Les DÉTAILS pour FINIR UN DESSIN (défi jour 9)

By Roy Pallas | Non classé

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

May 23

Bonjour, ici Roy Pallas, bienvenu dans cette nouvelle vidéo, je suis toujours à Cracovie, il fait, le temps est un peu mitigés, il y a des insectes un peu partout là, juste pour vous dire que la lumière risque de changer parce qu’il  y a des nuages en ce moment qui passent au-dessus de moi. C’est bon, pour cette vidéo de mon défi de 30 jours, je vous rappelle que je réponds à une question des lecteurs pendant un mois. Je vais vous parler du dessin, comment donner l’impression que le dessin est plus fini. Voilà, comment le rendre plus achevé et qu’il n’y est pas un aspect croquis. En général, c’est l’inverse qu’on me demande, c’est comment donner un aspect croquis à mes dessins, là pour le coup c’est l’inverse. Je vais vous répondre, je vais répondre à cette question-là et juste avant, vous êtes libre de vous inscrire en fait à la chaîne YouTube, comme ça, vous ne manquerez aucune des vidéos, qui seront publiés dans les prochains jours jusqu’à la fin de mon défi et peut être plus si jamais ce format me plaît et vous plaît aussi, j’en ferai plus.

Concernant les techniques pour avoir un dessin plus achevé, alors comme je vous l’ai dit, normalement c’est l’inverse, on me demande de, comment simplifier mes dessins et là pour le coup, ce n’est pas compliqué, je vais vous donner des astuces. En général, plus on passe de temps sur un dessin, plus le dessin ressemble moins à un croquis. Donc sur un croquis, ce qui se passe par un exemple, vous avez quelques lignes et on peut voir, le mouvement, le sens, la direction que vous avez utilisés avec votre main et cette espèce d’énergie là, on voit ce tracé. Si on arrive à le dissimuler, on arrive plus à, on va s’orienter vers un résultat qui est plus photo voilà. Photo dans le sens où on fige un peu plus le dessin voilà. Ça fait quelque chose de beaucoup plus cadré, figé, au niveau des lignes en tout cas. Et pour les détails, moi je peux vous donner une liste, j’en ai fait juste avant de commencer le croquis. Donc moins de lignes comme on peut le voir sur un croquis, moins de transparence, voilà moins de transparence, c’est-à-dire on voit moins la pression qu’on a utilisée sur chaque, chacune des lignes du dessin.

Ensuite, la deuxième astuce, c’est d’ajouter plusieurs valeurs de gris. Il faut savoir que pour créer un modelé, il faut un minimum de trois valeurs de gris donc un sombre, une demi-teinte et une valeur claire, plutôt claire voilà. Avec ça, vous rajoutez quelques [raillons] et vous avez déjà un dessin qui est un peu plus, qui a un résultat un peu plus pêchu que la plupart des croquis un peu pâlots. Donc, voilà, travaillez sur trois valeurs, il faut savoir aussi que les dessins  paraissent achevés,  lorsqu’on crée vraiment une impression de relief de 3D. Plus on va réussir à créer cette impression de relief donc par ces valeurs justement, et avec le travail des lignes, de pressions bien appuyées sur le contour du dessin, plus on va avoir l’effet, le dessin, un dessin léché, dessin travaillé et du coup ça fait ressortir le coté achevé.

Ensuite la troisième astuce pour cette vidéo, c’est d’utiliser ce que les Italiens, les artistes italiens appellent le sfumato, c’est un terme qu’on utilise beaucoup en peinture et c’est un terme qui a été utilisé par Léonard de Vinci au départ donc, le sfumato, la technique de Sfumato, ça consiste à estomper les lignes, en fait on va dessiner avec des valeurs de gris et pas trop avec les lignes de contours, vous savez lorsqu’on prend un objet par exemple. Je ne sais pas si on dessine avec des contours, vous avez une épaisseur en fait autour de l’objet. Cette ligne-là, autour d’un objet, ça donne l’impression que l’objet, il est détaché  en fait et qu’on a, en exagérant un peu l’effet  montage-photo qu’on a découpé une image et qu’on l’a posé quoi voilà. Et du coup, ça ne fait pas réaliste parce que dans la nature on n’a pas cette épaisseur entre chaque objet. On n’a pas de grosses cernes qui nous entourent, nous en tant que personne, ou les objets qu’on voit partout et du coup ce qu’il faut faire, c’est gommer cette épaisseur-là, alors comment on fait pour gommer cette épaisseur, c’est simple il faut juste travailler avec des dégradés mais en allant du plus clair vers le plus sombre.

{lang: 'fr'}