[Article invité]Les 3 questions à se poser avant le début d'une toile

By Roy Pallas | Invité

Cette semaine je laisse la parole à un blogueur passionné de peinture qui m’a gentiment proposé d’écrire un article sur sa spécialité. 🙂

capture david

Ça y-est vous êtes installé au calme, votre toile blanche dans votre champs de vision, et vous êtes déjà tout excité à l’idée de commencer tout de suite.
Permettez moi de vous interrompre, juste le temps qu’il vous faudra pour lire ce petit article…

Je vous propose aujourd’hui de faire un petit exercice qui vous prendra simplement 5à 7 minutes et qui vous permettra d’optimiser de manière impressionnante le résultat final.

Nous allons nous poser 3 petites questions qui vont avoir un impact déterminant dans la réussite de notre oeuvre.

Installez vous confortablement et c’est partit !

(Cet article est rédigé par David Braka du blog “apprendre la peinture”)

 

1)Pourquoi je veux peindre ce modèle / cette idée ?

Qu’est-ce que ce modèle vous inspire ? Quels émotions vous fait-il ressentir ?
Allez y, listez les mentalement et essayez de les amplifier au maximum en vous, de rendre l’objet de votre futur peinture encore plus puissant.

Plus les émotions que vous exprimez en admirant (ou en imaginant) le modèle seront intenses et mieux vous les retranscrirez sur la toile.

Vous devez vous focaliser sur une émotion à la fois, puis une fois que vous l’avez fait pour chacune d’entre elles, tentez de ressentir ce mélange en vous.

Par exemple si mon modèle m’inspire de l’émerveillement et de la nostalgie, je vais tout d’abord ressentir de l’émerveillement en moi même, puis de la nostalgie, et enfin de l’émerveillement mêlé à de la nostalgie (enfin je vais essayer!)

Au début cet exercice n’est pas le plus facile à réaliser mais avec un peu d’entraînement on y arrive très bien ! Personnellement j’essaie de me référer à des souvenirs en relation avec les émotions recherchées.

 

Voici une petite liste d’émotions pour vous aider :

Positives :

-Joie
-Enchantement
-Affection
-Tendresse
-Émerveillement
-Plaisir
-Euphorie
-Désir
-Adoration
-Excitation
-Douceur (celle que j’utilise le plus souvent)

Négatives : (de temps en temps une p’tite toile comme ça pour ce libérer, ça peut faire du bien !) :

-Douleur
-Chagrin
-Nostalgie
-Frayeur
-Peur

Évidemment des émotions positives peuvent se lier à des émotions négatives.
Concentrez vous et donnez une valeur sacrée à votre future toile, avant même de la réaliser. Elle dégagera tout ce que vous dégagiez émotionnellement avant de la débuter, c’est magique.

2)Quelles couleurs je vais utiliser ?

Maintenant que nous savons sélectionner les couleurs utiles, concentrons-nous sur les couleurs pertinentes pour notre composition et mettons de côté toutes les autres.

Pour être bien focalisé sur notre future oeuvre la technique consiste donc à :
Oublier littéralement les couleurs qui nous seront inutiles, de les rayer
mentalement
– Nous concentrer sur les teintes que nous allons utiliser dans quelques
secondes…

 

3)Comment je vais m’y prendre ?

Vous êtes maintenant en osmose avec ce qui va être votre prochain chef-d’oeuvre et vous savez exactement quelles teintes vont vous servir.
Désormais imaginez vous l’espace de 2 minutes en train de peindre, mais en train de peindre l’oeuvre parfaite, celle que vous souhaiteriez réaliser.

Posez vous les questions suivantes :

-Par où vais-je commencer ?
-Quelles couches appliquer en premier ?
-Quelles vont être les difficultés du tableau ?

Si vous cernez dès le départ une réponse à ces questions, vous êtes sur la très bonne voie.

 

Vous êtes maintenant dans les meilleurs conditions pour exceller et ceci vous à
seulement pris quelques petites minutes !

Mon dernier petit conseil :
Faites cette exercice, il changera vos toiles.

Tout ceci peut vous sembler superflue et inutile, et il vous suffira d’essayer pour vous rendre sûrement compte de l’inverse !

A vos pinceaux, prêt, partez !

Votre ami,

David.

http://www.apprendre-la-peinture.fr/

 

 

Roy : J’aime cette manière d’aborder l’acte créatif. Je sais que certains de mes lecteurs sont peintres en plus d’être dessinateurs, à ceux là je demande “comment abordez-vous une nouvelle toile?”

{lang: 'fr'}
Follow

About the Author

Après 5 années d'études pour devenir professeur d'arts plastiques en lycée, j'ai finalement choisi de me lancer dans l'aventure de l'entrepreunariat. Aujourd'hui j'ai la chance de vivre de mon art mais surtout je suis libre de continuer à apprendre et de pouvoir enseigner ce qui me passionne dans le dessin !

Comments are closed