Comment dessiner le portrait d’un enfant

By Roy Pallas | Non classé

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

Cet article est rédigé par Elena du blog https://apprendrelapeintureavecelena.com/

Dans cet article vous allez découvrir comment dessiner le portrait d’un enfant. Et quelle sont les différences entre le portrait d’un enfant et celui d’un adulte.

J’ai divisé mon article en trois parties.

1.La première partie est très pratique. Je vais vous montrer comment dessiner le portrait d’un enfant au travers d’un exemple de portrait d’enfant, que j’ai réalisé spécialement pour vous expliquer les étapes de la construction de ce portrait.  Ici on commence à dessiner. Cette partie de mon article peut vous servir également de support pour la réalisation de n’importe quel portrait.

2.La deuxième partie est purement théorique, dans laquelle je parle d’anatomie et de la différence anatomique entre un enfant et un adulte. Cette partie de l’article est très importent aussi car c’est là où on va étudier la structure du visage pour comprendre comment dessiner le portrait d’un enfant.

3.Dans la troisième partie nous allons étudier les portraits réalisés par le grand artiste peintre Diego Vélasquez. Ce sont les portraits d’une fille. Peut-être est-ce la fille la plus connue dans l’histoire de l’art. La fameuse Infante Marguerite !

Bien sûr vous pouvez de suite passer à l’action après avoir lu la première partie de l’article. Mais je vous conseille fortement de lire aussi la partie théorique qui vous donnera de bonnes bases pour commencer votre dessin, avec tout en mains pour réussir ! Arrivés à la fin d’article vous pourrez dessiner le portrait d’un enfin en cinq étapes. 

Donc la première partie. Comment dessiner le portrait d’un enfant. Les cinq étapes à suivre pour réussir votre portrait !

J’ai réalisé ce portrait au crayon, spécialement pour vous montrer les étapes de travail sur un portrait.  En fait en dessinant n’importe quel portrait on doit passer par ces 5 étapes.

Première étape. La composition du portrait d’un enfant.

portrait d'un enfant. Etape 1

On détermine la composition et la taille de notre portrait.
A cette étape je vous conseille de commencer à dessiner votre portrait avec les lignes droites. Comme cela il est beaucoup plus facile de construire la forme. Avec les lignes légères, presque sans appuyer sur le crayon, esquissons l’ovale approximatif du visage, la direction du cou et des épaules.

Ensuite traçons la ligne centrale du visage et la ligne de sourcils, du nez et de la bouche.  

portrait d'un enfant. Les ligne auxiliaires

Deuxième étape. La construction du visage.

Maintenant on commence à préciser la forme de visage, la position de la ligne centrale et des yeux. A cette étape on mesure tout le temps les proportions. