seprator

La vidéo de l’homme qui aimait dessiner les femmes

  • Home
  • Vidéos
  • La vidéo de l’homme qui aimait dessiner les femmes
seprator
18November 2012
blog_shape

Aujourd’hui c’est dimanche! C’est un jour synonyme de repos, de détente, d’amusement, de famille… J’ai pensé qu’une petite vidéo serait sympa pour terminer la semaine (juste avant que je commence à publier ma série d’articles sur les cheveux que je vous ai promis il y a quelques jours 🙂

Je n’ai pas vu le film, c’est une recommandation qui m’a été faite. J’aime beaucoup la manière qu’a l’acteur d’aborder le sujet des femmes, avec sensibilité, réflexion et franchise.

{lang: 'fr'}


  • “Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie”. (“L’homme qui aimait les femmes”)
    Chapeau pour ton site au passage, c’est une chouette initiative, continue comme ça! Je t’enverrai peut-être un dessin si tu as le temps de le commenter, et si j’ose me soumettre à vos regards..

  • Jean-Noël:
    Merci, Roy, pour cette évasion dominicale!
    J’adore la voix de ce Charles DENNER dont j’avais complètement occulté le nom! Il est ténébreux et mélancolique à souhait… à prendre au second degré pour s’en délecter encore et encore! Il faut peut-être avoir vibré devant quelques modèles pour ressentir ces envolées rêveuses! Souvenirs, souvenirs!
    Merci aussi à Laurent pour son autre extrait!
    Tout cela me rendrait presque nostalgique!
    Mais les nuages sont partis et la mer est bleue… que la vie est belle!

    veronik:
    j’ai beaucoup aimé son bagou face à cette femme le temps de ses croquis. J’aimerai revoir ce film pour me remémorer la totalité car il me semble bien qu’il est vraiment bien du début à la fin et entrainant.

    nat P:
    Très bon film, façon Truffaut, très symbolique & poétique. Et plein d’acteurs mythiques des 70′s : Charles Denner, Jeanne Moreau, Michel Bouquet, Claude Rich… des acteurs àvoix uniques…
    en bref n’hésite pas à le regarder, tu perdras pas ton temps (à moins que Truffaut t’insupporte !…)

    Eh bien je vais me jeter sur ce film dès que j’aurai un moment avec vos commentaires! 😉
    Ces petites vidéos du dimanche ont l’air de plaire, je vais vais sûrement en publier de nouvelles!
    On m’a également recommandé “l’homme qui aimait les femmes”
    Merci pour ces messages.

  • Martine27:
    C’est effectivement un excellent film, mais il faut faire très très attention lorsqu’on ouvre sa porte à cette femme là !

    Je me rappellerai ton commentaire quand je verrai le film 🙂

  • Très bon film, façon Truffaut, très symbolique & poétique. Et plein d’acteurs mythiques des 70’s : Charles Denner, Jeanne Moreau, Michel Bouquet, Claude Rich… des acteurs à voix uniques…
    en bref n’hésite pas à le regarder, tu perdras pas ton temps (à moins que Truffaut t’insupporte !…)

  • J’aime le dialogue sur les femmes, et la rapidité avec laquelle il dessine
    Je débute dans le dessin
    Merci pour le ebook
    Martine

  • J’aime beaucoup cette séquence, ce monologue sans concession, et les acteurs, exquis.

  • ” quand je vois beaucoup de belle femmes, ça m’inquiete, j’aurais jamais le temps de finir ” haha
    Ca me donne envie de le voir! J’aime bcp ses dessins

  • j’ai beaucoup aimé son bagou face à cette femme le temps de ses croquis. J’aimerai revoir ce film pour me remémorer la totalité car il me semble bien qu’il est vraiment bien du début à la fin et entrainant.

  • ..un dimanche de grisaille : un temps à regarder des films.
    Cet extrait montre que le dessin peut conduire l’artiste à mesurer d’un clin d’oeil les mensurations des … femmes ou – en général – de n’importe quel personnage ! Dans ce passage, l’artiste Fergus (Charles Denner) reproduit sur la feuille l’image de la Mort, déguisée en Diane chasseresse.
    L’oeuvre magistrale de Truffaut, empreinte d’atmosphère à la Hitchcock nous montre autre chose qu’il a puisé dans le roman de William Irish, auteur de romans à suspense, inspirateur des films de Hitchcock.
    Le film est à voir, c’est une énigme crescendo. Mais, il ne faut pas négliger le livre qui est un suspense haletant, non dénué d’humour noir. Par rapport au livre Truffaut modifie le point de vue de l’héroIne et ce n’est pas inintéressant.
    Bonne journée et à bientôt.

  • Merci, Roy, pour cette évasion dominicale!
    J’adore la voix de ce Charles DENNER dont j’avais complètement occulté le nom! Il est ténébreux et mélancolique à souhait… à prendre au second degré pour s’en délecter encore et encore! Il faut peut-être avoir vibré devant quelques modèles pour ressentir ces envolées rêveuses! Souvenirs, souvenirs!
    Merci aussi à Laurent pour son autre extrait!
    Tout cela me rendrait presque nostalgique!
    Mais les nuages sont partis et la mer est bleue… que la vie est belle!

  • C’est effectivement un excellent film, mais il faut faire très très attention lorsqu’on ouvre sa porte à cette femme là !

  • Laisser un commentaire

    shape
    ©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
    ↓