En quoi le dessin permet de vous démarquer de votre concurrence ?

By Roy Pallas | Réflexion

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

Déc 26

Comment exprimer votre personnalité dans un projet associatif ou business ?

Savoir présenter ses produits et services avec un bon marketing est indispensable pour réussir en business. Il faut savoir rendre leur allure accrocheuse si vous désirez vraiment attirer des clients.

Pour cela, vous pouvez vous servir de photo, mais également de dessin. Certaines personnes demanderont : pourquoi du dessin ?

Ce dernier est généralement considéré comme un élément de distraction ou de loisir. Toutefois, sachez que le dessin ne se limite pas à cela.

En effet, il peut également vous aider à attirer des clients. Sachez qu’un bon dessin peut créer un lien émotionnel entre :

  • votre univers (marque, produits)
  • et vos consommateurs.

Il représente donc un atout majeur pour votre marketing et permet d’influencer les choix de vos clients. Cela permet également d’augmenter les ventes de votre produit.

Je suis Roy PALLAS, dessinateur blogueur et voyageur qui adore les tiramisu. Ma passion est de partager mes connaissances avec les autres.

Je propose à cet effet, diverses formations pour vous apprendre le dessin. Dans cet article, nous allons voir comment gagner votre vie en vous démarquant de votre concurrence grâce au dessin.

Que savoir sur mon blog ?

Comme je vous l’ai dit plus haut, je suis un dessinateur et blogueur. Je présente dans mon blog, différentes techniques de dessin. J’y propose également diverses formations pouvant faire de vous des dessinateurs hors pair.

Mon blog respecte trois principales valeurs à savoir :

  • réalistes ;
  • ressemblants ;
  • et rapides.

Elles constituent les différents objectifs de mes diverses formations. Le premier est de vous apprendre à faire des dessins réalistes. Pour cela, je vous enseignerai les détails qui font la différence entre :

  • un dessin moyen ;
  • et un dessin exceptionnel (réaliste).

La seconde est de réaliser des dessins ressemblants. Dites au revoir aux dessins ressemblant à des blocs de pâté. Je vous apprends des astuces simples pour donner une âme à votre modèle.

La troisième est de vous apprendre comment développer une dextérité suffisante pour réaliser rapidement des dessins. J’ai pour but de faire de vous un bon dessinateur à la fin de la formation.

Le dessin est intemporel

Le dessin peut vous permettre de vous démarquer de votre concurrence car il est intemporel. En effet, c’est le premier mode d’expression qui a existé bien avant l’écriture. S’il n’y avait pas eu de dessin au départ, je doute qu’il aurait eu d’écriture.

De plus, il ne change pas avec le temps. Il dure également plus longtemps qu’un texte. Il y a par exemple des tableaux qui existent depuis plusieurs centaines d’années, voire plus.

Sachez également qu’une image (ou un logo) peut représenter un produit à travers les âges. C’est le cas par exemple d’entreprises qui ont rendu leurs propriétaires milliardaires :

  • Coca-Cola
  • Apple

Il est également intemporel, car il est à la base de toute création. Prenons par exemple le cas de la construction d’une maison. Sans un plan détaillé (ou croquis) de cette dernière, il est impossible de commencer les travaux.

C’est également le cas au niveau de la conception de mobiliers :

  • chaises ;
  • fauteuils ;
  • tables ;
  • lit et autres.

Même dans la création de logiciel ou d’application, le dessin joue également un rôle important. Tout ce qui a été imaginé par notre cerveau pour être créé a d’abord dû être mis sur papier.

La forme la plus utilisée dans ce cas est bien évidemment le dessin. C’est le cas depuis l’antiquité. Les premières formes de dessins remontent d’ailleurs au paléolithique.

Il est possible de trouver dans certaines grottes, des empreintes laissées par les hommes de Néandertal. Vous pouvez aussi y trouver des peintures représentant des animaux ou une scène de chasse. C’est bien des années plus tard que cela est devenu beaucoup plus conceptuel.

En gros, le dessin a parcouru les âges sous différentes formes. Aujourd’hui, vous en distinguerez une très grande variété. Sachez cependant, qu’elles restent toutes du dessin.

Quelle est l’importance du dessin de nos jours ?

Étant intemporel, le dessin a évolué avec les âges sans vraiment trop changer. Bien évidemment, de nouvelles formes ou styles ont vu le jour. Toutefois, elles n’ont pas remplacé les autres.

Elles se sont juste ajoutées. Aujourd’hui, il est possible de retrouver le dessin dans plusieurs secteurs différents. Son importance varie selon ces derniers et de l’utilisation que nous en faisons.

Le dessin comme moyen de distraction et de loisir

Avec Internet et l’informatisation, l’importance du dessin ne cesse de grandir. Il existe toujours des bandes dessinées, mais elles ne sont pas utilisées en business en ligne. Elles sont toujours considérées comme un loisir ou une distraction pour les plus jeunes.

Toutefois, c’est différent avec les mangas qui ont vu le jour en Asie (plus précisément au Japon). Leur industrie ne cesse de grandir et il enregistre un véritable succès dans le monde entier. Certaines entreprises asiatiques s’en servent même dans leurs stratégies de marketing.

C’est une industrie en plein essor qui ne cesse de s’accroître avec les années. Aujourd’hui, elle touche beaucoup de secteurs.

Le dessin et la création de sites internet

Aujourd’hui, il est possible de retrouver le dessin dans plusieurs secteurs. De plus, il change de forme et de nom selon le secteur. Dans celui de l’informatique par exemple, nous parlons généralement de :

  • logo ;
  • design ;
  • ou de graphisme.

Ce changement est tel que bon nombre de personnes ont oublié que c’était du dessin au départ. Considérons par exemple le cas des sites internet.

Au départ, nous devions faire des carrés quand nous apprenions à faire des sites internet. Il fallait ensuite les relier entre eux afin d’avoir une arborescence. Cette dernière représentait la structure du site, et devait être faite avant de penser à son design.

Il fallait donc se spécialiser dans les logos (le design) et dans les templates de site. Aujourd’hui, tout cela est géré par un logiciel ou des lignes de code. Créer un site est devenu un peu plus facile.

Toutefois, une chose n’a pas changé avec les années. Il est toujours difficile pour un site de paraître professionnel sans un beau design. En effet, une page de vente avec un beau design attirera plus de clientèle.

Le dessin est donc toujours aussi important pour faire connaître son site internet par exemple. C’est donc un bon moyen pour promouvoir son produit, quelle que soit sa nature.

Le dessin permet de créer des logos mémorables

Nous avons dit plus haut que le dessin est intemporel. En effet, il existe certaines grandes marques qui ont su s’en servir pour :

  • avoir ;
  • élargir ;
  • et conserver leur audience au fil des années.

Parmi elles, vous retrouverez de grandes entreprises comme :

  • Coca-cola ;
  • Pepsi ;
  • Apple ;
  • McDonald’s et bien d’autres.

Elles sont toutes reconnaissables par leur logo qui est aujourd’hui leur marque de fabrique. C’est lui qui leur permet de se démarquer des concurrentes du même secteur. Vous vous demandez certainement quel est le rapport entre un logo et un dessin ?

En effet, la majorité des logos sont aujourd’hui faits avec des logiciels. Sachez cependant qu’à la base, ces logos étaient dessinés à la main. Avec l’informatisation, beaucoup ont oublié que créer un logo revenait à le dessiner.

Toutefois, sachez que le logo reste un dessin à la base. C’est le cas par exemple du logo de Coca-Cola dont la création remonte à 1886. La marque possède d’ailleurs l’un des plus vieux logos au monde, du moins dans son domaine.

