Tag Archives for " crayon "

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

Utilisez les vêtements pour dynamiser vos croquis

By Roy Pallas | Technique

 

croquis vêtementsPour les esquisses, savez-vous que vous pouvez vous aider des lignes graphiques que procurent les étoffes? Sans devenir un dessinateur de mode, il est possible d’utiliser de manière pragmatique la richesse des habits pour dynamiser la pose croquée.

En intégrant un vêtement à l’esquisse vous allez enrichir la composition et en même temps vous pouvez créer du relief dans l’esquisse avec des plis et des courbes bien définies.

Lire la suite

{lang: 'fr'}

[la vidéo du dimanche] La 6eme vidéo de mon défi croquis

By Roy Pallas | Non classé

Ce défi est tout simple, il s’agit de dessiner un modèle par jour avec un temps imparti décroissant.

Par exemple pour le premier modèle je me suis fixé une limite de 10mn. Pour le second je devrai le faire en 9mn, le troisième en 8mn etc.

Les sujets sont diversifiés (portrait, attitude, paysage) sinon ce serait moins drôle 🙂

Pour retrouver les autres vidéos cliquez sur le lien “Challenge croquis” dans le menu en haut de la page.

 

 

{lang: 'fr'}

Comment apprendre à dessiner un visage? (partie 3)

By Roy Pallas | Technique , Vidéos

Après avoir vu comment bien structurer chaque partie du visage, voyons maintenant l’habillage (le modelé) et les effets pour un visage réaliste.

portrait-dessin.jpg

 

Les cheveux

 

Il y a de nombreux portraits parmi les dessins que je corrige, où la chevelure manque de volume. La chevelure est faite sans esquisser un volume préalable ce qui créé une toison peu fournie et qui manque de relief.

En négligeant d’ébaucher une structure dans un premier temps vous risquez d’avoir le portrait gâché par une coupe de cheveux mal travaillée alors que le visage est correctement structuré.

 

L’astuce est d’apprendre à voir la chevelure comme une partie indépendante du visage. Un peu comme un playmobile. Pour me parfaire dans leur représentation, je me suis entraîné à dessiner des cheveux après avoir esquissé la silhouette du visage. Comme pour celui-ci, pensez en relief, creux et méplats.

 

1.Déterminez des surfaces plus ou moins exposées à la lumière.

2.Divisez ensuite ces surfaces en mèches et enfin travaillez chacune d’elle individuellement.

Vous n’êtes pas obligé de dessiner tous les cheveux, l’essentiel est de donner l’illusion du nombre.

3.Pour cela, en tracer quelques-uns avec une gomme sera d’un bel effet.

IMG_0994b

 

Les 6 étapes pour une peau réaliste

 

Si vous voulez donner un effet super réaliste à vos portraits alors il vous faudra vous armer de patience et commencer par un travail au HB.

 

Voici les étapes si vous souhaitez entrer dans les détails de la peau :

1. ayez une photo en haute définition pour pouvoir apprécier chaque texture

2. esquisser chaque pli de peau au HB (la peau ressemblera probablement à celle d’un alligator mais poursuivez)

 

peau 1

3. placer une cerne autour des impacts de lumière et autour des ombres (normalement on utilise un dégradé mais étant donné que le crayon utilisé est très clair, on peut se permettre de détourer ces zones sans que cela ne nuise à la douceur du modelé)

peau 2

4. montez en valeur progressivement en exerçant plus de pression sur votre crayon et appuyez sur les plis les plus visibles et assombrissez les ombres.

peau 3

5. éclaircissez les zones exposées à la lumière avec la gomme mie de pain.

peau 4

6. ajouter des détails furtifs a l’estompe. Comme par exemple les pores de la peau très visibles sur le nez du modèle en “piquant” avec votre outil.

nez détails

 

En ce qui concerne l’estompe je faisais comme beaucoup de débutants. Je l’utilisais pour étaler le graphite sur l’ensemble du dessin maintenant je ne le sort que pour de petits détails. Le résultat est bien meilleur puisque je conserve les micro-hachures et valeurs créées par mon coup de crayon.

peau

 

Vous savez comment ébaucher une coupe de cheveux qui a du volume et les 6 étapes pour dessiner une peau réaliste.

Maintenant que vous connaissez les zones de tatouage, votre manière de travailler sera plus spontanée, rapide, amusante. Vous pouvez jouer sur la taille de chaque forme. Vous exagérerez ainsi avec les traits de vos modèles jusqu’à les caricaturer si vous le souhaitez.

 

Pour avoir plus de techniques et de pas-à-pas, lisez mes guides en remplissant le formulaire ci-dessous. Vous aurez accès à 8 livres sur le dessin réaliste et les croquis rapides ainsi qu’à un conseil par semaine 🙂

{lang: 'fr'}

Comment apprendre à dessiner un visage? Partie 2

By Roy Pallas | Technique

Dans la première partie de cette série d’articles, nous avons vu la manière dont il faut “le découper” pour le dessiner plus facilement. Dans ce nouveau chapitre nous allons voir en détail comment dessiner toutes les zones ainsi délimitées.

IMG_0959.jpg

  1. Le front

 

J’ai tendance à lui donner soit une forme carrée ou plutôt arrondie selon les morphologies.découpe visage

Longtemps je me suis demandé dans quel sens positionner les hachures de surfaces sur cette partie du visage. Finalement je trouve qu’il est plus naturel d’avoir des lignes verticales sur cette partie. Tout le contraire des dessins de Ken le survivant.

 

Ce choix a l’avantage d’accompagner le regard de l’observateur vers le bas en passant par les yeux du portrait.

 

Pour y faire apparaître la protubérance du front, quelques courbes sur les côtés pour suggérer l’imbrication des formes suffisent.

 

front

 2. L’orbite des yeux

 

Au lieu de dessiner l’œil en commençant par ses contours, j’ai adopté la technique de le dessiner par leurs zones environnantes.

 

De la même manière que j’ai plus de résultats en dessinant l’iris en représentant la quantité de blancs à gauche et à droite de celui-ci, je fais un petit effort pour imaginer une forme entre le sourcil et le contour supérieur de l’œil.blanc yeux

dessiner yeux 2 par 23. Les pommettes ou la technique du 2 par 2

 

Plus jeune cette partie me donnait du fil à retordre parce que je n’avais pas suivi le conseil que je vous ai donné au début de cet article (celui de connaître un minimum la structure osseuse et musculaire de la tête).

 

Résultat je ne savais pas où commence la forme et où se trouve ses reliefs.

Je pouvais passer une bonne heure à deviner ou alors expérimenter les solutions qui paraissaient les plus vraisemblables et cohérentes (et encore je ne savais toujours pas au final si le résultat était correct).

 

J’ai adopté une technique qui marche très bien pour placer les pommettes et dans le même temps éviter d’avoir un nez trop long.

 

Il s’agit de dessiner les 2 pommettes en même temps que le contour inférieur de l’œil. Là aussi la forme ne doit pas contenir de lignes droites mais être faite de courbes. Cela permet dans la foulée de s’assurer que les yeux soient au même niveau sans avoir à tracer de ligne de force.

 

C’est une variante de la technique du triangle que l’on peut retrouver dans les manuels qui apprennent le dessin de portrait.

contours yeux pommettes

 4. Les tempes

 

Le résultat du dessin de l’espace entre la paupière et le sourcil et la pommette me sert dans la foulée à cerner la zone de la tempe avec une courbe presque verticale. Si le travail est bien fait, il me reste à donner l’impression de renfoncement ou à redéfinir un peu la zone.

 

tempe

 5. La mâchoire

 

La mâchoire est une partie emboitée dans le reste du crâne. L’effet subtil à donner est de faire apparaître une partie osseuse et anguleuse sous l’oreille.

 

Dans les illustrations ci-dessous vous pouvez voir quelles formes j’attribue à ces parties (de face et de ¾). J’utilise les hachures de surface inclinées à 45 degrés environ, celles-ci doivent être courbée pour suggérer le volume.

planche squelette

machoire 1 machoire 2

 6. L’espace entre le nez et la bouche

 

On peut simplifier la zone entre le nez et la lèvre supérieure en un triangle aux bords arrondis.

C’est un espace où est située l’empreinte de l’ange (philtrum pour les intimes) cerné par deux plis de peau qui se forment lorsque l’on sourit.

bouche 1 bouche 2 bouche 3 bouche inf 1

 

Petit rappel « comment  éviter de faire une bouche trop haute ou trop basse ? »

Entre l’extrémité du menton et la naissance du nez, la bouche est située entre le 2eme et le 3eme tiers en hauteur. Dessinez cette forme triangulaire et en même temps gardez votre attention sur la distance entre le nez et la lèvre supérieure.

 

hauteur bouche

 7. L’espace entre le menton et la bouche

 

D’un point de vue anatomique, la bouche est entourée d’un groupe de muscle.

Cette zone est plus ou moins creuse selon les morphologies, en règle générale il vaut mieux montrer l’inclinaison du plan avec quelques lignes de surfaces.

bouche inf 2

bouche inf 3

 8. Le menton

 

Il existe plusieurs types de menton, du plus petit et simple, avec fossette, mais aussi des plus protubérants cependant certaines personnes ne possèdent aucune bosse ce qui rend leur profile atypique.

Le seul écueil à éviter est de faire un menton trop large, trop épais, pas assez volumineux. En deux mots : trop voyant.

 

Comment éviter de rendre un menton trop voyant ? Ce qui est génial avec la méthode maori c’est qu’une fois que toutes les formes autour du menton sont ébauchées, les contours de ce premier sont définis. Il ne reste plus qu’à le peaufiner mais prenez garde si vous utilisez des lignes de surfaces de ne pas trop en abuser car cela peut alourdir le dessin de cette partie.

 

 

Voilà pour la méthode maori et comme je suis en grande forme et qu’il fait beau (j’écris cet article sur le banc d’un jardin près de chez moi) je vais vous expliquer quelques techniques pour des portraits réalistes.

portrait-dessin.jpg

Vous pouvez lire la partie 3 en cliquant sur le lien : comment apprendre à dessiner un visage (partie 3)

{lang: 'fr'}

Comment apprendre à dessiner un visage? Partie 1

By Roy Pallas | Technique

Dans cet article vous allez apprendre a dessiner un visage avec la technique “maori” qui va vous permettre de réaliser la structure plus rapidement.

dessiner un visage au crayon

 

 

Je m’appelle Roy Pallas « le croqueur de tête » auteur du blog « le dessin » et du guide « 5 techniques pour pousser le réalisme de vos portraits ».
Dans cet article je vais partager avec vous 4 techniques pour faire des portraits qui ont du relief, de la profondeur, sans avoir à tracer des lignes de forces.

 

 

Vous savez sûrement qu’il est très important d’utiliser les axes pour vérifier que les parties du portrait soient bien alignées. L’exemple qui me vient en tête c’est le regard dans sur un visage de face. Les yeux doivent être à la même hauteur. Si l’un est plus haut que l’autre vous allez changer complètement l’expression du visage et aurez plus de mal à rendre la ressemblance.

 

Il y a encore peu de temps je passais mon temps à positionner des lignes afin de tout mesurer et obtenir de bonnes proportions dans mes dessins. J’obtenais en général les mesures correctes mais cela me demandait beaucoup de temps pour construire l’ébauche.

 

lignes de mesures

Voilà à quoi aurait ressemblé l’ébauche de mon portrait il y a quelques temps.

 

En plus le dessin donne l’impression d’être beaucoup plus rigide. Comme si toutes ces lignes qui se croisent retenaient ma main de faire des mouvements fluides et amples. C’est l’effet “on évite de déborder”.

 

Depuis quelques mois je me force à travailler mes dessins en utilisant une technique pour apprendre à dessiner grâce au cerveau droit.

 

Je l’appelle la technique « maori ».

 

Si vous avez déjà vu des maoris vous avez sans doute été impressionnés par les tatouages qu’ils arborent sur leur corps ou leur visage.

 

 

Cette technique demande simplement de prendre l’habitude de ne pas dessiner les éléments du visage mais les zones entre eux. Concrètement cela consiste par exemple à se focaliser sur l’espace entre le sourcil et le contour supérieur de l’œil, de lui attribuer une forme et de la reproduire sur notre feuille.

apprendre a dessiner visage

apprendre a dessiner visage

 

Sans cette technique vous passerez plus de temps à structurer votre dessin au lieu de vous laisser aller à plus de spontanéité.

 

Vous serez un peu comme un joueur qui créé un château de carte et qui craint sans cesse de le voir s’effondrer à chaque geste.

 

 

Je préfère personnellement passer moins de temps à mesurer et plus à exécuter mon dessin.

 

 

Pour donner du relief, j’ai vu certains dessinateurs se focaliser sur le travaille du modelé. Cependant même si les effets de lumière sont bien rendus avec le crayon, si l’ébauche est mal construite il y aura toujours cette sensation que quelque chose cloche.

 

Si la carrosserie d’une voiture est déformée, y mettre une couche de peinture ne changera rien.

 

 

Voici la procédure !

 

1. comment dessiner un visage en repérant les reliefs

 

 

Savoir où se trouvent les creux, les méplats et les reliefs est indispensable pour appliquer la technique qui va suivre. Pour cela quelques petites recherches dans les livres d’anatomies s’imposent ou alors prenez le temps de jeter un œil sur quelques sites médicaux.

 

 

L’idée n’est pas d’appendre tous les noms des muscles ni de mémoriser le nombre de fibre de chaque groupe mais uniquement de prendre en compte leurs emplacements et leur forme.

 

Ce qui permettra par la suite de comprendre l’origine de chaque bosse ou creux sur votre modèle.

planche squelette

 

Comme le disait le maître d’Ingres « les muscles sont mes amis mais j’ai oublié leurs noms »

 

2. savoir créer des plans qui découpent le visage en plusieurs parties.

 

Voilà vous en savez un peu plus sur ce qui se passe sous la peau du visage.  Maintenant on passe au découpage qui est pour moi la partie la plus amusante du dessin. C’est également la partie de l’ébauche la plus déterminante pour la représentation du visage.

 

Durant cette étape votre angoisse est au summum car il est très dur de dessiner avec uniquement des contours purs et de s’assurer que le portrait sera ressemblant par la suite.

 

Aussi si vous débutez par des traits légers et si vous vous concentrez sur chaque forme individuellement lorsque vous dessinez vous allez progressivement construire un visage bien proportionné.

 

Gardez en tête que toutes les divisions sont interconnectées, cela fera une grande différence dans le rendu de votre dessin final.

 

découpe visage

 

Maintenant que vous connaissez les grandes lignes de ma méthode, on va passer à l’étude de chaque parties du visage.Sans titre9b

Lisez la suite de l’article en cliquant ici :

Dessiner les formes spécifiques d’un visage

{lang: 'fr'}

Croquis du monastère (suite et fin)

By Roy Pallas | carnet de voyage

DSC00424

Avant de commencer à vous raconter la suite de mon séjour, je voulais vous remercier pour tous les “j’aime” que vous avez cliquez dans le précédent article :). Aurais-je une grande proportion de bouddhistes parmi mes lecteurs?

La dernière fois je vous avais montré l’endroit où je dormais et maintenant je vais vous montrer les derniers croquis que j’ai fait de ce lieu (et pas que des paysages).

Lire la suite

{lang: 'fr'}

Devinez où j'ai séjourné en ce premier mois de 2013

By Roy Pallas | carnet de voyage

croquis Vous connaissez les fameuses bonnes résolutions que les gens prennent chaque début d’année? Arrêter de fumer, manger plus sain, moins regarder la télé, se mettre à apprendre à dessiner ;), etc. Eh bien moi aussi j’ai pris des décisions de ce genre.

Au début de décembre 2012, j’ai regardé le parcours que j’avais accompli durant l’année et en y repensant, j’ai constaté que je n’avais pas chômé dans tous les aspects de ma vie. Étant donné que j’ai passé des centaines d’heures sur un ordinateur à entretenir un très beau blog (n’ayons pas peur des mots 😉 et une belle formation vidéo pour apprendre à dessiner les croquis, j’ai décidé de m’accorder une coupure avec mon rythme de vie actuel et de me faire plaisir en séjournant au village des pruniers. Voici une petite description faite sur leur site :

Lire la suite

{lang: 'fr'}
>