Un petit truc pour rendre vos croquis CAPTIVANT ! (et le début de mon voyage en Pologne)

Posted by in Non classé | 2 comments

Il est 10 :00 du matin, je suis arrivé en Pologne et dans cet article je vais vous expliquer comment attirer le regard des gens sur une partie de votre dessin. Avec le voyage je n’ai pas réussi à faire une nuit complète (et j’ai failli me retrouver sans argent pour payer le bus) donc je vais faire de mon mieux avec ce qu’il me reste de force pour vous expliquer cette techniqe de dessin :p


En effet beaucoup de mes lecteurs se demandent comment rendre leur dessin captivant en quelques lignes. Si c’est évident lorsque l’on dessine de manière photo-réaliste (vous pouvez rester longtemps à contempler un dessin qui ressemble comme deux gouttes d’eau à une photo parce que c’est bluffant) ça l’est beaucoup moins lorsque l’on est sur un croquis.

Peut-être que votre problème c’est que vous ne savez pas comment créer cette impression, cette ressemblance, cet effet captivant sans alourdir votre dessin. Du coup le croquis que vous faites ne vous satisfait pas.

Du coup vous devriez apprendre à utiliser cette petite astuce toute simple qui vous permet d’une part de ne pas perdre de temps (et le temps est précieux lorsque l’on dessine quelque chose qui est susceptible de bouger voir de disparaître comme une personne) et d’autre part pour captiver l’observateur de votre dessin.

 

Votre problème c’est simplement que vous ne savez pas quand arrêter votre dessin

J’étais dans le même cas et ce qui m’a permis de faire des croquis plus intéressant tout en restant économe au niveau des traits a été que je me suis focalisé sur un détail en particulier de la scène pour la mettre en évidence.

Cette solution je l’ai trouvé en regardant les ébauches des grands maîtres de la peinture comme Michel-Ange. Comment fait-il pour avoir un dessin qui possède autant de présence et en même relativement aéré ?

Je vous livre la grande idée qui m’est sortie de la tête après avoir parcouru ses œuvres.

Les zones du dessin où vous passez le plus de temps sont les zones sur lesquelles celui qui observe votre dessin VA passer du temps.

C’est aussi simple que ça.

Focalisez votre attention sur les zones sur lesquelles vous voulez que l’on se focalise en regardant votre dessin.

Vous avez plusieurs manières de faire cela.

La manière la plus simple est d’ajouter plus de détails sur les zones qui vous sont importantes. Vous savez que le dessin est une question d’observation, la main retranscrit ce que vous voyez mais aussi le temps que vous passez à regarder. Plus vous observez quelque chose, plus vous utilisez de traits pour le retranscrire sur le papier (parce que vous faites des retouches par exemple).

 

La seconde manière de mettre une partie de votre dessin en valeur découle de la première. Il s’agit d’ajouter plus de contraste sur les zones qui vous sont importantes. Je dis que cela découle de la première car en ajoutant plus de détail, vous assombrissez plus votre dessin et donc vous créez du contraste par rapport aux autres parties ébauchées. Vous pouvez appuyer ce contraste en utilisant des lignes de remplissage comme les lignes tatouées ou des lignes fantômes.

un fort contraste attire l'oeil dans le dessin

un fort contraste attire l’oeil dans le dessin

Pour en savoir plus sur ce type de ligne, cliquez sur ce lien pour lire l’article correspondant : https://www.blog-le-dessin.com/lignes-fantomes-et-lignes-tatouees-que-choisir-pour-ses-dessins/

Et enfin la dernière manière, si vous aimez mixer les techniques est simplement d’ajouter de la couleur. Là aussi c’est une forme de contraste mais à l’inverse de la technique précédente il ne s’agit pas de contraste de tonalité de gris. Il s’agit de contraste chromatique.

Imaginons par exemple que vous dessiniez une scène où la couleur dominante est grise comme ce croquis réalisé dans ce restaurant le jour de mon anniversaire (vous pouvez lire les étapes de l’ébauche en cliquant ) et est contrebalancée par des touches de rouge.

Apprendre à dessiner dans une ambiance 60's

Apprendre à dessiner dans une ambiance 60’s

 

Vous avez des touches de rouges qui font ressortir certains éléments du décor. De cette manière ces objets créent un chemin à l’intérieur du dessin. On peut voir ce cheminement si on s’amuse à relier ces zones rouges.

Dans ce croquis moins réussi, le contraste se fait entre le ton bleu sombre à droite du dessin et les couleurs plus claires du reste. Plus quelque chose va vers le sombre, plus cela va attirer l’attention.

un petit croquis pour illustrer le contraste des couleurs

un petit croquis pour illustrer le contraste des couleurs

Pour en savoir plus sur les couleurs, vous pouvez lire l’excellent article d’Agnès : mettez de la couleur dans vos dessins

Pensez-y lorsque vous ferez votre prochain dessin.

Je parle également des techniques de contraste et dans le dessin de portrait car ce ne s’applique pas qu’au paysage. Si vous allez savoir comment les utiliser pour dessiner un portrait, vous pouvez télécharger gratuitement les guides en remplissant le formulaire ci-dessous.

{lang: 'fr'}


2 Comments

  1. Salut Roy,

    Excellent article, surtout écrit en plein trajet vers la Pologne 😉
    J’avais juste une remarque sur le dernier croquis en bleu et jaune. Je pense que ce qui attire surtout le regard dans ce cas precis c’est le “déséquilibre” que la seule couleur bleue (et froide) crée à droite. Il y a une majorité de teintes chaudes avec les nombreuses touches jaunes dans la partie gauche ce qui fait d’autant plus ressortir la petite zone bleue à droite. Tout est question de proportion 😉 La partie minoritaire lorsqu’elle contraste franchement (température des couleurs ici plus valeurs différentes) ressort d’autant plus et donc attire le regard. CQFD.
    Encore merci à toi pour ce très bon article !

  2. Bon voyage Roy c’est chouette de te suivre à travers tes dessins.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *