Que faire lorsque le modèle n’est pas inspirant à dessiner ?

Posted by in Réflexion | 0 comments

planche illustration dessin fusain modele seance dessin

Un des dessins que j’ai réalisé durant avec le modèle de ma séance en atelier cette semaine.


 

Il est 18h52, je suis à Berlin dans un novotel et dans cet article je vais partager avec vous quelques reflexions que j’ai eu durant ma dernière séance de dessin en atelier.

Si vous avez déjà essayé de dessiner en atelier d’après un modèle vivant, vous avez peut-être trouvé l’expérience très enrichissante et formatrice. C’est la même chose pour moi mais je ne peux m’empêcher de temps en temps de trouver les postures que la personne prend, un peu ennuyantes.

La plupart du temps je suis très satisfait et enthousiaste, mais il arrive que certaines positions que la personne choisi ne m’inspire pas. Dans ce cas, je trouve le temps long, je ne met pas d’énergie dans mon ouvrage et ça se voit dans le résultat final !

En réfléchissant un peu j’ai trouvé des astuces pour éviter ce genre de problème et toujours avoir une composition satisfaisante à la fin.

 

La première astuce est que vous n’êtes pas obligé de dessiner tout le corps du modèle à chaque fois. En effet lorsque l’on s’éfforce de dessiner toute la personne systématiquement, on est moins libre de montrer sa créativité. Durant une séance en atelier, on peut jouer sur tous les paramètres pour créer une oeuvre unique. Que ce soit au niveau du matériel ou au niveau de la composition, vous devriez vous sentir libre ! Sachez que vous êtes également libre de pouvoir décortiquer votre modèle et ne tracer que certaines parties de ce que vous voyez.

L’avantage est que vous allez pouvoir mettre l’accent sur quelques muscles qui sont en tension et oublier le reste du corps qui se trouve au repos. L’autre avantage est que vous allez remplir plus rapidement et facilement votre feuille de papier. Vous donnerez l’impression de “zoomer” sur la personne et pourrez montrer plus de textures, de détails et rendrez le dessin plus contrasté si vous choisissez des zones d’ombres.

exemple dessin fragment modele fusain

Un exemple où j’ai choisi de me focaliser uniquement sur une partie du modèle.

Le seconde astuce est que vous pouvez également faire plusieurs petits croquis de la même position mais en changeant votre outil ou l’angle de vue. De cette manière vous dessinerez une posture qui est peut-être un peu fade au début mais avec un nouvel outil vous allez rapidement trouver un nouveau moyen d’apprécier la position.

Il en va de même avec le changement de point de vue. Dans tous les ateliers que j’ai côtoyé, aucun professeur ne m’a fait de remarque sur le fait que je me déplaçais d’une chaise à une autre durant la séance. Au contraire, c’était encouragé et en voyant les dessins réalisés après, ils me donnaient volontier des compliments. Donc n’hésitez pas à changer votre matériel ou votre point de vue lorsque vous sentez que votre modèle n’est pas inspirant.

Si vous souhaitez voir quelques dessins exécutés d’après des modèles de la chaîne “croquis-cafe” en temps réel, vous pouvez lire la vidéo ci-dessous.

 

Si vous aimez les portraits réalistes et les croquis sur le vif, je vous encourage à télécharger gratuitement le pack de guides du dessinateur débutant en cliquant sur l’image ci-dessous.

{lang: 'fr'}


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *