Votre premier dessin de paysage au STYLO (partie 2)

By Roy Pallas | carnet de voyage

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

Oct 27

Il est 07:51, j’ai pris mon billet pour Toulouse pour demain et voici la seconde partie de l’article votre “premier dessin de paysage au stylo”. Hier vous avez vu comment structurer votre croquis et ébaucher les arbres. Dans cet article vous allez apprendre à dessiner en utilisant les textures pour rendre la consistance des végétaux.

Lorsque l’on pense à dessiner des arbres dans un paysage ou des végétaux, on a tendance à se dire qu’il faut dessiner toutes les feuilles et aller dans le moindre détail. Si vous essayez de faire cela, vous allez passer énormément de temps sur votre petit croquis.

La bonne nouvelle est que celui-ci sera très détaillé et agréable à regarder. Même si vous vous dites que tout n’est pas juste au niveau des proportions, le fait d’avoir beaucoup de détails évite que l’on s’ennuie devant votre dessin et ça c’est suffisant pour dire que votre dessin est réussi.

Cependant aller autant dans les détails peut-être vraiment très long et je sais que parmi ceux qui me lisent beaucoup ont des agendas chargés. Prendre le temps de dessiner est un luxe et voici ce que je peux vous dire pour raccourcir votre séance et faire un bon dessin dans le même temps.

La grande idée est qu’au lieu de représenter ce que vous voyez, vous aller représenter l’impression que vous avez devant votre motif. Cela vous rappelle quelque chose ? Oui les impressionnistes exactement !

Concrètement au lieu de dessiner toutes les feuilles d’un arbre, vous allez dessiner l’impression visuelle que vous donne ce fourmillement de feuilles.

IMAG0345rogné

 Voici comment faire pour dessiner les feuilles sur votre paysage au stylo.

D’abord vous devez repérer la silhouette de l’arbre que vous allez dessiner. Il ne sert à rien de vouloir dessiner les détails trop vite si les grandes lignes du végétal n’ont pas été placées au départ. Vous risquez de faire des erreurs en dessinant des branches trop basses ou trop hautes.

Vous allez dans un premier temps marquer le tronc de l’arbre. Vous pouvez le faire à l’aide d’une ligne verticale mais veillez que celle-ci soit toujours peu appuyée (donc fine) car vous allez devoir repasser dessus pour ajouter les textures.

 

Une fois que vous avez la verticale qui structure l’arbre, vous allez pouvoir placer les différentes branchettes. Je vous conseille si votre arbre est touffu de dessiner simplement le départ de la branche au lieu de la dessiner entièrement.

dessiner arbre

dessiner arbre

Vous allez vous concentrer sur trois choses pour dessiner les branches :

  • la direction et la longueur de la tige
  • la forme des amas de feuilles
  • les espaces vides entre les branchettes

Vous concentrer sur les espaces vides une fois que vous aurez dessiné votre branche vous permettra de situer les pousses adjacentes.

dessin paysage

dessin paysage

Voici pourquoi vous ne devez pas dessiner une tige en continue dans un arbre.

Si vous dessinez toute la ramure et que vous représentez les feuilles par dessus, elle se verra par transparence à ces dernières. Ce qui donne une aspect peu naturel. Donc comment faire pour éviter cela ? Simplement en alternant le dessin d’un amas de feuille avec celui de la branche. Là vous devez faire appel à une technique de dessin du cerveau droit que j’affectionne qui se nomme la Gestalt.

Vous allez suggérer la continuité de la pousse derrière les feuilles. Pour cela vous devez dessiner en alternant les agglomérations de feuille et les parties en bois.

dessin paysage

Une fois que vous avez placé les amas de feuille. Vous allez leur donner une tonalité moyenne avec des hachures rapides et fines. Choisissez d’orienter vos hachures dans le sens des feuilles, essayer de suivre leur mouvement. Ne vous formalisez pas à chercher à représenter les détails, ici nous ne sommes que dans le travail de tonalité, les contours viendront juste après.

dessiner feuilles

dessiner feuilles

Si vous vous sentez peu assuré, vous pouvez ajouter une étape qui est de détourer les zones éclairés. Pour cela il faut imaginer cet amas de feuille comme un volume entier sur lequel se trouve un espace éclairé. Vous allez tracer cet espace pour figurer l’impact de lumière.

Vous avez votre espace éclairé, le contour de votre groupe de feuille, il ne vous reste plus qu’à créer l’impression du nombre. Pour cela, vous allez utiliser des zig-zag horizontaux.

dessiner feuilles

dessiner feuilles

Je vous suggère de ne pas remplir la zone hachurée entièrement mais de ne faire ces zig-zag que sur les parties les plus sombres. De cette manière vous allez conserver les tonalités que vous avez créé jusqu’ici et allez mixer les textures sur une même forme. Cela rendra votre dessin plus riche en détail.

Voilà dans cet article vous avez appris l’importance de dessiner l’impression plutôt que tous les détails ce qui vous permet de gagner du temps. Vous savez maintenant qu’il ne faut pas dessiner toute la tige pour éviter l’effet de transparence des feuilles et vous avez les étapes de remplissage des groupes de feuille pour leur donner un maximum de détail et de la texture sans les dessiner une par une.

Comme vous l’avez lu, j’ai parlé des espaces négatifs pour dessiner les branches. Si vous avez du mal à les voir et les représenter, vous pouvez vous entraîner à apprendre à dessiner avec des exercices du cerveau droit en téléchargeant gratuitement mes fiches via le formulaire ci-dessous.

{lang: 'fr'}