Dessiner du “Fantasy art” (test marqueur à alcool)

By Roy Pallas | Non classé

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

Demon fantasy art dessin feurtes

Article de Jérémie du blog : le-dessin-pour-tous

Le dessin de personnage ou univers fantastique, féerique et créatures diverses tout droit sorties de notre imaginaire est pour moi similaire à de la caricature. Mais surtout, il faut garder ou retrouver son âme d’enfant !

Quand on est un enfant on crée des mondes, des histoires, des personnages et des créatures que nous seuls sommes capables de voir car tout se passe dans notre tête, dans notre imaginaire sans règles ! Et sans filtres !

Quand on grandit et que l’on devient adulte, notre esprit s’impose des règles et des codes. Des règles et des codes de vie sociale. Des règles et des codes à la maison, au travail. Des règles et des codes partout ! Même dans l’art ! Il y a des règles et des codes académiques !

Petit à petit notre imagination d’enfant peut se retrouver étouffer par toutes ces règles que l’on respecte. Notre esprit cède la place à la raison au détriment de l’imagination et du rêve. J’appelle ça le “syndrome de Peter Pan” comme dans le film “Hook”.

Le dessin fantastique ou fantasy art comme je préfère l’appeler ne respecte pas ces codes. Au contraire, pour faire du fantasy art vous devez désapprendre tout ce que vous avez appris ! Oubliez les règles académiques de proportion anatomique. Oubliez les règles de proportion pour dessiner un portrait.

Vous devez formater votre disque dur mental et redevenir un enfant qui crée des mondes et des univers magiques remplis de créatures fantastiques ! Sauf que cette fois, tout le monde pourra les voir !

Comment trouver l’inspiration pour le fantasy art:

Spectre-fantasy art personnage

Il faut voir le monde qui nous entoure comme un monde fantastique et magique. C’est notre monde réel qu’il faut transformer en surnaturel.

Tout ce qui nous entoure est source d’inspiration pour dessiner du fantasy art. Les forêts, les montagnes, l’architecture, etc… mais pour dessiner des personnages et créatures dans le style fantasy art nous pouvons nous inspirer des animaux, des insectes et de nous les humains ! La faune sera votre plus grande source d’inspiration à la création de créatures et monstres fantastiques et magiques.

Vous pouvez aussi vous inspirer de vos peurs ou des êtres étranges qui surgissent dans vos cauchemars. Par exemple moi, j’ai une peur bleu des araignées! (on ne se moque pas s’il-vous-plaît!) Je pourrais prendre ma peur des araignées et en dessiner une qui me donnera des cauchemars pendant des jours ou alors, en dessiner une qui la rendra beaucoup moins terrifiante! Mais quoi que je fasse j’en aurai toujours peur je crois .

Mon matériel de dessin/croquis:

Pour réaliser mes croquis et dessin je vais utiliser des feutres à alcool de la marque “Stylefile marker” et du papier Canson bristol extra-lisse de 200 gr au format A4.

Canson dessin bristol extra lisse

J’utilise du papier bristol car si on utilise une feuille standard ou à grain l’encre se fait trop absorber par le papier et a pour conséquences d’user votre marqueur et de l’assécher très rapidement. L’encre risque également de transpercer votre feuille et de tacher votre bureau ou plan de travail. C’est pourquoi il faut utiliser du papier adapté au feutre à alcool. C’est très important pour la durée de vie de votre marqueur mais aussi pour la qualité de rendu de votre dessin.

Il existe également du papier spécialement conçu pour le dessin au feutre à alcool. Mais son grammage est généralement très léger et varie entre du 60 et 75 gr. Ce type de papier est très bien pour réaliser des croquis rapides.

Feutres et bloc stylefile marker

Mais pour des créations plus abouties qui vont demander plusieurs passages au marqueur à alcool, je vous conseille du papier Bristol extra-lisse de minimum 200 gr.

Maintenant que vous connaissez l’état d’esprit à adopter pour dessiner du fantasy art, passons au moment que vous attendez tous, la pratique !

Raconter une histoire:

Comme je vous l’ai dit dans l’introduction, le fantasy art peut s’apparenter à de la caricature car tout est souvent exagérés dans les proportions. Des grandes oreilles, des grands pieds, des grandes mains, un gros nez, etc… c’est pour cela que j’aime m’inspirer des personnes âgées pour dessiner des personnages féeriques comme les farfadets, les lutins et les gnomes. En fait il faut mélanger proportions caricaturales et expressions réalistes.

Pour ce dessin j’ai laissé libre cours à mon imagination. Je n’avais pas d’idées précise de ce que je voulais dessiner. Tout ce que je savais c’est que je voulais dessiner un gnome ! Les idées et l’histoire du personnage viennent s’ajouter au fur et à mesure que je le dessine.

Réussir à définir sa race, sa classe sociale, son travail, son âge, son humeur, etc… sont des choses qui vous aideront à détailler et à rendre votre personnage crédible.

J’ai donc réalisé le croquis d’un gnome qui travaille dans la mine. La bougie sur son chapeau faisant office de lanterne.

gnome mineur croquis crayon

J’aime dessiner des gnomes qui ressemblent à des pirates.

Maintenant que j’ai mon croquis place à la couleur. Je tiens à préciser que je débute dans la technique du marqueur à alcool, mais je dois avouer que c’est une technique vraiment intéressante. Elle permet d’obtenir des résultats très rapidement quand on veut croquer. Mais permet aussi d’être utilisé comme base de fond pour ensuite venir colorier au crayon de couleur par-dessus. On peut obtenir des rendus vraiment superbes et bluffants en combinant marqueurs à alcool et crayons de couleurs.

Etant débutant dans la technique du marqueur à alcool j’ai décidé de commencer par l’achat d’une gamme de gris neutre. Travailler dans les gris va me permettre de mieux me rendre compte de la manière dont réagissent les marqueurs entre eux (dégradé, opacité, transparence, superposition de couche, etc…)

Mais pour ce dessin j’ai uniquement utilisé le marqueur à alcool, un Posca noir pour le contour et un Posca blanc pour le détail de la barbe.

gnome mineur au marqueur à alcool

Cinq couleurs de gris neutres ont été nécessaires pour ce dessin. Au plus votre gamme de couleurs est grandes au plus vaut rendus seront fluides et lisses.

Ce qui est intéressant avec les marqueurs à alcool c’est que les couleurs se fondent entre elles si on dessine assez rapidement (avant que l’encre ne sèche).

Donner vie à la nature:

Le fantasy art permet toutes sortes d’extravagance. L’univers de la féerie n’a pas de limite dans les possibilités de design et de concept folklorique. Une chose que j’aime particulièrement dessiner ce sont les arbres (les Ents comme on les appelle) et les champignons vivants.

Ce sont des créatures très répandues dans le monde du fantasy art et de la féerie. Ils représentent vraiment bien les univers magiques, comme une sorte de mascotte.

Voici ma version d’une famille de champignons féerique. J’ai comme l’impression que quelqu’un a mordu dedans !

crayon préparatoire personnage fantasy art
remplissage marqueur fantasy art personnage

Ce n’est que mon deuxième dessin aux marqueurs à alcool et je suis comme un enfant qui a reçu un nouveau jouet !

C’est vraiment très agréable à utiliser et la rapidité avec laquelle on réalise son dessin est très appréciable. Il suffit de quelques minutes pour poser les premières couches et volumes.

La difficulté de la technique est de réussir à dessiner assez vite pour réussir ses dégradés, en mélangeant les couleurs tant qu’elles sont encore humides.

 Chacun sa vision des choses:

En effet, comme je vous l’ai dit l’univers du fantasy art n’a pas de codes ni de règles. Je dirais même que le fantasy art permet de briser certaines visions qu’on la plupart des gens sur certaines créatures du monde de féérie.

Il est vrai que certaines créatures comme les Gobelins sont généralement des êtres fourbes, farceurs et souvent mal intentionnés. Ou encore que les Orcs et les Trolls sont des créatures violentes et redoutés.

Mais ce ne sont que des bases de caractères après tout. Libre à vous de ne pas les respecter et surtout d’en faire votre propre interprétation !

N’hésitez pas à faire l’exercice de transformer quelque chose de beau en laid et inversement. C’est d’ailleurs ce que je vais faire en dessinant ma version d’une fée. Les fées sont très souvent de magnifiques créatures féminines enrobées de lumières et dotées de grands pouvoirs magiques.

Et si les fées étaient en réalité autres choses ?…

Voici ma vision d’une fée marchande.

Fée marchande croquis
Fée marchande marqueur à alcool

Pour mon troisième dessin au marqueur à alcool, j’ai essayé de travailler plus en détail et d’améliorer les nuances de valeur de gris.

Je commence à comprendre petit à petit comment aborder le dessin au marqueur à alcool. Il faut savoir être rapide pour réaliser ses dégradés. Mais il faut aussi savoir être patient pour pouvoir travailler par superposition sur une couche déjà sèche. Ce qui va permettre de travailler des zones et des détails de manière plus net sans que les encres se fondent entre elles.

Au final je trouve cette technique assez similaire à de l’aquarelle.

Marqueur à alcool et crayons de couleur:

J’ai envie de me lancer le défi de la technique mixte, marqueur à alcool et crayon de couleur.

Je vais me servir du marqueur à alcool comme base de couleur d’aplat et ensuite venir dessiner au crayon de couleur par-dessus. Je pense que le rendu devrait être assez intéressant. Mes crayons de couleur sont des Caran d’Ache supracolor soft aquarellable.

Ce que j’aime dessiner par-dessus tout dans le fantasy art ce sont les Trolls et les Orcs. Je pense que ce sera parfait pour cet exercice.

Je vais donc commencer par réaliser le croquis de mon Troll.

croquis feutre fantasy art

Une fois mon croquis au crayon terminé, j’ai colorié les bases d’ombres et de lumières de mon Troll au marqueur à alcool. Je vais à présent continuer la mise en couleur aux crayons de couleur.

elfe noir fantasy art

Voilà mon Troll terminé !

Encore une fois, la rapidité avec laquelle on peut réaliser ses dessins et croquis au marqueur à alcool est vraiment stupéfiante ! Et surtout je prends énormément de plaisir à dessiner avec ces marqueurs.

 

Pour conclure:

Je suis complètement tombé sous le charme de la technique du marqueur à alcool. Cela faisait déjà plusieurs années que je voulais essayer et c’est maintenant chose faites ! J’adore !

Je vais très certainement petit à petit agrandir mon panel de couleur et pourquoi pas essayer d’autres marques comme les “Copic” ou les “Promarker” de “Winsor & Newton”.

J’espère que cet article vous aura donné l’envie d’essayer cette technique, si ce n’est pas déjà fait.

Si vous voulez vous lancer dans l’univers gigantesque et incroyable du Fantasy art n’hésitez pas à vous inspirer de grands artistes comme Civiello, Alan Lee et Brian Froud qui sont de grands illustrateurs de fantasy art.

Alan Lee a d’ailleurs participé à l’illustration d’objets et de décors dans la célèbre trilogie du “Seigneur des anneaux”.

Civiello est l’illustrateur de la magnifique bande dessiné “La graine de folie” et “Korrigans”.


“La graine de folie” a été pour moi une grande source d’inspiration dans mon adolescence.

Laissez-vous porter par l’univers du fantasy art et donnez vie aux créatures magiques et extraordinaires!

Si cet article vous a plu ou peut intéresser une de vos connaissances n’hésitez pas à le partager.

Vous pouvez également me suivre sur Facebook ainsi que sur mon blog pour poursuivre l’aventure!

Je tiens également à remercier Roy pour avoir accepté de publier cet article sur son blog! Merci à toi!

Je vous dis à bientôt et n’oubliez pas: “La seule limite dans l’art est celle que l’on se fixe!”


{lang: 'fr'}
Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...
>