seprator

L’article court et frais pour captiver votre auditoire avec vos dessins

  • Home
  • Réflexion
  • L’article court et frais pour captiver votre auditoire avec vos dessins
seprator
20July 2014
blog_shape

 

IMG_1042 (800)
Aujourd’hui c’est dimanche et j’ai envie de vous proposer un article pour vous expliquer comment captiver les gens avec vos dessins.

Je suis en train de lire un livre intitulé Le livre des décisions qui est un livre qui se situe entre la thématique du développement personnel et le management et à ma grande surprise un l’auteur a consacré un chapitre sur le dessin.

Évidemment ce n’est pas un ouvrage pour apprendre à dessiner donc pas de modelé, pas de perspective, ni de hachures. L’auteur décrit le dessin comme un outil permettant d’appuyer son message et mieux marquer les esprits de son auditoire pendant un présentation orale.

Dans cet article je vais vous parler de la manière dont vous pouvez utiliser le dessin pour captiver attention de l’auditoire.

 


Lorsque j’étais au collège et au lycée, j’avais comme habitude de toujours avoir un dessin en cours de réalisation sur moi. Je me posais là où bon me semblait pour poursuivre ma réalisation. Les meilleurs amis que j’ai eu sont ceux qui sont venus spontanément voir ce que je faisais et discuter.

Encore maintenant lorsque je fais des croquis sur le vif, je sens les personnes passant derrière moi s’arrêter un bref moment pour regarder tour-à-tour le dessin et le modèle. Plusieurs fois des personnes m’ont adressé la parole avec des questions du genre “vous êtes étudiant aux beaux-arts?” ou pour me complimenter par un “c’est bien”.

Le fait de dessiner rend la grande majorité des gens curieux de ce que vous faites et vous pouvez utilisez cette caractéristique pour mieux marquer les esprits.

 

Dans des présentations à l’orale par exemple, le simple fait de dessiner pendant que vous parlez va redoubler l’attention de l’auditoire parce qu’ils regardent ce que vous faites.

Voici 2 raisons d’utiliser les dessins pendant une présentation :

– l’attention est dirigée sur vos dessin. Vous ne vous trouvez plus devant un jury, vous vous entretenez avec des jurés sur un autre sujet. Vous n’êtes plus seul face au reste du monde mais vous et votre auditoire êtes concentrés sur le dessin.

– les images rendent le cours mémorable puisqu’elles sont enregistrées en même temps que les émotions et le lieux (mieux vaut voir une fois que d’entendre 1000 fois dit un proverbe japonais)

 

Cependant parler et dessiner en même temps peut paraître difficile mais l’habitude est rapidement acquise. Pour mes vidéos par exemple, j’avais un mal fou au début à sortir des phrases cohérentes. Il me semble que c’est Betty Edwards qui disait que de dessiner faisait “taire” la fonction du cerveau permettant la parole. Avec un peu d’entraînement cela devient plus naturel de faire les deux en même temps.

 

De toutes manières vous n’êtes pas obligé de faire des œuvres d’art au tableau durant votre exposé, au contraire plus les dessins sont simples et plus ils auront de l’impact.

 

 

IMG_1043 (800)

 

 

 

Utilisez de préférence des symboles connus par tous comme par exemple :

– les panneaux de signalisations

– les boutons de lecture ou de pause

– les objets communs (horloge, livre, ordinateur…)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous avez peur de faire des fautes dites vous qu’il s’agit avant-tout d’abstraction et non d’esthétisme, le but est d’appuyer votre message.

“Ne rectifiez jamais un trait tortueux pour éviter la confusion chez vos auditeurs”

Si votre propos est bien construit et l’auditoire captivé, il sera plus indulgent avec vos dessins.

{lang: 'fr'}


  • Bonsoir
    C’est un thème passionnant,l’acte de dessiner et de peindre attire l’attention, et par le dessin on peut communiquer des idées, certaines langues n’ont pas d’alphabet mais des idéogrammes. Et certaines civilisations anciennes avait concilié l’idéogramme et l’alphabet
    En synthétisant la forme au maximum on obtient un symbole, c’est donc une lettre

  • Laisser un commentaire

    shape
    ©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
    ↓