Disposer d’un QUADRILLAGE pour DESSINER SUR LE VIF (défi jour 5)

By Roy Pallas | carnet de voyage

Bonjour et bienvenu pour cette nouvelle vidéo, je suis Roy Pallas, auteur et rédacteur du blog le dessin et dans cette vidéo, je vais vous expliquer une technique pour retranscrire ce que vous voyez en réel, en étant sur le vif sur votre feuille de papier. Voilà, avant ça , vous êtes libre de vous inscrire à ma chaine YouTube si vous voulez ne manquer aucune de mes vidéos de mon défi de 30 jours de répondre à une question des lecteurs par jour et tout ça, c’est simple, vous avez juste à cliquer sur le bouton abonnez-vous, sur la vidéo, ici, ou ici sur le petit bouton rouge.

Concernant cette technique, alors concernant cette technique, qu’est-ce que je peux vous dire ? J’avais parlé dans une des premières vidéos, c’est toujours dans les premières là mais dans une des premières vidéos de la technique du carré de référence, voilà. Il y a eu un lecteur qui m’a posé comme question, comment utiliser un quadrillage pour pouvoir dessiner sur le vif, et comment, pour retranscrire, les proportions et tout ça ?

Alors moi je ne suis pas très fan du quadrillage, personnellement hein, je ne suis pas très fan du quadrillage, je trouve que ça rajoute une étape supplémentaire pour rien, ça aide, mais ça freine la spontanéité du dessin en fait, alors qu’on aurait très bien pu commencer à dessiner directement, on est train de faire un quadrillage. C’est un peu embêtant je trouve pour celui qui veut dessiner, alors pour ça j’ai une technique qui s’appelle le carré de référence et cette technique-là, elle consiste, très rapidement parce que  j’explique ça plus profondément dans un cours qui s’appelle l’Atelier du Croq’Voyage. Cette technique , elle consiste en fait à mesurer un élément du dessin, en fait du modèle, et d’essayer de former un carré.

Il faut prendre un élément architecturale, le mesurer, reporter cette mesure pour former un premier carré et ce premier carré là, en fait on va adapter sa taille pour qu’il puisse renter dans le, la feuille  du croquis, donc là, on n’est pas du tout en train de faire du dessin à l’échelle 1, c’est-à-dire on ne va pas mesurer un élément que l’on voit avec son outil puis le reporter tel quel, l’exacte mesure sur le carré. Là on va juste prendre une unité de mesure et cette unité de mesure là, on va la redessiner mais à une échelle moindre sur la feuille, et donc on  a cette unité de mesure là, ce carré , qui permet en fait lorsque l’on prend cette unité-là de mesurer l’objet en hauteur, ce qui va nous donner en fait un nombre de carré en hauteur et en largeur et voilà, par exemple, j’allais faire ce dessin d’un sapin, dans une galerie en Pologne. Et donc, ce sapin-là faisait je crois, 3 unités de carré en largeur et puis 4 en hauteur, donc il fallait simplement que j’adapte mon carré pour le dessiner sur la feuille et de cette manière-là, ce carré, s’il était de bonne dimension, je pourrais le faire entrer 3 fois en largeur et 4 fois en hauteur  et donc de cette manière, j’avais mon motif qui pouvait être dessiné. Je savais que mon motif pouvait rentrer dans la feuille puisque le nombre  de carré que j’avais mesuré rentre dans cette feuille-là. Alors, c’est quand même une technique qui est assez difficile à expliquer juste comme ça à l’oral avec un minimum de démonstration, surtout dans une vidéo de 5 minutes mais en gros, c’est comme ça qu’elle fonctionne. Si vous voulez plus d’informations, vous pouvez me demander par email. L’accès au cours, l’atelier du grand voyage et je vous donnerai les informations nécessaires. Donc voilà pour cette vidéo, la retranscription des modèles sur le vif, sur le papier, j’espère que cette technique-là vous sera utile.

Si vous souhaitez vous lancer dans le dessin sur le vif sous forme de croquis vous aurez besoin des bases de l’esquisse. Pour cela je vous invite à télécharger gratuitement mes guides pour apprendre les bases du dessin en cliquant sur l’image ci-dessous.

{lang: 'fr'}
Follow

About the Author

Après 5 années d'études pour devenir professeur d'arts plastiques en lycée, j'ai finalement choisi de me lancer dans l'aventure de l'entrepreunariat. Aujourd'hui j'ai la chance de vivre de mon art mais surtout je suis libre de continuer à apprendre et de pouvoir enseigner ce qui me passionne dans le dessin !

Comments are closed