Dessiner un portrait aussi réaliste qu’une photo (partie 1)

By Roy Pallas | apprendre dessiner enfants

Il est 13 h 38 je n’ai que des pâtes et de la sauce pesto à manger et dans cet article vous allez voir les premières étapes pour dessiner un portrait aussi réaliste qu’une photo. L’idée de cette série d’articles est de pousser ma technique vers le plus haut niveau de réalisme que je puisse atteindre avec mes connaissances actuelles.

À la fin de cet article vous aurez un pas-à-pas sur la manière d’ébaucher un portrait en ayant les bonnes proportions et en percevant déjà un air familier. Vous saurez que le visage est déjà ressemblant même si le dessin n’est qu’en contour pur.

C’est important puisque si vous n’arrivez pas à saisir les traits caractéristiques du visage dans une esquisse pour dessiner un portrait vous aurez plus de mal à poursuivre votre dessin. La raison est que vous allez vous dire “pourquoi je continue, la personne n’est même pas ressemblante”.

Ça m’est arrivé et pour pouvoir surmonter cette pensée j’ai trouvé une étape toute bête à réaliser pendant votre dessin. Une fois que vous pratiquez cette technique régulièrement, vous aurez moins de chance de louper votre portrait. Je vais vous l’expliquer dans le pas-à-pas.

[ArtistHeading fontstyle=”H3″ title=”Les étapes pour dessiner un portrait réaliste”]

Ici c’est un enfant que j’ai choisi comme modèle. La raison est simple, je voulais vous expliquer qu’il était très important de dessiner correctement la forme du visage. L’enfant à un visage très arrondi. C’est la première chose que je vais chercher à reproduire sur mon dessin. Pour toute cette première phase je vais utiliser un crayon 2B. Je monterai en valeur dans le prochain article.

Pour débuter vous allez devoir bien retranscrire la forme du visage dans votre portrait avant de vous attaquer au reste du visage.

Pour débuter vous allez devoir bien retranscrire la forme du visage dans votre portrait avant de vous attaquer au reste du visage.

Si vous ne faites pas ça et commencez par dessiner les yeux comme le font la plupart des débutants, vous allez avoir des soucis pour poser les proportions des formes adjacentes. Ces dernières vont donner les indications sur les reliefs, nous le verrons plus loin dans l’article.

Le second avantage est que vous allez pouvoir mieux positionner le visage dans la feuille et gérer votre composition (très pratique pour éviter que le modèle ne dépasse).

Donc commencez par reproduire la forme du visage le plus précisément possible. Ensuite vous allez placer les cheveux. Pour ceux-ci faites attention de donner de l’épaisseur Vous pouvez lire mes articles pour apprendre à dessiner les cheveux en cliquant ici : les étapes pour dessiner les cheveux.

Ensuite les oreilles. Vous remarquez que sur ce modèle, les oreilles sont décollées. Cela ajoute à l’expression joviale de l’enfant. Vous remarquez également un petit détail au sujet des oreilles, celle de gauche est légèrement plus basse. Cela indique, si vous ne l’avez pas remarqué que le visage est penché légèrement sur la gauche.

Puis je commence à m’attaquer aux formes adjacentes du visage. Concrètement il s’agit de tracer les reliefs et les creux (les pommettes, les orbites des yeux…) Vous voyez que je pars de la forme générale du visage pour aller vers des formes plus petites à l’intérieur de celui-ci.

Pour la suite du portrait, je dessine les formes adjacentes et non les membres du visage.

Pour la suite du portrait, je dessine les formes adjacentes et non les membres du visage.

Je fais de même pour la bouche et le menton. Vous notez que je n’ai placé que les contours des éléments du visage lorsque je dessine le portrait sans placer les membres (il y a que le contour des lèvres, mais pas l’ouverture). Cela pour la simple raison que je me focalise sur les distances qui se trouvent entre les formes et non sur les formes elles-mêmes.

Ceci est la clé pour réussir à capter la ressemblance dans les premiers traits du dessin. Depuis que je l’applique, je peux également traduire rapidement les expressions.

Une fois cette étape passée, je peux définir plus précisément chaque membre du visage. Si vous dessinez un portrait dans cet ordre vous aurez moins de chance de vous tromper das les proportions même si c’est contre-intuitif.

Vous remarquez que je ne fait que les contours des membres du visage sans rentrer dans le détail.

Vous remarquez que je ne fait que les contours des membres du visage sans rentrer dans le détail.

L’autre étape après cela est de tracer les contours des ombres. Restez léger dans les traits que vous tracez, lors de la phase de polissage des nuances il va falloir faire disparaître les coups de crayons pour plus de réalisme. Ayez donc la main légère.

Si vous voulez dessiner un portrait réaliste, vous devez avoir une idée précise de la proportion d'ombre sur le visage.

Si vous voulez dessiner un portrait réaliste, vous devez avoir une idée précise de la proportion d’ombre sur le visage.

Cette étape n'est pas toujours indispensable mais elle permet d'avoir une meilleure estimation des zones de gris sur le portrait.

Cette étape n’est pas toujours indispensable mais elle permet d’avoir une meilleure estimation des zones de gris sur le portrait.

J’ai autant cerné les ombres propres que les ombres portées. Pour en savoir plus sur les ombres, je vous invite à lire mon article : dessiner les ombres ce n’est pas ce que vous croyez.

Une étape intermédiaire que je ne fais pas systématiquement est de hachurer l’intérieur des zones d’ombres. Je le fais pour avoir un visuel plus clair des zones qui vont êtres éclairées et celles qui ne le seront pas. Cela me permet de mieux juger la quantité de gris sombre sur le visage.

Une fois cette étape terminée, je vais revenir sur les ombres avec mon crayon en les remplissant avec un mouvement circulaire. Ce qui permettra d’obtenir un rendu plus doux et commencer à donner l’impression de réalisme dans le portrait. Je monte suffisamment en valeur de gris pour faire disparaître les hachures ainsi que les contours des ombres précédemment dessinées.

Les hachures pour commencer à placer les ombres sur le visage. N'appuyez pas trop !

Les hachures pour commencer à placer les ombres sur le visage. N’appuyez pas trop !

Plissez les yeux à ce niveau pour mieux saisir les subtilités des dégradés.

Une de mes phases préférées lorsque je dessine un portrait ! Commencer à unifier les gris !

Une de mes phases préférées lorsque je dessine un portrait ! Commencer à unifier les gris ! (

(crédit FlickR : steve.garner32)

Je fais de même avec les cheveux et voilà ce que j’obtiens au terme de cette première partie.

La première étape du portrait est terminé

La première étape du portrait est terminé

La prochaine fois nous allons voir comment jouer sur les gris en utilisant plusieurs crayons (5B,8B,9B) pour donner plus de peps au portrait.

Si vous souhaitez faire un visage de femme à la place de ce modèle, je vous invite à télécharger mon guide “dessiner un portrait en 3 étapes” gratuitement en cliquant sur l’image ci-dessous.

 

 

{lang: 'fr'}
Follow

About the Author

Après 5 années d'études pour devenir professeur d'arts plastiques en lycée, j'ai finalement choisi de me lancer dans l'aventure de l'entrepreunariat. Aujourd'hui j'ai la chance de vivre de mon art mais surtout je suis libre de continuer à apprendre et de pouvoir enseigner ce qui me passionne dans le dessin !