Faire un croquis pas à pas

By Roy Pallas | Croquis

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

Faire un croquis pas à pas - final 2 valeurs gris

faire-un-croquis-pas-a-pas

Bonjour ici, Roy Pallas et dans cette vidéo, je vais vous donner des conseils généraux pour faire des croquis. Je vais essayer d’y aller pas à pas, donc je vous ai préparé de petites illustrations, des exemples que je peux vous montrer comme ça. Ce sont des choses que j’ai tirées de mes carnets personnels et des choses aussi que je fais pour mes cours de dessins.


Par exemple celui-ci, cette planche là c’était pour expliquer à mes élèves du cours de paysage que il y avait plusieurs manières de traiter un sujet et surtout qu’il n’était pas nécessaire d’être toujours très précis très perfectionniste, d’aller dans le détail comme ceci pour pouvoir avoir un rendu qui soit intéressant, avoir un point de vue ou une manière de dessiner le paysage qui soit bien personnel et singulier. Donc il y avait plusieurs manières de faire et ça, c’est important pour le croquis par exemple parce qu’un croquis n’a pas besoin d’être parfait déjà, vous n’avez pas besoin de mesurer les proportions. Justement, c’est un exercice pour, et bien pour vous passer des outils de mesures donc la règle ou alors vous savez de ce fameux report de proportions que vous utilisez avec le crayon lorsque vous êtes sur le vif ou même sur une photo comme ça. Donc par quoi commencer lorsque l’on fait un croquis ?

Bon juste avant vous êtes libres de vous abonner à ma chaîne YouTube si vous ne voulez manquer aucune de ces vidéos que je vais publier eh bien régulièrement si possible tous les jours comme ça vous aurez une leçon, un tutoriel qui arrivera au quotidien.

Donc quelles sont les étapes pour un croquis ? Déjà, un croquis ça se veut au départ si possible synthétique c’est-à-dire que comme je vous l’ai dit on n’a pas besoin d’aller aux détails ce que l’on va faire… Je prends mon crayon, voilà mon … boite de Faber-Castell, bon je vais prendre un 8B comme ça je suis sûr que ça va se voir. Comment faire un croquis ? Première chose, c’est de repérer la ligne directrice, une ligne, en fait ce que vous pouvez dire avec votre crayon en une ligne.

Le maximum de choses que vous pouvez dire en une ligne, c’est la ligne directrice, c’est la ligne qui est la synthèse de toute la forme que vous voulez placer dans le dessin.  Ça peut être par exemple si c’est… je ne sais pas … un paysage comme ça, par exemple avec à l’arrière-plan le centre Tjibaou ça c’est en Nouvelle Calédonie ça peut être comme une ligne directrice, simplement et bien… Alors, oui, il y a également la végétation sur le côté. Donc ça pourrait être par exemple, si on prend une vignette ça peut-être la végétation sur le côté et ici le centre Tjibaou.

Donc là, il y a plusieurs lignes parce qu’il y a plusieurs éléments, mais en gros voilà. On a ici cette forme la qui est la végétation et au milieu au creux on voit le centre Tjibaou et voilà, à partir de ça, on a finalement synthétisé notre espace. Après, je ne sais pas moi, ça peut-être comme par ici, la personne avec les cheveux ou les chevaux, les chevaux, ça, c’est intéressant.


Par exemple, si je devais synthétiser celui-ci, je vois le cheval, il bouge. Il faut que j’attrape rapidement son mouvement donc il y a quoi ? Il y a le cheval, il y a la tête, il y a le ventre, il y a les pattes et la queue, donc pour cette technique-là, pour épurer, en fait on va faire comme s’il n’y avait pas les pattes. Donc on va prendre le plus gros morceau, c’est-à-dire, le plus gros groupe de morceaux. Le cou, le ventre et puis le postérieur donc ma ligne directrice sera la tête et puis finalement quelque chose comme ça. Ensuite pour les pattes, on va regrouper les pattes en un seul bloc et puis on aura ça. Donc le groupe ci pour les pattes, le groupe ci pour le ventre, le cou et le reste et à partir de ça, on peut construire notre croquis. Un dernier exemple avec une posture que je veux vous faire. C’est une posture, une attitude, c’est une personne qui est pencher vers l’avant et que je vois de trois-quarts.

Donc pour la ligne directrice, ce serait hop ! Simplement ça. Donc c’est encore plus facile avec un humain et ce que je fais ensuite c’est qu’on place les épaules, les hanches et on place les articulations principales et puis ensuite la tête, les bras, pour ça on ne s’en occupe pas, les jambes on sait à peu près ou elles sont, elles sont là. Et comme je vous l’ai dit, on peut grouper les jambes et en faire un bloc comme ceci.

Donc je prends en fait les contours extérieurs de chaque membre et j’en fais un bloc et on peut faire pareil pour le buste qui est comme ça donc j’en fais également un bloc, donc là, c’est une version en 2D donc il n’y a pas vraiment de relief, mais par la suite, on vient construire le relief simplement en rajoutant un flanc, une surface supplémentaire, il y a ça. Donc les hanches sont par ici et après on va à partir de là s’intéresser aux plus petits membres.


