Les proportions de base pour le dessin de mains

By Roy Pallas | Mains


 


Il est 08h55, je bois du café au caramel et dans cet article je vais vous donner des conseils pour les proportions des mains.

proportions schémas dessiné mains doigts anatomie muscle

La planche que j’ai réalisé en dessinant des mains avec leurs différentes proportions dans la vidéo d’aujourd’hui.

Si vous avez déjà essayer de reproduire les proportions des mains, vous avez constaté qu’elles sont loin d’être faciles à représenter.
Pour vous aider je vais vous donner des astuces très faciles à retenir et que vous pourrez appliquer tout de suite dans vos dessins de mains.
Cela vous évitera de vous demander à chaque fois combien mesure tel élément par rapport un autre ou de vous retrouver un dessin qui ne soit pas suffisamment précis à la fin.
Ça m’est arrivé dans mes débuts de faire des doigts trop longs, des paumes trop fines ou des pouces qui ressemblent à des gnochis.
La première technique est de savoir comment dessiner la paume de la main. Nous l’avons vu dans une vidéo précédente, il faut que vous ayez en tête une forme de spatule (en gros). Vous tracez un carré qui est légèrement plus large au sommet. Vous le divisez en deux pour obtenir les compartiments pour chaque doigt.

spatule dessin main je dessine une forme geometrique pour simplifier la main

Le début du schéma pour apprendre à dessiner les mains aux bonnes proportions. Vous voyez la forme de la spatule qui représente la paume.

 

Facile non ?
Une fois que vous connaissez cette astuce, il vous faut placer les doigts. Pour cela vous allez simplement diviser en deux une fois encore les compartiments pour obtenir la position de chaque doigt.
Une fois cela fait vous pouvez ajouter la taille des premières phalanges qui font à peu près la moitié de la paume en hauteur. Veillez bien positionner les phalanges sur une courbe.



Voilà pour la seconde étape et la troisième consiste à placer le pouce.
Pour cela vous allez simplement poursuivre la courbe des premières phalanges et les faire déborder au dehors de la forme. Une fois que cela est fait vous aurez la taille du pouce qu’il ne restera plus qu’à positionner.
Ça c’est pour le croquis de la main ouverte en vue frontale.
Lorsque la main est dans une position plus dynamique vous pouvez également utilisez ces repères.
Voyez sur ce schéma par exemple la ligne médiane qui coupe la forme géométrique de la paume en deux.

Simplement vous veillerez à tracer les doigts sous forme de cylindres.

dessin de la taille de la main en position de trois quarts

Vous voyez que cet astuce peut également s’appliquer dans le cas d’une main dessinée de trois quarts. Il faut simplement prendre en compte le volume.

Maintenant que vous connaissez les repères de base pour une structure nue de la main, il vous fait connaître les muscles principaux.
Pour cela j’aime bien me rappeler d’un gant de baseball. La forme la plus importante se trouve à la base du pouce. L’autre muscle est plus fin et se trouve à son opposé.

analogie avec spatule et gant de baseball pour les muscles de la main et leur proportion

Si on résume les proportions pour la paume de la main, on peut dire que c’est une spatule dans un gant de baseball…

Si vous vous demandez de quelle taille sont les doigts par rapport à la paume de la main. Eh bien la réponse est « identique ». En effet les trois phalanges des doigts combinés font la même hauteur que celle de la paume.

Vous pouvez le voir sur ma planche.

planche vue de la main en profile dessinée au graphite

Voilà les repères que j’utilise pour placer facilement les mesures de la main vue de profile.

Voilà pour cet article, n’hésitez pas à voir la vidéo pour avoir les démonstrations sur le papier pour que cela reste moins abstrait.

 

Si vous vous en savoir plus sur les techniques de croquis et les portraits réalistes, je vous invite à télécharger gratuitement le pack pour apprendre à dessiner en cliquant sur l’image ci-dessous.

{lang: 'fr'}
Follow

About the Author

Après 5 années d'études pour devenir professeur d'arts plastiques en lycée, j'ai finalement choisi de me lancer dans l'aventure de l'entrepreunariat. Aujourd'hui j'ai la chance de vivre de mon art mais surtout je suis libre de continuer à apprendre et de pouvoir enseigner ce qui me passionne dans le dessin !