Mon stage d’aquarelle avec les Prischedko

By Roy Pallas | Aquarelle

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

peinture paysage avec Slawa prischedko

Stage d’aquarelle des Prischedko, transcription texte :

Bonjour ! C’est Roy ballas le croque voyage est dans cette vidéo je vais encore vous parler du stage d’aquarelle qui s’est terminé hier auquel j’ai participe avec Victoria et Slawa Prischedko. Donc deux artistes d’origine d’Ukraine qui sont spécialistes dans l’aquarelle. Mon ressenti global sur le stage c’est que premièrement les deux artistes sont très sympa, ils sont très à l’écoute, ils sont très patients, ils sont très ouverts aussi quand on pose des questions surtout Victoria qui parle plus français que Slawa qui m’a posé beaucoup de questions notamment sur ma pratique, mes études, mes origines, voilà je viens de nouvelle Calédonie, c’est complètement le bout du monde pour une ukrainienne.

peinture stage prischedko aquarelle

Ma première peinture durant le stage des Prischedko à partir d’une photo de Paris

Donc elle était un peu curieuse sur ça et ce que je voulais vous montrer sont les peintures que j’ai réalisées durant ce stage. Donc je vous montre sans complexe parce que je ne suis pas forcement très fier de tout ce que j’ai fait mais c’est pour vous montrer au moins que même si j’apprends des choses aux gens sur internet, si je donne des cours de dessins, eh bah voilà ! Il faut savoir montrer aussi les choses qui marchent moins bien. Autant j’ai ma spécialité en dessin et je suis plutôt sûr de ce que je fais autant en aquarelle bon… c’est encore balbutiant, mais pas trop balbutiant quand même, mais surtout la technique mouillée sur mouillée, ce n’est pas encore gagné.

Bon ça c’est la première peinture que j’ai faite du stage, donc c’est une vue de Paris. Vous voyez déjà le format qui est assez grand, c’est le format raisin. En fait, on a des feuilles format grand aigle, qui sont des doubles de ça et on les coupe en deux pour faire de la peinture. Moi ça ma soulagé parce déjà je trouvais que le format étais très grand, j’avais un peu peur de peindre sur ça ! Donc quand on a coupé le format en deux je me suis dis ouais c’est pas mal et déjà vous remarquez quelque chose sur cette peinture c’est que les couleurs sont très claires, c’est très pale, je trouve, et en faite c’est une composition qui est semi-réaliste, c’est-à- dire que je l’ai copié sur une photo, mais pas intégralement. C’est-à- dire que là les lampadaires je les ai rajoutés par exemple parce que dans la composition c’était mieux et c’était quelque chose que je pouvais faire avec deux lampadaires et un autre plus loin par là, mais voilà, sur recommandation de Victoria, c’était mieux de les étaler ici et de montrer une perspective de taille à ce moment-là. (Les oiseaux font un peu de bruit, ça va les oiseaux ?)

peinture aquarelle stage prischedko

Ma seconde peinture durant le stage des Prischedko

L’astuce des Prischedko pour concentrer l’attention dans une aquarelle

Et donc, voilà… euh oui en faite ce quelle suggère de faire elle si vous regardez un peu ce tableau c’est qu’elle va utiliser la technique mouillée sur mouillée et une couleur dominante sur la totalité de son tableau et sur un espace, eh bien elle va utiliser un contraste assez fort et avec des couleurs qui seront plus intenses, denses donc plus contrastées pour justement pour mettre l’accent. Et ce qui était intéressant bon ça j’ai appris avec Slawa. C’est que, bon je vous montre une autre peinture, elle a beaucoup aimé les couleurs de celle-ci, voilà ce n’était pas terminé parce qu’il fallait manger et du coup je ne suis pas revenu. Donc ce qui était intéressant et que j’ai appris avec Slawa c’est que la zone ou on veut mettre l’attention de la personne qui va regarder le tableau, eh bien en faite notre regard va balayer la toile de gauche à droite, sens de lecture et c’est quelque chose de normal.

