3 astuces pour dessiner un arbre

Posted by in Croquis, Feutre, Paysage, Vidéos | 0 comments

 

illustration dessiner arbre final

Les dernières retouches pour terminer de dessiner un abre tranquillement dans le parc près de chez moi.



Il est 08 h 12, je me prépare pour une séance de karate et dans cet article je vais te donner 3 astuces pour dessiner un arbre sur le vif.
Pour faire cette démonstration je me suis levé de bon matin pour me poser au milieu de la nature dans un parc près de chez moi.

Si tu as déjà essayé de dessiner un arbre, tu t’es certainement frotté à quelques problèmes de construction.

En effet ce végétal est riche en détail, autant au niveau du tronc qui peut être très texturé mais aussi au niveau du feuillage très dense ou plus dégarni.
J’étais dans le même cas avant d’arriver à l’université où j’ai eu un professeur qui m’a fait dessiner de nombreux différents arbres jusqu’à ce que je comprenne la bonne manière de faire pour esquisser les formes rapidement.

Je vais te donner ces astuces rapidement mais pour avoir un meilleur aperçu des techniques, le mieux est encore de regarder les vidéos que je mets dans cet article.

La première chose est d’ordre de l’observation, avant de vous lancer dans votre dessin, sachez qu’il faudra éluder une caractéristique pour que le dessin paraisse plus réaliste. Il s’agit d’une règle de la nature qui fait que rien n’est symétrique. C’est absolument fondamental pour réussir un dessin de paysage.

etape dessiner arbre sur le vif avec feutre encre

La première étape pour dessiner un arbre est de la simplifier en une forme géométrique asymétrique.

Pour cela vous avez plusieurs options, lorsque vous dessinez le tronc, essayer de le courber un petit plus que ce que vous voyez sur le motif. Lorsque vous tracez le feuillage, essayez de le rendre un peu plus dense d’un côté de l’arbre que de l’autre. Lorsque vous travaillez l’éclairage, insistez sur les valeurs claires de manière à rendre compte de l’éclairage latéral.
Maintenant que vous connaissez cette règle et les moyens de ne pas tomber dans le piège de la symétrie lorsque vous dessinez un élément naturel, vous devez vous lancer dans votre esquisse du végétal.

Pour commencer un croquis vous devez synthétiser le plus possible votre motif sous une forme schématique. Celle va en grande partie être déterminée par le contour des feuilles de l’arbre. Dans mon cas il s’agit d’un hexagone un peu étrange (rappelez-vous pas de symétrie).

Le tronc doit être placé durant cette phase çà l’aide d’une petite ligne fine que l’on viendra retoucher par la suite pour donner de l’épaisseur. Sur mon dessin cela ressemble à une virgule.

mise en volume du croquis arbre avec feutre encre

Juste avant les finitions vous devez vous occuper de créer des tons en utilisant des hachures et des contre-hachures dans votre dessin.

Par la suite vous pouvez ajouter sur cette forme géométrique le feuillage. Nul besoin d’être très fidèle à ce que vous voyez, observez et imprégnez-vous du rythme des feuilles pour essayer de les reproduire. Dessinez l’impression que vous donne l’arbre et non ce que vous voyez et vous dessinerez pus rapidement.

Maintenant que vous avez vu comment faire le schéma il y a un dernier petit détail que je voudrais voir avec vous.

Il s’agit de dessiner les espaces vides entre les branches.

Vous l’avez remarqué, un arbre est rarement touffu au point de ne pas avoir de zones vides entre les feuilles ou ses branches. Le problème est de tracer ses formes sur le dessin. Avant je faisais l’erreur de les dessiner une par une et je perdais un temps énorme.

Au lieu de ça, vous allez travailler les valeurs avec des hachures sur votre forme géométrique sans avoir à vous préoccuper de ses espaces. Vous allez utiliser des contre-hachures progressivement lors de votre dessin dans des zones de plus en plus restreintes.

patience dessin arbre finitions details feuillage

Les petits détails pour terminer votre dessin vous prendront plus de temps et demanderont de la patience.

Par conséquent certains espaces resteront très clairs et vous n’aurez qu’à esquisse le contour des feuilles à l’intérieur pour ainsi créer les interstices entre les branches tout en donnant l’impression que la lumière y circule.

Encore une fois, mieux vaut voir une fois que lire une centaine de fois, voici la démonstration du dessin en vidéo.

Si vous souhaitez apprendre à réaliser des croquis sur le vif, de gens ou des portraits réalistes, vous pouvez télécharger gratuitement mon pack de guide pour dessinateur débutant en cliquant sur l’image ci-dessous.

{lang: 'fr'}


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *