zone en ajoutant d’autres points sans laisser de marque sur votre dessin. Il y aura tellement de nouveaux points qu’on ne discernera pas les “mauvais” dans la masse.

mescon

IMG_0126

Vous n’êtes pas obligé de commencer comme moi par le contour du visage mais pour dessiner au feutre indélébile, il vaut mieux être à l’aise et débuter par une partie que l’on maitrise. Le côté pratique c’est que je peux facilement déterminer la position du nez avec mon esquisse.

 

IMG_0127

À partir du nez je situe les lunettes et la bouche ensuite. J’utilise toujours une ligne de pointillé relativement espacé au début. Je dessine le contour du menton, vous remarquez qu’il n’est pas très précis mais ce n’est pas grave, je vais y revenir.

 

IMG_0128

Avec mon feutre indélébile j’ai commencé à ébaucher les cheveux. Comme dans l’article pour dessiner les cheveux, je commence par repérer le mouvement général de la chevelure. Ici le mouvement va vers la droite. Pour mieux ressentir la direction, j’utilise des traits.

 

IMG_0129
espace négatif

 

Ensuite je m’attaque aux contours de la tête et du t-shirt. Si vous n’arrivez pas à bien saisir les courbes de cette ligne, vous pouvez placer votre dessin et votre modèle dans la position verticale ou alors créer un cadre pour dégager un espace négatif.

 

IMG_0130

En regardant cette image, je me rappelle avoir eu besoin d’un peu plus d’action! À voir le remplissage un peu prématuré des cheveux qui cernent le visage Sourire L’important c’est d’être relativement certain que tout est bien en place à ce niveau du dessin avant de changer sa gestuelle.

 

IMG_0131

J’ai précisé la monture des lunettes mais attention de ne pas alourdir. Si vous regardez les lignes que j’ai fait avec le feutre indélébile, elles sont discontinues. Ça permet d’aérer le dessin et d’avoir une échappatoire si il y a besoin de faire des réajustements (en l’occurrence ce que je peux modifier à ce niveau c’est l’épaisseur de la monture).

J’ai retravaillé la bouche en ajoutant une série de points. Pour moi, cette partie ne devrait pas être détourée d’une ligne, le contour d’une lèvre n’est pas aussi net qu’une mèche de cheveux donc je préfère utiliser des pointillés.

J’ai également placé l’ombre qui se trouve sous le nez.

 

IMG_0132

J’ai rempli la partie gauche des cheveux et ensuite je m’attaque progressivement aux ombres du visage. Je commence par détourer ces zones avec des points très espacés.

 

IMG_0133

C’est ici que ça en devient délicat. Un feutre indélébile n’est pas comme un crayon, on ne va pas pouvoir créer un dégradé qui rendra compte de la douceur de la peau en utilisant des hachures ou avec une estompe.

La technique que je vous propose pour donner du volume est un peu longue à appliquer mais elle vous permet d’y aller progressivement et de limiter les erreurs.

IMG_0134

Une fois que vous avez délimité les zones d’ombres, remplissez les avec votre feutre indélébile en utilisant des petits points qui suivent des lignes horizontales imaginaires. Le résultat devrait ressembler à ça.

 

IMG_0136bis

Une fois que cela est fait, regardez les ombres qui sont un cran plus sombres et revenez sur les parties correspondantes sur votre dessin. Utilisez des points plus serrés.

Je suis revenu en particulier sur la pommette, l’ombre du nez, celle de la tempe, la bouche et le t-shirt. Au passage pour celui-ci j’ai choisi de faire le col très épais pour prolonger la direction des cheveux.

 

IMG_0136

apprendre le dessin

Pour les lunettes je reproduis le même procédé. D’abord des points espacés puis des points plus serrés.

 

portrait feutre indélébile

Une fois que le contraste me va, je reviens sur les montures. Voilà ce que donne un dessin au feutre indélébile au niveau des points lorsqu’on le regarde à la loupe.

dessin feutre indélébile détail

 

dessin feutre indélébile
mescon

 

 

 

Faisons le point des étapes de ce dessin au feutre indélébile

–  matérialisez chaque partie du visage par des points

– utilisez des traits une fois que vous êtes relativement certain des bonnes proportions de votre ébauche

– définissez les zones d’ombres et remplissez les avec des points espacés

– revenez sur les zones d’ombres avec des points plus serrés

– pour les accessoires, utilisez des traits discontinus pour aérer votre dessin

 

Voilà pour ce pas-à-pas, je dois vous dire que je n’ai essayé cette technique qu’avec des portraits. Peut-être avez vous des sujets que vous aimeriez traiter avec un feutre indélébile, si c’est le cas dîtes le moi dans les commentaires et il se pourrait que je me penche dessus pour un nouveau pas-à-pas Clignement d'œil.

{lang: 'fr'}


7 Comments

  1. bonjour!

    très beau portrait! cette technique pour moi est nouvelle et j aimerais bien voir ce que cela peut donner sur un sujet different, animalié, par exemple!

    cordialement.

  2. Il faut aussi penser à simplifier les zones tonales ( un peu comme avec ton article où tu utilises ton nuancier. ) .Même avec un feutre on peut quand même avoir énormément ( enfin plus que l’on croit) de valeurs différents surtout avec la technique des points que tu as utilisé. Cela peut faire peur au départ car on sait qu’on ne peut pas gommer. Mais comme dit le diction “rate souvent mais apprend quand même ” 🙂

  3. Bonjour Roy

    Merci pour cette technique nouvelle. C’est various que c’est pas toujours evident de dessiner sans pouvoir effacer. Je vais de ce pas essayer la technique. Et il sera it vraiment interessant de Voir ce que cela va donner sur un sujet.
    Cordialement

    Yoro

  4. Bonjour, ce portrait est magnifique, mais pour les portraits, je ne maîtrise pas bien..
    Un paysage de pas a pas avec ce médium me conviendrait mieux!
    Grand merci pour les conseils
    Amicalement
    Nicky500

  5. Action, merci beaucoup!

  6. Absolument magnifique…..

  7. Absolument magnifique…..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *