avril 8

[96/365] Dessiner Les Appuis au Sol : en Moins de 3 Secondes

2  comments

Il est 09h02, j’ai un rhume. Si vous avez déjà essayé de dessiner des postures, que ce soit en atelier ou d’après photos, vous avez sans doute été confronté au problème des pieds pour dessiner les appuis au sol. J’ai eu de nombreuses remarques de mon professeur qui m’a presque tiré les oreilles tellement je ne faisais pas attention à l’emplacement des pieds. Quelle erreur ! Maintenant, avec l’expérience, je me rends compte que j’aurais dû m’y intéresser dès mes premiers dessins ! Dans cet article, je vous explique en quelques modèles dessinés (pour mes cours privés) une technique pour vous faciliter la transcription des appuis au sol. Elle vous permettra de trouver de l’harmonie et de la cohérence dans vos croquis de personnages. 

Pourquoi se préoccuper de la position des pieds dans un croquis d’attitude ?

Je vous parle d’emblée de l’importance de la position des pieds dans un dessin, mais vous ne savez peut-être pas pourquoi :

  • les appuis au sol déterminent l’équilibre de la posture ;
  • la répartition des masses est influencée par les appuis ;
  • la position des pieds aide à percevoir le rythme de contraction des muscles ;
  • les pieds permettent de donner de la profondeur au dessin (un pied au premier plan et l’autre plus en arrière) sans être obligé de construire une perspective.

Quand je débutais, j’accordais plus de crédit au visage et haut du corps. Certes, ils sont importants, mais il manquait toujours un petit quelque chose, une assise que je n’arrivais pas à retranscrire. Peut-être que vous avez ce problème actuellement.

Spontanément, lorsqu’on débute, on dessine les jambes l’une après l’autre. Le problème c’est que : comme le poids du corps se répartit sur les deux appuis, procéder de cette manière engendre une séparation entre les deux membres et casse la fluidité du croquis. On doit dessiner en ayant en tête que les jambes sont connectées (et pas seulement par le bassin).

Dessiner les appuis au sol facilement 

Pour remédier à ce problème et amener plus de stabilité dans vos croquis, voici une technique simple, facile à mémoriser et à appliquer. Elle demande juste un peu d’imagination : il s’agit de la technique des “pieds et poings liés”.

Qu’est-ce que c’est ? C’est très simple, il suffit de dessiner les deux pieds en même temps, en une seule ligne. Ne vous inquiétez pas, je vais vous montrer les étapes en images.

Alors, comment procéder ? Il suffit simplement de se demander comment relier les deux pieds en une seule ligne en ébauchant la silhouette, au lieu de les dessiner un par un.

Concentrez-vous d’abord sur les contours, au départ. Imaginez que vous découpez votre feuille avec des ciseaux au lieu de tracer au crayon. Vous obtenez une forme qui ressemble à celle-ci.

Ensuite, vous allez chercher à “creuser” l’écart entre les jambes, afin de les faire apparaître individuellement. Vous pouvez imaginer que c’est un peu comme si vous faisiez de la sculpture. Une bonne compréhension des espaces négatifs vous aidera dans cette étape.

Pensez à ne pas appuyer trop fort sur votre crayon si vous souhaitez effacer les traits de croquis dans un second temps. Mais vous pouvez aussi les garder, ça n’est pas gênant. Cela dépend du rendu que vous souhaitez obtenir. 

Pousser la technique des pieds et poings liés plus loin 

Maintenant que vous avez compris le principe pour dessiner les appuis au sol, n’hésitez pas à vous entraîner sur plusieurs croquis afin de bien maîtriser le geste. Ensuite, vous pourrez même aller plus loin et vous amuser avec. Car vous n’êtes pas obligé d’en rester là.

Vous pouvez également appliquer cette technique aux bras et les dessiner en même temps (d’où le nom “les pieds ET poings liés”). Cela vous permettra, là encore, d’obtenir de la cohérence et un équilibre dans votre croquis.

Les bras ayant plus de mouvements possibles que les pieds, ça peut être un peu plus difficile. Mais la technique reste la même. Dessinez-les ensemble, en un bloc, puis entrez dans le détail ensuite. Ne faites pas d’abord un bras, puis l’autre. 

Ce qu’il faut retenir pour dessiner les appuis

Le message à retenir ici, c’est qu’il vaut mieux dessiner les pieds (ou les bras) ensemble, plutôt que l’un après l’autre. C’est comme ça que vous éviterez de créer des coupures ou des séparations, mais que vous pourrez, au contraire, trouver un équilibre et de la cohérence dans vos appuis.

Pour vous aider à apprivoiser cette technique, essayez de sortir de l’idée que vous voulez dessiner des pieds. Voyez plutôt ça comme un bloc à positionner, que vous allez venir sculpter et affiner au fur et à mesure, pour qu’il soit bien construit. 

Alors, vous la connaissiez cette technique ? N’hésitez pas à la partager autour de vous si elle vous a plu ! 🙂

À lire aussi :
Quelques éléments pour dessiner les pieds
Rendre une Pose Dynamique en Dessin avec une Technique bizarre


Tags


  • c est toujours avec plaisir que j applique vos précieux conseils

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Faites le test pour savoir quel genre de dessinateur vous êtes !

    >
    Success message!
    Warning message!
    Error message!