seprator

Les deux critères pour choisir un modèle (et éviter de pinailler sur son dessin)

seprator
apprendre a dessiner une femme eclairage lateral
09January 2016
blog_shape

Il est 08h13, je n’ai plus de café et dans cet article je vais simplement vous montrer pourquoi il vous faut faire attention lorsque vous choisissez vos modèles pour dessiner. C’est primordial que vous sachiez cette petite technique parce que vous allez éviter de travailler un dessin qui n’atteindra pas le niveau de relief suffisant pour créer un effet 3D.


Qu’est-ce qu’il faut choisir comme modèle pour réaliser un dessin de qualité ? 

Tout d’abord il vous faut une image nette.

C’est-à-dire que vous ne devez pas avoir de pixels ni de texture (comme une photocopie par exemple). Sinon vous ne verrez pas correctement les détails des visages et vous devrez imaginer une partie de votre dessin.

Dessiner à partir d’une photo floue, pixelisée ou photocopiée, c’est un peu comme regarder à travers une fenêtre embuée.

Avec une photo floue et vous devrez imaginer certains détails qui n'apparaissent pas sur l'image. Crédit Flickr : sophie & cie
Avec une photo floue et vous devrez imaginer certains détails qui n’apparaissent pas sur l’image.
(Crédit Flickr : sophie & cie)

 

Même avec un éclairage plus atténué, une photo nette permet de mieux voir tous les détails. Crédit Flick R : Jean-François
Même avec un éclairage plus atténué, une photo nette permet de mieux voir tous les détails. (Crédit Flick R : Jean-François)

Voilà pour la première chose.

 

La seconde est de faire attention à l’éclairage de votre sujet.

Pourquoi cela ? Parce-que l’impression de relief est créée par la disposition des ombres et de la lumière. Pour que l’on voit une forme, vous devez avoir un peu des deux.

Et pour cela tous les éclairages ne se valent pas.

Par exemple voici deux dessins que j’ai réalisé ce matin.

Sur ce premier, on voit très peu d’ombres. Il y a en au niveau des côtes, des pieds, un peu sur le visage et c’est tout.

apprendre a dessiner une femme eclairage face
L’éclairage est frontal, les ombres sont donc projetées derrière le modèle et sur les côtés des reliefs.

Pour cet article, j’ai passé plus d’une heure à essayer de créer du relief à partir de cet éclairage. Le résultat n’est pas très satisfaisant. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais j’ai plus l’impression d’être en face d’un corps découpé aux ciseaux que devant un dessin tellement les cernes sont marquées et que le modèle est blanc.

Pour le second modèle, l’éclairage est beaucoup plus discret et latéral (cela se voit avec l’ombre portée du bras au niveau du dos).

apprendre a dessiner une femme eclairage lateral
Avec un éclairage latéral, les reliefs et plis ressortent plus. Le rendu est plus sombre mais cela permet de faire ressortir quelques points de lumière.

En plus de cela, la personne tire ses bras vers l’arrière, ce qui fait ressortir les plis des muscles. 

Un éclairage latéral plus une compression des muscles, cela nous permet d’avoir une définition des plans très précise ! Et donc c’est beaucoup plus facile de dessiner chaque pli des muscles individuellement.

Vous savez maintenant les deux critères pour choisir un modèle qui va vous aider à faire un dessin précis et avec du volume !

 

Si vous souhaitez obtenir un pas-à-pas pour réaliser un portrait réaliste et ressemblant, je vous invite à télécharger mes guides en cliquant sur l’image ci-dessous.

{lang: 'fr'}


    blog_shape
    comma_first
    Dessiner à partir d'une photo floue ou pixelisée c'est comme regarder au travers d'une vitre embuée.

    Laisser un commentaire

    shape
    ©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
    ↓