seprator

“Tu sais j’ai toujours le dessin que tu m’as donné”

seprator
26January 2015
blog_shape

croquis portrait pépé
Lorsque l’on a réalisé un dessin qui nous plaît et qui nous a demandé beaucoup de notre concentration, on a l’envie de le garder auprès de soi. C’est normal de vouloir conserver son “bébé”.

 

Sachez que si vous dessinez, vous faites partie d’une minorité de personne qui peut susciter la curiosité, l’envie, l’émerveillement. Il n’y a qu’à regarder le nombre de personne s’arrêtant pour voir ce que l’on fait lorsque l’on dessine en pleine rue.

Pour la plupart des gens, les dessinateurs sont “magiques” parce qu’ils peuvent faire ce qu’eux n’osent pas et pensent ne pas être capable de faire : matérialiser une pensée sous forme d’image.

 

 

 

 


Voici les 3 raisons :

– on vous remerciera chaleureusement et sincèrement

– vous laissez un souvenir de vous (une partie de vous à la personne)

– vous vous sentirez satisfait d’avoir fait une bonne action

 

 

 

Ne sous-estimez pas le pouvoir du cadeau. Si vous avez l’opportunité de faire naitre de l’émerveillement, de la gratitude et de bons souvenirs chez une personne, vous devriez le faire.

 

Combien de fois j’ai entendu de la part de membre de ma famille “tu sais j’ai toujours le dessin que tu m’as donné”. Quelque fois je ne me souvenais même pas avoir donné de dessin parce que j’étais très jeune. Une cousine m’a dit qu’elle avait conservé un dessin que je lui avait fait lors de notre première rencontre en France (je devais avoir 13 ans).

 

Le dessin de cet article est un croquis fait de mon grand-père, un peu avant mon départ de Nouvelle-Calédonie je suis allé lui montrer mon carnet de croquis. Je lui ai demandé quel dessin il voudrait que je lui donne mais il m’a répondu qu’il voudrait que je fasse son portrait avec son vélo (sa troisième passion avec le bricolage et les arts-martiaux). On est donc sorti pour faire cette séance improvisée.

J’ai commencé le croquis en le dessinant en premier et en ébauchant la forme du vélo. Ensuite il est venu s’assoir à côté de moi et j’ai dessiné son vélo. À ce moment il regardait par dessus mon épaule le croquis en train de se faire.

 

Essayez de donner un dessin qu’une personne apprécie. Peu importe si il vous a pris un peu de temps à réaliser. La prochaine fois que quelqu’un complimente une de vos réalisation dite simplement et spontanément : “Tu aimes ? Tiens c’est pour toi”

{lang: 'fr'}


    blog_shape
    comma_first
    Insert Text HERE..
  • Encore un bel article…oui, la notion du don est très importante dans la vie. Qui donne, reçoit.
    Merci! (Tu as vu? J’ai réussi à me connecter au compte Gravatar. Je t’en remercie) 🙂

  • bonsoir, je suis émue par ton article. il me fait du bien. je reprends le dessin et la création en faisant des mandalas. j’ai toujours eu une attirance pour le portrait et j’ai envie d’allier les deux dans mes créations. la question du don est intéressante dans toute relation. je suis émerveillé de voir que mes enfants dessinent, colorent, découpent, collent, scotchent et après tout ce travail offrent spontanément leur oeuvre aux personnes qu’ils aiment. c’est naturel comme créer l’est pour eux. en écrivant, je me rends que je cherche à retrouver mon enthousiasme d’enfant lorsque je dessine. merci pour ton blog Roy !

  • Bonjour Roy

    c’est vrai on peut être vue comme un superhéros, . Le dessin, la peinture suscite l’émerveillement pour les autres et pour soi et c’est pour cela que l’on a tendance à garder nos réalisations dans l’atelier plutôt qu’à les donner, alors que la finalité de tout cela est le don.
    Lorsque je réalise une peinture je la prends systématiquement en photo.

  • Laisser un commentaire

    shape
    ©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
    ↓