Ne soyez pas parfait, soyez régulier !

Posted by in Réflexion | 1 comment

Une illustration ou je vous montre les derniers essai de dessin aquarelle fait apres 10 jours

Pourquoi inclure une nouvelle technique dans sa pratique du dessin ?

Comment faire lorsque l’on veut se lancer dans une nouvelle pratique ? Un nouveau médium ? Le problème lorsque l’on dessine au crayon, c’est qu’il est possible que l’on se conforte dans la technique du crayon graphite. Après avoir travaillé des années, pourquoi changer de style et vouloir inclure une technique nouvelle alors que l’on est satisfait de ce que l’on produit au cours du temps ?

Ensuite on va se dire qu’on va conserver le même style et voilà tout. Mais le problème c’est qu’à se contenter de toujours la même chose pour dessiner on n’évolue pas. Au bout d’un certain temps, la répétition des étapes devient familière et beaucoup trop systématique de telle sorte qu’il n’y a plus d’enjeux, on reproduit la même recette et ça fonctionne à chaque fois. Finalement, on s’ennuie à dessiner.

Il y a quelque temps j’avais commencé à faire des croquis de toutes sortes, avec des stylos bic, avec des feutres, avec des crayons de sanguine et de la pierre noire, même au pastel. Je me suis vite rendu compte que c’est bien plus intéressant de se retrouver devant une feuille avec un nouvel outil pour dessiner et de voir ce que l’on vaut avec lui plutôt que de confortablement se contenter du crayon qu’on l’on connaît si bien.

Ce qui bloque la plupart des gens qui aimeraient évoluer en dessin, mais qui ne se sentent pas assez confiant en eux-mêmes pour pouvoir apprendre une nouvelle activité, c’est de se dire qu’ils seront nul… Lorsque l’on se dit qu’il va falloir tout réapprendre, ça peut faire peur vu tout le temps que l’on a passé à apprendre une première technique. Si l’on passe autant de temps à apprendre la suivante, on ne s’en sortira jamais ! Et ce n’est pas vrai. Puisque à partir des connaissances que l’on a de la première technique, la seconde sera plus facile à acquérir.

On ne part jamais de zéro

On ne part pas de zéro et de plus, il n’y a aucune urgence à être parfait. Le premier dessin fait avec la nouvelle technique sera forcément moins bien que le 60e. Et il faut être OK avec ça ! Je vous le dis, je vous encourage à essayer de vous lancer dans de nouveaux médiums, de ne pas les craindre, vous en sortirez grandi lorsque vous reviendrez à votre cher crayon de papier.

Par exemple, j’ai commencé à créer des aquarelles à partir du 10 novembre et j’en ai réalisé une chaque jour pendant 10 jours. Avant je remplissais mes esquisses avec du crayon aquarelle, mais cette fois je me suis lancé avec les pinceaux !

Au début ce n’était pas facile de laisser les crayons pour les pinceaux et de faire les premiers mélanges sur la palette plutôt que de diluer la couleur sur le papier.

D’ailleurs, voici le premier essai que j’ai réalisé dans un café.

premier dessin en aquarelle avec pinceaux fait avant les 10 jours de pratique reguliere

Le premier essai en aquarelle que j’ai réalisé avant de régulièrement dessiner pendant 10 jours.

Ensuite après 10 jours seulement de pratique en faisant une aquarelle par jour j’ai obtenu ce résultat.

Une illustration ou je vous montre les derniers essai de dessin aquarelle fait apres 10 jours

Le 9eme et le 10eme essai de dessin à l’aquarelle que j’ai réalisé depuis le 10 novembre. Vous pouvez voir qu’il y a de petites annotations au crayon dans les marges. C’est en fait les petites critiques de mes propres dessins que j’ai noté pour les prochains essais.

Certes il n’est toujours pas parfait, mais c’est une bonne progression !

Voici les 4 étapes pour progresser régulièrement

Première étape : choisissez le médium que vous voulez apprendre (moi c’était l’aquarelle)

Seconde étape : faites un premier essai pour l’utiliser sans aucun conseil dès que vous avez le matériel chez vous

Si vous attendez, vous risquez de ne pas toucher la boîte du tout et de procrastiner le premier essai.

Troisième étape : cherchez des tutoriels pour mettre en pratique un conseil par jour et vous améliorer

Quatrième étape : après chaque essai, faites des annotations de ce qu’il y a à améliorer dans le test du lendemain

Donc la première chose à faire est de ne pas craindre de ne pas être bon au premier coup. L’objectif ne devrait pas être d’être bon, mais d’être constant !

En vous focalisant sur être constant, vous enlevez votre pression du dessin parfait et vous allez progresser.

Voilà c’était le conseil de la semaine ! Si vous souhaitez allez plus loin et apprendre l’art du croquis rapide, vous pouvez télécharger gratuitement les guides du blog en cliquant sur l’image ci-dessous.

 

{lang: 'fr'}

One Comment

  1. Bonjour Roy! Bel article sur la constance! Cela me fait penser que j’ai d’autres outils chez moi car lorsque je vois des opportunités dans les magasins, je n’hésite pas à les acheter. Mais voilà, je me contente du crayon graphite et je ne vois pas ce que je vaux vraiment. Tu as bien mis le doigt sur mon problème. Je me dis que je ne maîtrise pas telle technique et je ne m’entraîne pas pour le faire. Je rate plein de choses. Ton article me rappelle le livre ‘L’effet cumulé’ de Darren Hardy qui explique l’important est de faire de petites actions mais régulièrement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *