Suggérer les traits du visage (vidéo)

By Roy Pallas | dessiner visage

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

Mar 12

Il est 8h07, je retourne à Wroclaw aujourd’hui et je vous présente une autre vidéo (l’avant-dernière) où je vous explique comment suggérer les traits du visage dans un dessin.

 

Bonjour et bienvenue pour cette nouvelle vidéo de mon défi de 30 jours, une astuce de dessin par jour. Je m’appelle Roy Pallas et je suis le croqueur de tête, auteur et rédacteur du blog le Dessin et aujourd’hui je vais répondre à Giselle qui me dit : Bonjour et merci pour tout. Pour ma part, j’ai beaucoup de difficulté à faire un dessin suggestif sans trop de détail. Je me rends compte que je n’arrive pas à épurer mes dessins. Merci pour ton aide.

Alors, les dessins suggestifs, moi comme d’habitude, une petite liste d’astuce à proposer. La première c’est… La première, je l’avais donné dans une autre vidéo, je me souviens, c’est simplement de… Par exemple, je vais prendre ça, mon illustration-là, simplement dans un premier temps se concentrer sur les contours et sur un détail en particulier où on va le travailler un petit peu plus mais le reste, de faire avec une seule ligne, comme là, ou deux maximum, le contour du sujet et seulement un élément, celui qui nous plait le plus, celui qu’on retrouve, le plus intriguant, celui qui nous marque, voilà. Moi, c’était par exemple, ça se voit, les cheveux. Et du coup, j’ai travaillé les cheveux donc première astuce, c’est d’avoir une ligne pure et unique pour dessiner le contour. Ce n’est pas grave si franchement c’est imprécis, si justement, voilà ça ne rend pas tous les volumes, si les raccourcis ne sont pas bien fait. Pour l’instant, ce n’est pas grave. L’idée, c’est juste là, de mettre juste en valeur un seul élément. Donc là, on prend notre crayon, on fait le contour rapidos du dessin et on va se dire, bah voilà, moi les cheveux, j’ai envie de m’appliquer un petit plus et juste le fait de dessiner voilà, avec plusieurs lignes cette partie-là, même si ça prend deux ou trois secondes de plus que de tracer une ligne, là, pour le contour, eh bien, ça va se voir et rien que ça, eh bien ça donne un dessin épuré mais qui a une attention. Donc on voit que là aussi par exemple, les mains, bon, j’ai un peu détaillé et forcément par rapport à tout le reste de l’esquisse, ça se voit beaucoup plus, ça se remarque, donc voilà, on dit qu’il y a une petite réflexion, il y a eu quelque chose qu’on veut dégager de ce dessin.

Donc ça c’est pour la première astuce. En suite la seconde astuce, eh bien, c’est de se concentrer sur les valeurs, alors les valeurs, les zones sombres pour faire un dessin suggestif, c’est ce qu’on appelle la gueftol, en tout cas, c’est ma technique à moi. Mince, j’ai perdu l’illustration, où est-ce qu’elle est ? Bon, ce n’est pas grave, je reprends une autre que j’ai montré la dernière fois. Par exemple si on veut dessiner ce visage de manière encore plus suggestif que ce dessin-là, eh bien par exemple on a, on va regarder en plissant les yeux, les parties les plus sombres qui se trouvent, du coup, là derrière la tête ici, il y a des ombres, les lunettes aussi et ce qu’on va faire, c’est qu’on va uniquement partir de ces zones-là pour dessiner le portrait. C’est-à-dire qu’au lieu de faire le dessin avec comme, avec des contours, par exemple en allant, en faisant une tête voilà, un cercle, je suis tordue donc ce n’est pas évident de faire un ovale d’ici, mais bon au lieu de faire par exemple un visage en partant d’une forme structurée et géométrique comme ça, eh bien, et puis ensuite placer les oreilles… l’oreille normalement, il devrait être plus par ici. Allez, c’est parti pour l’oreille justement là. Vous pouvez partir sur un dessin comme ça à base d’une structure qui est plutôt géométrique, on va commencer par dessiner, si je vais dessiner ce visage-là par les ombres, le vêtement, donc on part des ombres, là vers l’oreille, on peut essayer et ensuite dessiner l’ombre qui est là, et ensuite vous voyez, il y a des vides qui sont créés, tous partout. Donc là, je ne sais pas, moi je vais faire par exemple les lunettes, là par ce que c’est une partie qui est sombre. Donc l’idée en fait c’est de partir de ce qui est le plus sombre dans le dessin, de le placer. Donc après ça demande un petit peu d’entrainement pour placer cette partie-là, d’ombre et celle-ci à une distance qui soit convenable, qui soit pré-correcte. Donc ça nous donne, bah voilà, deux éléments, alors trois, qui sont espacés et entre ça, on a du vide et ces vides, on va les remplir juste avec quelques lignes, un peu montant, là. On n’est pas obligé de tout dessiner, on peut garder le dessin comme ça. Donc là, on est dans une forme très suggestive du dessin et on n’est pas obliger vraiment de tout dessiner. Même là, si je veux garder que la bouche, bah voilà, je ne dessine pas le contour ici. Et du coup ça me donne un dessin suggestif. Donc partir des zones sombres de la tête, du visage du modèle après avoir plissé les yeux et puis voilà, compléter les limites du dessin comme ça.

Donc ça c’est pour la deuxième technique et puis pour faire un dernier exemple, enfin un dessin suggestif, enfin pour un corps humain par exemple, c’est de faire du, ce qu’on appelle du non-finito. C’est tout bêtement, d’avoir un dessin qui n’est pas achevé quand on montre volontairement qu’on ne veut pas le terminer. Par exemple, et j’espère que je vais le voir, c’est un dernier dessin que j’ai fait, que je dessine au quotidien, donc d’après les chaînes YouTube, donc là, on a une femme qui est allongée et bon, même si j’ai travaillé un petit peu le modelé, sur le buste et puis le flan, là, le départ ici, de la cuisse après, voilà une main qui est ici, repliée, un bras qui est replié là, et en fait je vois que j’ai dessiné juste le contour ici et que celui-là, le contour extérieur-là, je ne l’ai pas fait, volontairement, par ce que je ne voulais pas fermer la forme. J’ai trouvé que c’était plus esthétique de laisser ça comme ça. Donc j’ai laissé la forme volontairement ouverte. D’ailleurs, ici aussi, j’ai laissé une forme du crâne ouverte, là aussi, mais bon ça, ça peut s’appliquer aussi à des dessins que l’on veut un peu pousser. Donc on peut laisser une forme ouverte et pareil par exemple le, jouer sur ça, là normalement il y a la chevelure, donc normalement sur la photo, elle est brune, eh bah je n’ai rendu la chevelure brune de la personne et j’avais plutôt juste esquissé le contour de la chevelure là, du coup  ça fait une espèce de continuité avec le bras qui est là. Ça fait une ligne supplémentaire, on dirait qu’elle se poursuit en fait sur le bras. Moi je trouvais ça plutôt esthétique, voilà moi je trouvais ça plutôt esthétique, donc j’ai laissé ça comme ça et pareil, le visage ici, il est ouvert donc là, je ne l’ai pas cerné donc là, c’est-à-dire que la forme là, des cheveux eh bien n’est pas n’est pas délimitée clairement, elle se fond avec les parties-là du front du visage et du coup ça air beaucoup le visage et ça fait un côté, voilà un peu épuré. Donc tu peux jouer aussi sur ça, sur le fait de laisser un contour de l’esquisse ouverte pour un peu mélanger les différents plans et différents éléments du dessin et en faire des compositions voilà comme ça.

Bon, voilà pour mes trois astuces. Du coup, j’aurai juste rapidement, je te fais un petit récapitulatif.

La première astuce, eh bien c’est de dessiner de manière très pure les contours d’une silhouette et puis d’accentuer un détail  en particulier, tu y passes un peu plus de temps.

La deuxième c’est d’éviter d’utiliser des schémas sur lesquelles poser les traits du visage donc là, par exemple un truc, espèce de schéma pour dessiner le crâne de profil et ensuite dessiner les yeux. Au lieu de partir du contour, partir des lignes des zones sombres, de commencer à les placer et ensuite les zones de vide qui se trouvent entre eux eh bien les remplir, voilà les remplir avec les traits du visage. Par contre, voilà le truc c’est que pour ces plans, tu ne mesure pas beaucoup les différents éléments, bah tu ne les mesures pas du tout en fait, tu les places un peu au hasard, mais ça va faire le, ça va jouer sur le côté un peu étrange, un peu fantomatique du dessin, d’avoir un petit dessin comme ça qui n’est pas aux bonnes proportions. Il faut qu’il se le soit au minimum avant qu’on comprenne la construction du visage mais avec cette technique-là, c’est- beaucoup moins flagrant d’avoir des erreurs de proportion que si c’est un dessin précis où tout était millimétré. Là, on est dans du vague, donc ça peut passer d’avoir des dessins qui sont un peu bon qu’à leur niveau de proportion.

 

Ça c’est une autre astuce. Donc voilà, à partir des zones sombres.

Et puis en dernier, essayé d’avoir un ou plusieurs contours comme ça, ouvert sur d’autres plans et de mélanger un petit les éléments comme là, la chevelure et le front, comme là, normalement c’est un lit et l’avant-bras. Donc voilà, ne pas cloisonner le dessin.

Donc voilà mes trois conseils pour épurer des dessins, des esquisses. Comme d’habitude j’ai besoin de votre feedback sur mes vidéos. Si vous avez aimé, cliquez sur j’aime en dessous de la vidéo et partagez-la  et si vous n’avez pas aimé, bah cliquez sur je n’aime pas et ne la partagez pas. Et du coup, là, ce sera ma dernière vidéo pour le défi 30 jours, mais il y en aura d’autres qui vont être publiée, dans un mois. Je me repose juste un petit peu et je m’occupe de mon blog aussi.

Mais si vous voulez être tenu au courant de mes vidéos à venir, eh bien cliquez sur le logo en haut à droite pour vous abonner à ma chaîne et comme ça, vous ne manquerez aucune des vidéos que je vais sortir. Et bah voilà, il me reste de vous dire merci beaucoup de m’avoir suivi pour ce défi de 30 jours, de m’avoir suivi pour cette vidéo aussi. Je vous souhaite de dessiner, de prendre beaucoup de plaisir à dessiner et puis je vous dis à très bientôt pour la prochaine vidéo que je vais publier. Au revoir.

 

{lang: 'fr'}