Vous avez aussi McDonald’s, très connu dans le monde pour ses burgers. Son logo, représentant un “M de couleur jaune”, n’est plus à présenter. Vous avez aussi des marques comme :

  • Apple (avec sa pomme) ;
  • Facebook (avec son F bleu blanc) ;
  • Microsoft ;
  • Amazon ;
  • Netflix (plutôt récente avec son N rouge noir), et bien d’autres.

Alors n’avez peut-être pas l’objectif de devenir millionnaire ou milliardaire mais même à notre échelle, le logo a toujours représenté une marque de fabrique, et ce, depuis des années. C’est même devenu un élément de marketing qui permet de promouvoir une entreprise. Il permet également de se démarquer de ses concurrents.

C’est le cas par exemple des sociétés comme :

  • Coca-Cola et Pepsi ;
  • ou encore Nokia et Samsung.
Les marques avec les logos les plus mémorables
Apple
Walt Disney
McDonald’s
Nike
Adidas
Lacoste
Tesla
Ford
Burger King
FedEx
Coca-Cola
Facebook
Google
Twitter
Pepsi
Chanel

Peu de grosses entreprises utilisent l’illustration à la main

Force est de remarquer que peu d’entreprises utilisent le dessin comme moyen de marketing. Si vous rêvez grand et souhaitez savoir comment devenir millionnaire, sachez que le business et illustration font bon ménage. Le dessin permet de passer des messages efficaces et rapides à des clients de plus en plus pressés il faut l’avouer !

La principale raison

Pour beaucoup, lorsque nous leur parlons de dessin, il pense tout de suite aux bandes dessinées et autres. Il leur est donc difficile de le voir comme un outil marketing leur permettant de vendre leur produit en ligne par exemple.

Il faut cependant savoir que le dessin est généralement très vendeur. C’est une référence pour toucher un bon nombre de personnes. De plus, le langage du dessin est universel.

En effet, une image peut parler à une personne, et ce, quelle que soit sa nationalité. C’est un peu comme le langage des signes qui est propre à tous les sourds-muets. De plus, l’information apportée par une image est généralement plus vite comprise et retenue.

Livre et dessin

Introduire des dessins (ou illustrations) dans son livre permet de toucher une plus grande audience. Tout le monde n’aime pas passer des heures à lire des pages de textes. En effet, certaines personnes sont plus attirées par :

  • le visuel ;
  • des illustrations ;
  • les mangas ;
  • ou les bandes dessinées.

Il est important de remarquer que la jeune génération a tendance à moins lire. Elle est beaucoup plus attirée par le dessin. Cela s’explique encore plus par l’attrait de ces jeunes pour les mangas et bandes dessinées.

C’est pour cela que les livres avec des illustrations ont plus de succès auprès de la jeune génération. Vous avez par exemple le livre « Sapiens ». Il a été également édité en bande-dessinée afin d’atteindre plus de personnes.

Bon à savoir

Imaginez un instant que nous cherchions un produit sur Amazon. Sans le nom et une image de celui-ci, il nous serait difficile de le trouver. Et ce, même en connaissant les caractéristiques de ce produit.

Ainsi, le dessin est donc important pour faire connaître son produit et améliorer ses ventes. Il permet aussi de :

  • le démarquer ;
  • et de le reconnaître facilement parmi tous les produits du marché.

Pour en revenir au livre, faites attention lorsque vous ciblez des personnes de plus de 40 ans. En effet, il est préférable de faire un livre avec moins d’illustrations. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas du tout en introduire.

Il est possible par exemple de publier un livre classique avec très peu d’illustrations. Vous pourrez cependant en faire une édition illustrée si vous désirez toucher les plus jeunes.

Un point très intéressant du dessin est qu’il peut s’adapter à tous les âges. Ce qui importe vraiment est généralement le thème de votre illustration (ou bande dessinée).

Pour transmettre des idées, une image est comprise 60 000 fois plus vite qu’un mot

Jennie Hempstead a dit dans sa vidéo intitulée “Draw on purpose” : « Le cerveau humain peut traiter les images 60 000 fois plus vite que les textes. En effet, les mots sont abstraits et difficiles à retenir pour le cerveau humain. C’est tout le contraire des dessins (visuels ou illustrations) qui sont plus concrets et faciles à retenir ».

Il faut également savoir qu’il est plus facile d’apprendre avec des dessins. C’est encore plus le cas lorsqu’ils ont été faits par vous-même.

Cela peut être difficile à croire, mais dessiner des croquis peut rendre les informations reçues mémorables. Il faut également savoir que nous sommes tous capables de le faire.

Quelle utilisation peut-on faire du dessin ?
Présenter des idées aux autres
Améliorer votre business et votre image de marque
Retenir des concepts
Organiser votre stratégie dans le futur

Le Sketchnoting : une technique de dessin ultra rapide

Encore appelé facilitation visuelle ou graphique, le sketchnoting ne demande pas d’avoir un talent particulier. En effet, vous n’avez pas besoin d’être un dessinateur pour le faire. C’est l’art de traduire des idées par des dessins afin de créer plus d’impact dans ses messages.

En effet, il vous permet de créer un impact maximal dans la communication en combinant texte et dessin. C’est donc une manière efficace de toucher profondément son audience et de devenir inoubliable.

Qu’est-ce que le sketchnoting ?

Comme dit plus haut, le sketchnoting est l’art de résumer visuellement un message en associant texte et dessins. Il peut s’agir d’une :

  • conférence ;
  • formation ;
  • procédure ;
  • un livre ;
  • ou un message commercial.

Le sketchnoting est généralement utilisé à titre professionnel. Il peut cependant être utilisé à titre personnel. La facilitation visuelle peut être réalisée au cours d’un briefing ou en direct.

Lorsqu’il est réalisé en direct, nous parlons de graphic record ou scribing. Le sketchnoting permet également de créer une réelle interaction avec les participants. Il peut donc être très utile lorsque vous devez animer une :

  • formation ;
  • un groupe de travail ;
  • ou une réunion

En effet, il permet aux participants de cerner et de retenir l’information que vous leur apportez.

L’apprentissage du sketchnoting

Au niveau de son apprentissage, le sketchnoting est un peu comme une langue. En effet, il nécessite de connaître quelques symboles représentant généralement des dessins. Il peut s’agir :

  • d’une étoile ;
  • d’une flèche ;
  • d’un rectangle et autres.

Vous conviendrez avec moi que cela ne nécessite pas une expertise donnée. L’important avec le sketchnoting est de représenter l’information que vous recevez par un dessin. Il doit suivre la compréhension que vous avez de cette information.

Vous n’avez donc pas besoin d’être un dessinateur hors pair. Même des caricatures feront l’affaire, du moment que vous les compreniez. En gros, vous devez avoir une boîte à outils renfermant les divers symboles.

Ces derniers vous permettront de traduire plus facilement l’information reçue. Vous avez par exemple, une ampoule qui pourrait signifier :

  • une idée dans un contexte donné ;
  • une astuce ;
  • ou un trophée dans un autre.

L’idée générale est d’avoir des symboles (dessins) que vous utiliserez pour illustrer l’information reçue. Ces symboles représentent un peu ce que l’alphabet est pour les langues.

Un livre intéressant pour apprendre le sketchnoting est The Doodle Revolution: Unlock the Power to Think Differently. Il est écrit par Sunni Brown. Elle vous y apprend à :

  • griffonner n’importe quel objet, concept ou système imaginable ;
  • modifier les schémas de pensée habituels ;
  • et à transformer un texte ennuyeux en affichages pouvant intéresser n’importe quel public.

Peut-on sous-traiter à un dessinateur pour améliorer son business ?

Vous pouvez sous-traiter à un dessinateur pour améliorer votre business seulement si :

  • vous n’avez pas envie de dessiner ;
  • ou que vous ne savez pas dessiner.

Il faut cependant savoir que tous les dessinateurs ne se valent pas. Ils ont chacun, un style et un domaine particulier qui les caractérisent. Vous devez donc savoir :

  • ce que vous voulez ;
  • et vous renseigner sur les capacités du dessinateur avant de le choisir.

Il est également très important de chercher à connaître son style. C’est seulement à ce moment que vous pouvez sous-traiter à un dessinateur.

Ainsi, il est tout à fait possible de sous-traiter à un dessinateur pour améliorer son business. Vous devrez cependant faire attention à suivre les précautions citées plus haut. Il existe plein de sites de freelancing qui vous proposent des services de ce type.

C’est le cas par exemple de :

  • Fiverr ;
  • ou 1 euro.

Faut-il sous-traiter chez plusieurs dessinateurs ou plutôt chez un seul ?

Ce choix est généralement difficile vu qu’il peut varier selon votre situation. Cependant, deux options principales  s’offrent à vous :

  • sous-traiter le travail chez différents dessinateurs ;
  • ou confier les tâches à une équipe.

Sous-traiter chez différents dessinateurs

La première méthode consiste à faire appel aux services de plusieurs dessinateurs. Le travail sera subdivisé en différentes étapes. Un dessinateur sera par exemple chargé de réaliser le logo.

Celui-ci sera ensuite transféré à une autre personne. Cette dernière s’en servira pour créer le template du site web. Ainsi, le travail sera effectué par différents dessinateurs.

Sachez également que ces étapes seront interdépendantes. Dans le cas d’un site web par exemple, la création du logo est nécessaire pour avancer. Sans lui, le template ne pourra pas être réalisé correctement.

Cela empêchera évidemment la création du site web. Si les conditions sont bien respectées, vous pourrez bénéficier d’un travail de qualité.

Sous-traiter à une équipe

La deuxième option consiste à travailler en équipe en effectuant des allers-retours entre les dessinateurs. C’est un peu comme écrire un roman ou dessiner à deux ou à trois. Il s’agit de l’écriture ou du dessin en alternance.

Vous aurez au final une œuvre avec différents styles plutôt distincts. J’ai vu par exemple sur Facebook une bande dessinée de Goldorak qui était basée sur ce principe.

Il y avait deux ou trois auteurs dont les styles ont été combinés lors de sa création. Un dessinateur a commencé par dessiner quelques vignettes. Il a ensuite transféré le travail au second afin qu’il corrige la composition. Ce dernier l’a donné à un troisième qui fut chargé de réaliser l’encrage.

En gros, le travail avait été effectué par plusieurs personnes. Le premier auteur réalisait les dessins. Ensuite, d’autres se chargeaient de l’encrage et de la décoration.

Le cas de l’écriture en alternance

Dans le cas d’un roman par exemple, le premier auteur débutera un chapitre tandis qu’un autre le terminera en utilisant son propre style et ainsi de suite.

Le travail se fera en alternance entre les deux auteurs jusqu’à l’achèvement du livre. Cela permet ainsi de combiner dès le départ deux ou plusieurs styles dans une même œuvre.

Il sera donc possible d’avoir à la fin, un livre composé de deux ou plusieurs styles distincts. Ces derniers restent cependant complémentaires.

Le dessin en alternance

Il en est de même pour le logo ou le dessin. Un dessinateur commence à faire une esquisse avant de la transférer à un autre qui va :

  • retoucher sa composition ;
  • ajouter des éléments ;
  • ou en enlever.

En gros, ils travaillent en équipe tout en alternant les tâches entre eux. C’est le cas jusqu’à ce qu’ils finissent le dessin ou le logo.

Que retenir ?

Tout comme les images et les photos, le dessin peut être utilisé comme un outil marketing. La plupart des logos sont à la base des dessins. Sachez que la qualité du logo d’une entreprise en dit généralement long sur :

  • sa crédibilité ;
  • sa fiabilité ;
  • et son professionnalisme.

Elle permet donc de vous faire connaître sur le marché et d’attirer des clients potentiels.

>