L’accent on va le mettre plutôt vers la droite pourquoi parce que si on le met ici le regard va s’arrêter à gauche et finalement tout le reste de la composition là on va y accorder moins d’attention. Elle aussi suggère plutôt de mettre la zone de focus plutôt sur la droite parce que comme ça au moins le regard va se focaliser là et ce qui restera ici bon ce n’est pas grand-chose. Donc finalement on aura maximalisé la concentration ou l’attention sur cette zone là. Et avant ça, avant d’arriver à cette zone, le regard aura balayé cette partie-là du tableau. Au moins, ca restera visible alors que la il n’y a pas grand-chose donc c’est un peu moins intéressant donc voila et pas trop prés du bord aussi, laissez une petite marge ? C’est plus joli. Et puis… donc voilà elle a beaucoup aimé les couleurs, je ne me souviens plus, c’était quel violet…

Le nom exactement, mais c’était du violet avec du rouge cadmium, j’en ai deux. un médium et un léger. Bon voilà c’est elle qui m’a suggéré l’association et puis moi j’ai fait ma petite tambouille et voilà donc j’ai fait ça et peut-être que je le terminerai, ou peut-être pas, je ne sais pas encore.

Et après il y avait les croquis ou les peintures avec Slawa qui est dans un style un peu plus… proche, enfin sa palette est un peu plus large, or Victoria utilise une palette réduite a quelque chose comme six couleurs. Slawa c’est autre chose, lui il a besoin de beaucoup plus de couleur pour s’exprimer parce qu’il connaît un petit peu plus a ce que l’on voit au niveau des couleurs dans la nature, mais il peut s’en détacher un petit peu et puis ajuster les temps selon la composition. Ça c’est la première peinture que j’ai faite avec ses conseils comme il parlait moins bien français que Victoria, j’ai fait beaucoup de choses que je n’aurais pas du faire parce que je regardais la démonstration et j’essayais d’appliquer la même chose que lui sauf que lorsqu’il faisait des petites erreurs qu’ensuite il faisait remarquer en disant aux élèves en allemand et bien moi je ne comprenais pas et je continuais de faire la même chose.

Là par exemple ce sont des couleurs que j’ai totalement improvisé, je ne crois pas qu’il y a un dessin sous-jacent ou alors très fin… et les couleurs c’est simplement de l’ocre, du vert de péryline, du bleu prussien de Prusse et avant que j’ajoute ces touches de rouge et de jaune qui étaient une recommandation d’un élève, il disait que c’était bien cette perspective de distance, mais qu’il manquait un peu de chaleur à ce niveau-ci parce que les couleurs sont très froides.

peinture paysage avec Slawa prischedko

Le paysage à l’aquarelle réalisé avec Slawa Prischedko

Donc, il m’a suggéré de mettre un peu de couleur chaude comme du rouge, du jaune sur le premier plan. C’est ce que j’ai fait alors qu’au début j’essayais d’intensifier le contraste au premier plan, mais ça ne suffisait pas il fallait que la couleur soit également chaude et puis voilà ! Celui-là les gens aiment bien, ma copine veux l’accrocher au mur, je pense que c’est le meilleur que j’ai fait.

 

Celui-ci était le tout denier jour. Il y a pas mal d’erreurs qui sont dues à un problème logistique en fait. ici c’est au niveau du temps de séchage. C’est le temps de séchage qui est vraiment très rapide avec l’aquarelle mouillée sur mouillé. Je voulais étaler par exemple cette couleur-là un peu plus vers le milieu pour vraiment montrer le dégradé entre l’ombre qui commencerait ici, et puis s’intensifierait par ici et qui deviendrait plus léger par là. Parce que la lumière se reflète sur le sol et revient percuter l’arbre par le dessous. Donc normalement ici, ça devrait être un peu plus clair, ici c’est clair également parce qu’il y a la lumière directe et ici ça devait être un peu plus sombre et en faite moi je n’ai pas très bien géré ça, donc mon coin le plus sombre est là ce qui n’est pas top, top.

derniere aquarelle peinte avec slawa stage

La dernière peinture réalisée avec Slawa Prischedko

Bon voilà, après l’arbre il est avec des couleurs chaudes ceux ici alors que les autres n’ont pas beaucoup ou pas du tout de jaune et du coup ça donne une perspective atmosphérique ou simplement il ya plus de bleu dans les arbres et du coup ils ont l’air un peu plus éloignés. Simple remarque qu’il avait fait et là c’est ce que lui à fait, mais que j’ai reproduit et qu’il ma dit alors finalement il ne fallait pas le faire c’est qu’ici c’était très précis sur sa peinture au niveau des silhouettes et ce que j’ai fait des arbres aussi précis hein, simplement lui il voulait que ce soit comme ça, vaporeux, un peu nuageux et que ça se confonde un peu avec le ciel pour vraiment avoir l’impression de distance. Et en fait lui il avait fait cette erreur là parce que sa peinture avait séché entre temps, et voilà encore une fois comme moi je ne comprenais pas l’allemand, bah j’ai fait pareille et finalement ce n’était pas bon.

Voilà, après pour le premier plan là, on n’est pas obligé d’ajouter beaucoup de détails on peut mettre de large couche d’aquarelle, de pinceau ou de coup de pinceau comme ça et moi j’aime bien ça donne un côté graphique ici, voilà ça reste dans quelque chose qui est dans la spontanéité, pas trop peaufiné et j’aime assez. Juste une dernière, vite fait pour la route qui ressemble assez à la première que j’ai faite, mais avec du vert d’or en dominant et puis… c’est plus minimaliste que les autres peintures. J’ai fait cinq peintures, la plus part en ont fait quatre, la dernière je l’ai faite comme ça parce que j’attendais que l’autre peinture sèche, je n’avais rien à faire. Donc voilà. Il ya un truc génial c’est que les artistes ont leur portefolio et ils sont arrivés avec leur catalogue, les deux donc voilà celui de Slawa Prischedko et de Victoria Prischedko, donc là-dedans il ya plein de tableaux, des détails, il ya même du texte et tout en français.

Donc quand j’ai vu ça en français en plus je me suis dit « aller hop » je vais les acheter et du coup j’ai pris le catalogue, il ya des citations de Zola, il ya la plus part de leurs tableaux qui sont exposés dans les galléries en France et tout et en plus ils ont été tellement gentils que j’ai reçu une petite dédicace de Victoria. Très sympathique vraiment très sympathique. Voilà donc on a complètement, comme ça un aperçu de leur savoir-faire et c’est vraiment très impressionnant. Je connaissais beaucoup moins le travail de Slawa et quand j’ai vu le catalogue, finalement je trouve que c’est plus diversifiié que le catalogue de Victoria. Victoria travaille beaucoup plus sur les architectures, mais elle fait également des aquarelles d’attitude et Slawa lui est plus dans les portraits de dessins d’attitude et plus sur l’humain et c’est vraiment chouette ce qu’il fait. Et là c’est un couple d’artistes qui font vraiment la paire et il ya un avec un cheval en plus, ça doit être une sculpture. Moi j’aime bien ce contraste blanc et c’est quoi cette couleur-là ? Ça doit être du sépia ou de l’indigo. J’adore l’indigo et, franchement j’adore ça et c’est chouette franchement très chouette et c’est dédicace avec mon prénom.

Bon très bon feeling pour ce stage, si vous êtes curieux de savoir combien ça a coûté un stage avec ces artistes, c’était trois cent quatre-vingt-dix euros (390 euros) pour les quatre jours de stage et franchement ça les vaut. Après on en sait un peu plus sur leur technique, mais pour autant après quatre jours de stage, à moins d’être un génie de l’aquarelle et arriver débutant et après quatre jours on a complètement intégré la technique du mouillé sur mouillé, on fait ce qu’on veut. On peut faire ça seulement si on est un génie, mais moi dans mon cas, je dois travailler, donc je me suis amélioré, je pense que ça va m’aider dans mes prochains petits croquis sur carnet quand je vais revenir sur mes formats habituels, mais j’aimerai bien quand même pouvoir travailler de temps en temps ses peintures, ah notamment parce que j’ai un anniversaire et la personne veut que je fasse une aquarelle de hibou sur un format comme ça.

C’est possible que cette semaine je travaille parce que justement c’est le dix-huit (18) août donc il faille que je fasse une aquarelle pour lui. Donc, je vais en faire régulièrement et ce que je vais faire c’est que cette semaine je vais continuer à faire un petit peu de peinture comme ça parce que la machine est lancée parce qu’après quatre jours de stage d’aquarelle assez intensif c’est bien de continuer autant que possible, voilà. Cette semaine je vais aussi faire des aquarelles juste un truc très simple, filmer et puis je fais mon aquarelle, à la limite je fais quelques commentaires audio dessus. Et si ça vous intéresse dite le moi, je ferai cette vidéo cette semaine là et peut-être même que je ferai une démonstration lorsque je peindrai l’hibou pour cette personne et puis voilà dites le moi et simplement ça me fera plus de vidéos à vous montrer donc voilà je ne vais pas en dire plus, mais ça m’a fait plaisir. Donc voilà pour cette vidéo, je vous remercie de m’avoir regardé et je vous dis à très bientôt pour un prochain vlog pour une prochaine aquarelle. Allé au revoir !

{lang: 'fr'}
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
>