Les détails du portrait de la mamie de cette semaine

By Roy Pallas | dessiner portrait

portrait de grand mere

Il est 07h52, mon chat préfère manger du saucisson que ses croquettes et dans cet article je vais vous faire un résumé de mon portrait au fusain de cette grand-mère.

Si vous me suivez depuis quelque temps, vous savez que j’aime varier les modèles de mes dessins, mais que je n’ai parlé des portraits de personnes âgées que dans quelques articles.

Ici je ne vais pas parler de toutes les étapes du dessin mais simplement de certains points qui m’ont fait douter. Je vais mettre le doigt sur des instants où je devais faire preuve d’un peu de créativité avec les outils que j’ai.

Tout d’abord, le matériel est le même que celui pour le portrait précédent (la femme avec l’eau sur le visage), mais je vais tout de même vous le rappeler. Vous pouvez le voir ici.

fusain compressé faber-castell
fusain Pitt doux
fusain moyen
crayon graphite 9B
gomme mie de pain
gomme plastique
crayon perfection de chez Faber Castell
papier bristol

Dans un premier temps, je vais vous parler de l’importance de réaliser une ou plusieurs petites vignettes pour préparer le dessin plus grand.

Vous voyez ici les 4 croquis réalisés.

croquis portrait grand mere

Le croquis et ses étapes pour anticiper les problèmes du dessin.

J’en ai fait un (celui en haut à gauche) puis décortiqué les étapes dans les trois autres.

En commençant par celui en bas à gauche. Oui c’est la première étape de mon procédé pour créer des vignettes. En fait, il s’agit de créer un bloc qui synthétise les contours du modèle.

Ensuite on segmente ce bloc en plusieurs zones, on va suivre les contours des éléments principaux et les tracer en grandes lignes. Par exemple les bras, les contours du visage, la ligne des yeux… Ici j’ai privilégié les horizontales en premier puis cherché les diagonales puis les verticales.

Puis on entre encore plus dans le détail en travaillant les contours et en faisant apparaître la silhouette plus précisément. Notez que j’utilise des droites et aucune courbe.

Enfin, j’ajoute les ombres, le travail est le même que dans l’étape précédente. J’ajoute ces zones en plaçant tout d’abord la ligne de démarcation entre l’ombre et la lumière.

Ensuite je crée une valeur de gris en utilisant des diagonales ce qui me permettra de mieux percevoir la proportion de lumière par rapport à celle de l’ombre.

 


Maitenant que l’on a vu le croquis préparatoire, je vous donne quelques mots sur le portrait en lui-même. Je ne vais pas faire une description exhaustive de toutes les étapes, mais donner juste quelques spécificités techniques que je n’ai pas utilisées dans les autres dessins que j’ai réalisés jusqu’à maintenant.

Dans ce portrait je mélange le fusain et le graphite. Vous allez me dire ok mais en quoi c’est utile de faire ça ?

Simplement parce que le graphite est plus précis que le fusain donc c’est mieux pour les détails. Comme cette mamie a beaucoup de rides, c’est plus intéressant de les dessiner au graphite.

Mais ce n’est pas tout.

Voici une petite astuce si vous voulez avoir l’air d’un spécialiste lorsque vous regardez une oeuvre au fusain qui a une petite proportion de graphite.

Regardez le dessin de biais, vous verrez des zones brillantes. C’est signe qu’il y a du graphite.

Si aucun reflet de lumière ne se forme sur le dessin, c’est qu’il n’y a que du fusain.

 

visage portrait grand mere

Les zones avecle fusain plus noir permettent de créer le relief du portrait.

J’ai commencé par réaliser le visage au fusain naturel puis à ajouter des zones avec un fusain plus dur pour les ombres.

Parce que ça manquait de précision, je me suis tourné vers le crayon 9B. Je le choisis assez gras pour qu’il puisse avoir de la présence avec tout ce fusain autour. Aussi parce qu’un crayon plus fin et sec n’aurait pas accroché sur la feuille à cause de la couche de fusain préalable.
Le fond

J’avais une appréhension de mettre le noir pour le fond, car j’aime beaucoup le rendu dynamique de l’arrière-plan au fusain naturel. On a l’impression qu’il y a des choses qui se passent, qu’il y a un envirronnement.


Le fusain compressé est d’un noir très profond et assez plat finalement, mais le contraste fort qu’il donne avec le visage fait ressortir énormément celui-ci.


Bref en résumé, avec un fond gris c’est l’image est plus dynamique et on s’intéresse à l’arrière-plan alors qu’avec un fond noir l’accent est mis sur le visage.
Voilà vous savez maintenant l’importance du croquis préparatoire et les étapes pour le créer ainsi que la manière dont le fond influence le dessin. Vous avez également appris que l’on peut mélanger graphite et fusain.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les techniques de croquis et pouvoir réaliser des portraits réalistes, vous pouvez télécharger mon pack de fiches de techniques en cliquant sur l’image ci-dessous.
coller

{lang: 'fr'}
Follow

About the Author

Après 5 années d'études pour devenir professeur d'arts plastiques en lycée, j'ai finalement choisi de me lancer dans l'aventure de l'entrepreunariat. Aujourd'hui j'ai la chance de vivre de mon art mais surtout je suis libre de continuer à apprendre et de pouvoir enseigner ce qui me passionne dans le dessin !

Comments are closed