seprator

Utilisez les vêtements pour dynamiser vos croquis

seprator
23March 2013
blog_shape

 

croquis vêtements
Pour les esquisses, savez-vous que vous pouvez vous aider des lignes graphiques que procurent les étoffes? Sans devenir un dessinateur de mode, il est possible d’utiliser de manière pragmatique la richesse des habits pour dynamiser la pose croquée.

En intégrant un vêtement à l’esquisse vous allez enrichir la composition et en même temps vous pouvez créer du relief dans l’esquisse avec des plis et des courbes bien définies.


En plus de donner de l’ampleur au modèle, les tenues peuvent servir à insister sur le mouvement de la posture, et à diminuer le risque d’avoir un dessin “statique”, “rigide”.

Une règle c’est que le vêtement doit rester un accessoire et ne pas prendre le pas sur le corps du modèle. Entre la dynamique du modèle et celle du vêtement, privilégiez la première.

Pour cela il est bon de simplifier de ne pas surcharger l’habit de plis. Par contre au début, dessinez les tous pour vous entraîner, ensuite essayer de ne garder que ceux qui contribuent à faire vivre la pose, à accompagner le mouvement de la force et qui ne créés pas de contre-rythme.

 

 

Voici deux exemples pour illustrer cette idée :

Sur ces photos, le modèle a le poids du corps principalement placé sur la jambe gauche. Son pantalon semble fait d’un tissu assez léger (à voir les plis qui se forment à l’intersection des bottes) mais d’une coupe ajustée donc le vêtement “colle” au corps.

Le haut est orné de plusieurs plis très étendus et en diagonales. Ils suivent 3 directions principales que j’ai signalé avec des flèches vertes. Notez mentalement tous les plis dont l’orientation s’approche de ces directions.

Ces flèches se rejoignent au niveau du flanc gauche. À cause du déhanché, cette partie se courbe généreusement. Sur le croquis on va souligner cette pression en imaginant une force invisible venant de gauche (la flèche orange).

Marie Labarelle
Marie Labarelle

 

On va garder toutes ces informations en tête pour l’exécution. On insiste un peu plus sur les plis et les contours de vêtements qui se superposent aux directions décelées dans l’étape précédente.

j’ai jouté quelques plis se trouvant sur la bas de la tenue pour équilibrer la composition. Ça évite d’avoir un trop plein d’information en haut et peu en bas.

croquis vêtements
croquis vêtements

 

 

Un autre exemple :

 

 

Voilà une position qui ressemble à celle d’un oiseau (la cape ouverte aide beaucoup à s’imaginer une aile). Dans cette image il faut observer attentivement et ne pas se laisser aller à la facilité de produire du mouvement uniquement en tenant compte des lignes de la cape rouge.

Le vêtement est orné par des diagonales très bien rythmées, c’est donc tentant de les utiliser. Rappelez-vous tout de même ce que je vous ai dit plus haut “privilégier la dynamique du corps à celle du vêtement”.

Les plis de cette cape ne retranscrivent pas le mouvement général de la position. Il serait mieux de les considérer comme des motifs à mettre au second plan, derrière notre recherche du dynamisme. 

Voici en deux flèches, le mouvement que j’ai dégagé de l’attitude…

Marie Labarelle
Marie Labarelle

 

… et voici en vert les lignes auxquelles accorder une attention particulière pour transcrire le mouvement de la pose.

croquis vêtements
croquis vêtements

 

 

Quelques mots sur les plis.

Une première chose à savoir, et elle peut changer votre manière de dessiner à elle seule, c’est que les vêtements tombent sur les épaules et sur la taille.

Ce sont les principales zones de contact. Entres elles va se créer des plis plus ou moins rigides selon l’épaisseur du tissu.

Dans les position où les membres sont reployés, vous avez généralement des plis de tensions qui se créées au niveau des articulations (genou, coude);

Pour finir, faites attentions aux coutures des vêtements. Ces lignes peuvent vous aider à voir les renfoncements et reliefs du tissu.

 

 

Il y a des vêtements plus ou moins amples qui sont portés par les gens régulièrement, lesquels vous posent le plus de problèmes? Les vêtements serrés ou les plus larges?

 

{lang: 'fr'}


  • Bonjour, en art-plastique mon professeur nous à demander de choisir un objet dans un magasine (pour ma part j’ai pris un pendentif d’un collier assez complexe) et puis de le découper soigneusement enfin de le collé sur une feuille en papier cartonner et de retranscrire le mouvement ( soit, boxe, danse, rythmique, c’est les mouvement qu’on doit choisir) et je ne sais pas trop comment mis prendre.
    Merci de me contactée
    Elève de 4éme
    Toutes mes salutations distinguées.

  • Kevin:
    Slt;c’est une bonne idée d’utiliser les vêtements pour faire des croquis, très intéressant bravo :)

    On peut difficilement se passer de dessiner des vêtements quand on fait des croquis de gens dans la rue. Autant leur trouver un côté pratique 😉

  • Slt;
    c’est une bonne idée d’utiliser les vêtements pour faire des croquis, très intéressant bravo 🙂

  • Jacques:
    Très interessant le rendu relatif à la qualité du tissu.

    Si cet article a plu, il se peut que je me penche un peu plus sur cette thématique 🙂 rendre la texture des différents tissus demande beaucoup de minutie et quelques étapes bien définies!

  • Très interessant le rendu relatif à la qualité du tissu.

  • Laisser un commentaire

    shape
    ©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
    ↓