Les 3 critères pour bien choisir son modèle

By Roy Pallas | dessiner portrait

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

La semaine prochaine je publie une série de vidéos sur le dessin hyperréalistes et à cette occasion j’écris cet article pour rappeler les règles de base pour bien choisir son modèle.

Vous pouvez voir la 1ere vidéo en cliquant ici.

À la fin de cet article vous saurez comment choisir vos modèles pour vos dessins hyperréalistes.

C’est primordial de savoir comment bien choisir vos modèles parce que ça va vous faciliter énormément la tâche de dessiner les détails, textures et donner du relief.


Ça vous évite de devoir, “deviner” les contours parce que l’image est floue. Et vous rendre fou parce que vous avez passé du temps sur votre dessin mais vous qu’après toutes ces heures dépensées, vous n’arrivez toujours pas à créer un relief qui permette de faire ressortir le volume du sujet. Résultat vous vous retrouvez avec un dessin plat.

Quels sont les 3 critères pour bien choisir votre modèle

J’ai trouvé comment faire il y a quelques années en dessinant par hasard des photos issues de portefolio d’artistes sur le net. J’ai remarqué que mon dessin était beaucoup plus détaillé, les ombres ressortaient mieux et que j’y passais moins de temps.

En apprenant à bien choisir mon modèle, je suis passé de ce genre de dessin (à gauche) réalisé d’après une jaquette de dvd, à celui-ci (à droite) réalisé d’après une image numérique.

Erreur 1 : utiliser une photo floue

Si vous souhaitez pouvoir créer une esquisse avec des contours précis (ce qui est la base pour établir de bonnes proportions) il vous faut pouvoir discerner clairement les limites de votre sujet.
Avec des lignes perceptibles, vous allez pouvoir travailler plus précisément et vous épargner de nombreueses retouches à la gomme.

Erreur 2 : une photo de basse qualité

Durant l’exécution du dessin vous devrez aller dans le détail et chercher les petits éléments de texture qui sont quelques fois cachés.

Pour travailler un dessin, vous devez en plus de pouvoir saisir les contours, pouvoir voir les détails. Une photo numérique de basse qualité, ne vous permettra pas de zoomer et donc de voir les petits éléments de l’image.

Erreur 3 : un mauvais éclairage

Pour dessiner hyperréaliste, il faut des tonalités de gris qui soient douces, créer des transitions douces enrte les différentes valeurs. Pour ça je vous recommande de prendre des images issues de portofolio de photographes si possible. Vous pouvez également utiliser la retouche d’image sur ordinateur pour rendre le contraste moins fort.

Je recommande de ne pas prendre des images d’un sujet éclairé par un soleil au zénith. Les ombres sont très marquées, le contraste est très prononcé. Préférez un éclairage 3/4 beaucoup plus artistique.

La grande idée derrière le choix judicieux de la photo modèle est de pouvoir avoir un modèle qui ressemble le plus possible au dessin que l’on souhaite réaliser.

Pour ça on peut tricher et faire en sorte que la photo ressemble le plus possible à un dessin.

Je vous explique comment faire dans la vidéo de ce dimanche disponible jusqu’à mardi 1 septembre. Cliquez ici pour la visionner.

{lang: 'fr'}
>