seprator

Comment apprendre à dessiner un visage? Partie 2

seprator
17February 2013
blog_shape

Dans la première partie de cette série d’articles, nous avons vu la manière dont il faut “le découper” pour le dessiner plus facilement. Dans ce nouveau chapitre nous allons voir en détail comment dessiner toutes les zones ainsi délimitées.

IMG_0959.jpg

  1. Le front

 

J’ai tendance à lui donner soit une forme carrée ou plutôt arrondie selon les morphologies.

découpe visage

Longtemps je me suis demandé dans quel sens positionner les hachures de surfaces sur cette partie du visage. Finalement je trouve qu’il est plus naturel d’avoir des lignes verticales sur cette partie. Tout le contraire des dessins de Ken le survivant.

 

Ce choix a l’avantage d’accompagner le regard de l’observateur vers le bas en passant par les yeux du portrait.

 

Pour y faire apparaître la protubérance du front, quelques courbes sur les côtés pour suggérer l’imbrication des formes suffisent.

 

front

 2. L’orbite des yeux

 

Au lieu de dessiner l’œil en commençant par ses contours, j’ai adopté la technique de le dessiner par leurs zones environnantes.

 

De la même manière que j’ai plus de résultats en dessinant l’iris en représentant la quantité de blancs à gauche et à droite de celui-ci, je fais un petit effort pour imaginer une forme entre le sourcil et le contour supérieur de l’œil.

blanc yeux

dessiner yeux 2 par 2
3. Les pommettes ou la technique du 2 par 2

 

Plus jeune cette partie me donnait du fil à retordre parce que je n’avais pas suivi le conseil que je vous ai donné au début de cet article (celui de connaître un minimum la structure osseuse et musculaire de la tête).

 

Résultat je ne savais pas où commence la forme et où se trouve ses reliefs.

Je pouvais passer une bonne heure à deviner ou alors expérimenter les solutions qui paraissaient les plus vraisemblables et cohérentes (et encore je ne savais toujours pas au final si le résultat était correct).

 

J’ai adopté une technique qui marche très bien pour placer les pommettes et dans le même temps éviter d’avoir un nez trop long.

 

Il s’agit de dessiner les 2 pommettes en même temps que le contour inférieur de l’œil. Là aussi la forme ne doit pas contenir de lignes droites mais être faite de courbes. Cela permet dans la foulée de s’assurer que les yeux soient au même niveau sans avoir à tracer de ligne de force.

 

C’est une variante de la technique du triangle que l’on peut retrouver dans les manuels qui apprennent le dessin de portrait.

contours yeux pommettes

 4. Les tempes

 

Le résultat du dessin de l’espace entre la paupière et le sourcil et la pommette me sert dans la foulée à cerner la zone de la tempe avec une courbe presque verticale. Si le travail est bien fait, il me reste à donner l’impression de renfoncement ou à redéfinir un peu la zone.

 

tempe

 5. La mâchoire

 

La mâchoire est une partie emboitée dans le reste du crâne. L’effet subtil à donner est de faire apparaître une partie osseuse et anguleuse sous l’oreille.

 

Dans les illustrations ci-dessous vous pouvez voir quelles formes j’attribue à ces parties (de face et de ¾). J’utilise les hachures de surface inclinées à 45 degrés environ, celles-ci doivent être courbée pour suggérer le volume.

planche squelette

machoire 1
machoire 2

 6. L’espace entre le nez et la bouche

 

On peut simplifier la zone entre le nez et la lèvre supérieure en un triangle aux bords arrondis.

C’est un espace où est située l’empreinte de l’ange (philtrum pour les intimes) cerné par deux plis de peau qui se forment lorsque l’on sourit.

bouche 1
bouche 2
bouche 3
bouche inf 1

 

Petit rappel « comment  éviter de faire une bouche trop haute ou trop basse ? »

Entre l’extrémité du menton et la naissance du nez, la bouche est située entre le 2eme et le 3eme tiers en hauteur. Dessinez cette forme triangulaire et en même temps gardez votre attention sur la distance entre le nez et la lèvre supérieure.

 

hauteur bouche

 7. L’espace entre le menton et la bouche

 

D’un point de vue anatomique, la bouche est entourée d’un groupe de muscle.

Cette zone est plus ou moins creuse selon les morphologies, en règle générale il vaut mieux montrer l’inclinaison du plan avec quelques lignes de surfaces.

bouche inf 2

bouche inf 3

 8. Le menton

 

Il existe plusieurs types de menton, du plus petit et simple, avec fossette, mais aussi des plus protubérants cependant certaines personnes ne possèdent aucune bosse ce qui rend leur profile atypique.

Le seul écueil à éviter est de faire un menton trop large, trop épais, pas assez volumineux. En deux mots : trop voyant.

 

Comment éviter de rendre un menton trop voyant ? Ce qui est génial avec la méthode maori c’est qu’une fois que toutes les formes autour du menton sont ébauchées, les contours de ce premier sont définis. Il ne reste plus qu’à le peaufiner mais prenez garde si vous utilisez des lignes de surfaces de ne pas trop en abuser car cela peut alourdir le dessin de cette partie.

 

 

Voilà pour la méthode maori et comme je suis en grande forme et qu’il fait beau (j’écris cet article sur le banc d’un jardin près de chez moi) je vais vous expliquer quelques techniques pour des portraits réalistes.

portrait-dessin.jpg

Vous pouvez lire la partie 3 en cliquant sur le lien : comment apprendre à dessiner un visage (partie 3)

{lang: 'fr'}


    blog_shape
    comma_first
    Insert Text HERE..

    Laisser un commentaire

    shape
    ©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
    ↓