seprator

Les pièges à éviter pour dessiner un couple

seprator
dessin-couple1.jpg
20March 2015
blog_shape

 

dessin couple1

 

AurŽlia & Amaury 17 septembre 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans cet article vous apprendrez les points à évaluer pour dessiner un couple. Nous allons voir pour cela les proportions entre les deux personnages, le croisement des bras et les points de contact entre les sujets.

Lorsque vous aurez terminé la lecture de cet article, vous serez capable de correctement analyser le modèle et d’éviter les pièges du dessin grâce à la technique pour dessiner facilement les mains, celle du contour unique et de la superposition.

Le modèle que j’ai utilisé pour cet article est une photo prise par la photographe professionnelle Maïda Ressayre, vous pouvez consulter son site internet en suivant ce lien : http://www.cygnenoirstudio.com/


 

La première chose à prendre en compte lorsque l’on dessine deux personnes enlacées c’est la proportion des deux personnages. Plus particulièrement au niveau des visages, c’est à ce niveau que l’on va constater le plus facilement les erreurs de proportions. C’est d’autant plus délicat de réaliser des portraits aux proportions identiques qu’il est possible que vos deux sujets aient leur tête dans des positions différentes comme c’est le cas pour mon modèle. Ce qu’il faut faire dans ce cas là, c’est de ne pas hésiter à prendre les repères des axes dont j’ai parlé dans plusieurs articles consacrés au portrait. Vous allez tracer des axes qui vont passer par les yeux, le nez, la bouche de vos modèle. La distance entre ces points devront être presque similaires d’un visage à l’autre (illustration 1).

Dans le cas où une personne a la tête penchée en arrière, il faut prendre en compte la perspective et donc que ces distances soient moindres. Faites attention également à la longueur des yeux, des bouches et des nez. Ceux-ci ne doivent également pas sembler trop longs ou courts d’un personnage à un autre.

 

 

Ensuite vous avez le reste du corps. Ce qui m’a fait hésité pour ce dessin ont été la largeur de l’épaule de l’homme (le bras était à l’origine trop épais). Je l’ai donc raccourci de quelques millimètres. Malgré la taille différente entre l’homme et la femme dessinés, faites attention à ce que les bras ne soient pas d’une longueur anormale pour l’un d’eux. Vous l’avez compris, comparez les proportions entre les personnages mais veillez à ce que celles d’un même sujet soient cohérentes.

dessin couple

Maintenant que nous avons vu les proportions et les erreurs à éviter, la suite consiste à enlacer ces deux corps.

 

Pour cela nous allons voir le croisement des bras. Voilà une partie qui peut être épineuse à dessiner et cela pour deux raisons : la première est qu’il faut recréer la cohérence d’un bras qui passe sous l’autre et la seconde est de dessiner une main d’homme à côté d’une main de femme.

Pour le croisement des bras, il vous faut appliquer une technique très simple qui est de dessiner le bras “en dessous” avant celui qui le superpose. Vous aurez par transparence le bras en-dessous qui sera visible. À ce moment effacez les lignes de contours qui ne doivent pas être visibles (illustration 2) et ébaucher la main.

Ensuite pour dessiner les mains, il vous suffit d’appliquer la technique que j’ai abordé dans cet article “ ….” en évitant de ne dessiner chaque doigt l’un après l’autre mais de tous les ébaucher puis de les séparer. Pour résumer la technique, vous allez simplement dessiner les phalanges rangée par rangée, de la plus proche de la paume, vers l’extrémité des doigts.

 

Une fois que vous avez dessiné ces parties, vous vous attaquerez au troisième point qui sera plus simple mais en même temps plus minutieux à réaliser.

 

Les points de contact entre les deux personnages ne se fait pas qu’au niveau des bras mais également par le baiser. Vous voyez que le nez de l’homme se superpose au contour de la joue de la femme. Ensuite que ses lèvres sont légèrement pincées pour donner le baiser sur la mariée. Le but est de dessiner cet enlacement de formes subtiles dès que possible. Pour cela je vous propose la technique du contour unique. Il s’agit de commencer votre dessin en esquissant la ligne de contact entre les deux personnages (voir illustration 3).

D’habitude je débute par le contour général de mon sujet pour le dessiner mais lorsque il s’agit de réaliser des personnages enlacés, il vaut mieux faire très attention à la ligne qui les sépare parce que c’est elle qui va donner ou non l’impression que ces personnes sont appuyés l’un contre l’autre.

Donc je commence par esquisser les masses des deux personnes puis je me concentre sur la ligne de démarcation que j’essaie de tracer avec le plus de minutie possible.

 

 

Vous savez maintenant les pièges à éviter pour dessiner deux personnes enlacées s’embrassant. La plupart des gens qui se lancent dans ce type de sujet ne prennent pas le temps d’étudier ces points, ce n’est plus votre cas. Pour en savoir plus sur le dessin de corps humain, je vous invite à télécharger le guide “9 techniques incontournables pour dessiner un corps humain” disponible dans la bibliothèque du blog en remplissant le formulaire ci-dessous.

 

AurŽlia & Amaury 17 septembre 2011

 

Cette photo a été prise par la photographe professionnelle Maïda Ressayre, vous pouvez consulter son site internet en suivant ce lien : http://www.cygnenoirstudio.com/

{lang: 'fr'}


    blog_shape
    comma_first
    L'écriture est une parole maquillée par le dessin de la réflexion. Franck Guyot
  • Bonjour,

    moi non plus je n'arrive pas à avoir les images depuis une semaine

  • Bonjour Roy,
    Je n'ai pas accès à cet article, aucune image(PC iPhone ou iPad)
    Mais ce n'est pas le seul article qui bloque!
    Que faire?
    Le fait d'avoir les cours prives ne permet pas l'accès à ton blog????
    Cordialement

  • Bonjour Roy
    C'est un article excellent sur le fond et la forme,le sujet est très inspirant et la photo magnifique,c'est un très bonne exercice pour s'entrainer au dessin

  • Laisser un commentaire

    shape
    ©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
    ↓