Donc après les jambes, les bras et ça, c’est une bonne idée également de départ, comme pour le cheval de groupe musculaire du corps qui est le plus grands et large, et ensuite de travailler les groupes de membres du corps les plus petits. Par exemple, le corps ensuite le deuxième groupe de muscle le plus gros sont les jambes, après ça peut être les bras, ensuite la tête et enfin les doigts par exemple. Ça, c’est une manière par exemple, de traiter son croquis. Ce sont des étapes qu’on peut acérer donc…

Il y a un bras qui se trouve ici, l’autre est cachée, il est là, voilà, et autant que possible, utilisez des lignes droites pour réaliser vos croquis donc très synthétiques ne faites pas encore des lignes qui viennent détailler vraiment l’articulation du cou, des muscles, etc. Restez synthétique donc pour l’instant des lignes droits à peine cuvées et… voilà, donc on a fait les bras qui peuvent être un bloc comme ceci et ensuite, on peut tracer la tête, par ici voilà.


Une fois qu’on a ça, on a basiquement notre posture et d’ailleurs elle est même un peu petite, mais bon, là, j’attaque, j’arrive un peu au bord, je peux à la limite réajuster. Sachez aussi que vous pouvez réajuster dans cette étape-là, ça ne pose pas de problème. Une fois qu’on a passé cette étape et qu’on va commencer à entrer dans les détails et bien là, ce sera un peu plus difficile donc profitez-en pour faire des ajustements si vous remarquez qu’il y a des éléments qui ne sont pas bien correctement placer ou que vous voulez améliorer.

Donc on retravaille encore une fois à partir des groupes les plus gros, donc ici le dos, tu viens retravailler là, il y a la poitrine qui se trouve là, ici, et on commence à arriver vers les hanches. Vous voyez ici, elle porte un maillot… avant toute chose on place l’extrémité du fessier, ah oui pareil on peut faire ça aussi également, bon, je rajuste l’articulation ici… on peut placer l’articulation des jambes donc les genoux par ici.

Et quand vous avez une ligne droite et elle est à peine cuvée, mais est plus ou moins droit sur un flanc, essayez de l’autre côté d’être tout en courbe pour créer un rythme dans la jambe. Toutes ces techniques, vous pouvez les retrouver dans mon cours de l’œil au croquis. C’est comme ça que ça s’appelle et j’explique ça en détail et c’est un cours de 30 semaines. Il y a une leçon par semaine pour faire des croquis rapides et précis.

Voilà, ah ! Je suis parti sur les bras et je n’avais pas terminé les jambes, désolé, c’est mon regard qui est trop rapide et qui passe d’un motif à l’autre. Voilà, ici, le mollet, il faut éviter de faire un muscle qui est symétrique, donc ça par exemple, vous ne voulez pas le faire. Ce que vous voulez faire, c’est un muscle ou ici vous voyez l’angle et l’autre se trouve un peu plus haut sur le côté extérieur et vous descendez et également l’accroche-là.


Ça, c’est un raccourci, je n’en parlerais pas maintenant parce que ça va trop rallonger la vidéo, mais j’en parlerais plus tard. De toutes les façons, je pense que vous allez me rappeler à l’ordre si je ne le fais pas parce que les raccourcis sont quand même des choses assez importantes. Donc, voilà pareil le mollet, ici le pied là, est légèrement levé, ici, on a la colonne. Je reviens sur le bras, ici, le biceps, là, l’avant-bras.

C’est pareil que pour le mollet donc ici, vous avez ce qui casse en fait la courbe qui n’est pas en face de l’autre côté. Vous pouvez exagérer un petit peu pour l’effet parce que ça va donner un petit peu plus de personnalité a votre dessin. Là je reste dans des formes assez cubiques, assez anguleuse, je ne vais pas commencer à tracer de forme sphérique et tout, c’est juste pour vous donner une idée à peu près de comment on dessine les croquis. Donc, ça peut être une forme de croquis.


C’est la forme qui donne le rendu le plus précis pour l’instant, vous avez d’autres manières de faire comme je vous l’ai montré au début pour être beaucoup plus dans la gestuelle et garder simplement… par exemple ici les ombres, là vous voyez votre motif au lieu de tracer les contours durant la seconde étape après avoir tracé la ligne directrice et puis les formes simplifier vous les tracer de manière assez évasive et après au lieu de faire des ombres bien propre, bien nette, vous utilisez simplement votre crayon de manière très gestuelle, vous pouvez même le tailler de manière à ce que la pointe là soit révélée un petit peu plus et vous pouvez de cette manière frotter votre croquis pour obtenir simplement une valeur supplémentaire.

Faire un croquis pas à pas - final 2 valeurs gris

Pour l’augmentation de ces hachures-là, vous n’êtes pas obligé de suivre la courbe du corps. Ici, c’est pour accentuer le mouvement, mais sinon vous pouvez simplement faire des hachures à 45° ce qui est pratique juste pour annoter le croquis sans avoir en fait l’intention d’accentuer le mouvement. Là, en faisant ce mouvement, j’accentue, lorsque je travaille comme ça, je marque simplement les ombres et il n’y a pas vraiment de volonté de créer du relief ou d’accentuer quoi que ce soit, c’est simplement pour montrer qu’il n’y a une deuxième valeur et voilà.

Donc, voilà, pour cette vidéo, je vous remercie de m’avoir regardé, comme d’habitude, j’ai besoin de votre feed-back donc cliquer sur « j’aime » si vous avez aimé et sur « je n’aime pas » si vous n’avez pas aimé et inscrivez-vous pour recevoir les vidéos tous les jours et en complément vous pouvez recevoir un petit questionnaire si vous visitez mon blog sur la page d’accueil il y a le quiz sur le type de dessinateur que vous êtes. C’est un petit quiz de quelques questions, c’est assez rigolo donc si vous voulez visiter ça, vous pouvez cliquer sur le lien dans la description. Voilà pour cette petite astuce, merci de votre attention et je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo.

{lang: 'fr'}
No votes yet.
Please wait...
>