Les 3 étapes essentielles pour un dessin hyperréaliste

By Roy Pallas | dessiner portrait

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

Dans l’article du jour je vais vous apprendre à modifier votre perception pour créer des reliefs qui remplissent deux missions das vos dessins :

  • Créer des effets hypperéalistes
  • Donner du volume aux ombres

Nous allons voir comment créer ces effets en 4 étapes avec la méthode R.A.R.E.
Vous saurez également comment débuter le dessin des ombres, s’il faut commencer par les valeurs claires ou par les valeurs sombres. Puis à dessiner toutes les parties de l’ombre sans avoir peur de gâcher votre dessin.

La vidéo est disponible ici jusqu’au 1 septembre. Cliquez ici pour la visionner.

Les trois étapes pour un dessin hyperréaliste

Vous allez y voir les 3 éléments indispensables au photoréalisme. Une méthode que j’ai créée et nommée P.O.D.

“P” Proportions parfaites (vidéo 2)
“O” Ombres (vidéo 3)
“D” Détails foisonnants (vidéo 4)

Après avoir travaillé les proportions avec la méthode “étoile”, on va commencer à créer les effets.

Et là c’est le moment où les débutants se disent par où je commence ? Cette question arrive au début du dessin mais aussi quand on doit recommencer après une pause.

La méthode que je vais exposer va éviter de se sentir perdu et également de savoir à quel moment arrêter le dessin.
Sinon on risque d’abandonner le dessin juste par indécision et tous les efforts réalisés jusqu’ici n’auront servi à rien.

Pour éviter ça, on va utiliser la méthode RARE

  • “R” pour remplir en dessinant en rond et obtenir les premières valeurs de gris
  • “A” pour atténuer, en frottant la surface avec un outil d’estompage
  • “R” pour redéfinir avec le crayon, pour faire ressotir certaines lignes importantes pour le relief final ou débuter les textures
  • “E” pour effacer, on ne va pas effacer parce qu’on aura fait une erreur mais pour suggérer les petits éclats de lumière qui vont sublimer le dessin

À chacune de ces étapes on utilise des outils précis :
Remplir – HB, B, B2
Attenuer – papier toilette, (2eme cycle pinceau plat, estompe)
Redefinir – B2, B4, B6, porte-mine
Effacer – tombow, gomme mie de pain

On fait le dessin en répétant ces 4 étapes.

Voici ce que ça donne après avoir réalisé les étapes 1 et 2 de la méthode R.A.R.E

Voici le résultat après les étapes 3 et 4.

L’astuce pour ne pas trop ou trop peu contraster le dessin

Et là vous vous demandez peut-être « Comment savoir où l’on en est ? » ou « à quel moment je m’arrête ? » C’est très simple. Vous prenez le dessin modèle et vous comparez les contrastes.

Si les contrastes sur votre dessin sont plus pâles, c’est le signe qu’il faut continuer à reproduire le cycle des étapes.

Donc encore une fois le dessin modèle vous sert de carte pour savoir quelle route prendre pour arriver à destination mais aussi quand arrêter le dessin.
Sans le dessin modèle, on risque d’arrêter le travail trop tôt et concrètement ça se traduit par un manque de contraste.

Maintenant que vous avez compris les étapes je vais passer aux démonstrations. Pour comprendre ce que je vais vous montrer, vous devez savoir que pour créer une ombre qui a du relief, il faut au minimum 3 valeurs de gris.

Vous pouvez visionner la vidéo en cliquant sur ce lien.

{lang: 'fr'}
>