Les effets de transparence (Dessiner Jack Nicholson partie 4)

Dans l’article qui va suivre, vous allez apprendre les étapes pour dessiner les reflets et la transparence. La gant en plastique qui sépare Jack de l’animal n’est pas un élément primordial dans la composition (on ne le remarque pas immédiatement) pourtant c’est un plus que de pouvoir le recréer sur le dessin. Voyons comment faire pour construire cet effet de transparence. Faisons cela en finesse, essayons d’obtenir un résultat léger !

clip_image002


Il m’a fallu du temps pour comprendre comment travailler ce genre de texture très claire. la première erreur que j’ai fait était d’utiliser un crayon trop gras dès l’ébauche. Résultat, j’obtenais un dessin trop aux lignes trop lourdes.

 

Pour rattraper cela, j’essayais d’estomper avec mon doigt ou une estompe. J’espérais que mon dessin retrouve la limpidité du modèle mais rien à faire, l’effet bloc de pâté était toujours là.

Il ne s’agit pas non plus d’uniquement gommer le maximum de traits pour créer de la transparence. C’est beaucoup plus subtil que cela, l’effet de transparence s’obtient en ajoutant des nuances de gris aux bons endroits.

Quels sont les bons endroits vous demandez-vous peut être ?

Ils sont juste à la périphérie des éclats de lumière. Il s’agit simplement d’utiliser la loi des contrastes simultanés pour faire apparaitre l’objet. Cela marche même si il s’agit d’un élément diaphane.

Il va sans dire que plus votre outil est gras et épais, moins il sera facile de rendre la transparence. Après le jeu de l’estompage peu vous permettre d’obtenir le résultat voulu mais commençons simplement.

Vous pouvez voir en dessous en vert les zones sur lesquelles je vais appuyer pour donner de la présence aux plis du plastique.

transparence

 

Voici comment procéder :

On commence par remplir l’objet avec un gris plutôt clair au début. Toute la subtilité va venir du contour du gant qui va être suggéré par une différence de valeur. Ayez la main légère sur cette partie Clignement d'œil N’appuyez que progressivement.

Ensuite on s’occupe des plis du plastique. Ceux-ci forment quelques formes abstraites.

Avec mon HB, je trace quelques lignes claires pour situer les plis.

 

clip_image004

 

Avec la gomme mie de pain je viens enlever du graphite en suivant ces lignes. L’effet est presque complet.  J’ajoute tout de même quelques détails

 

transparence

 

 

clip_image006

Ce morceau de plastique est plus clair que la main à part dans le coin en bas à gauche. On va travailler cette partie. En plus, on va revenir très légèrement sur les plis du plastique pour faire ressortir les reflets de lumière.

 

transparence

 

 

clip_image008

On travaille zone après zone, et on monte en contraste. Je commence par le coin en bas à gauche parce que c’est l’ombre la plus importante du gant.

 

 

transparence

 

 

clip_image010

Dernière petite astuce, je reviens sur les contours des reflets du plastique avec l’estompe. De cette manière, les contours vont légèrement s’effacer. Si je ne l’avais pas fait, j’aurai pris le risque que l’un de ces plis attire plus l’œil que le pourtour du gant en plastique.

 

transparence

 

 

clip_image012

 

 

 

transparence

 

Pour avoir l’astuce complète pour dessiner les reflets, je vous propose de lire l’article qui lui est consacré en cliquant sur ce lien : dessiner les reflets

{lang: 'fr'}


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *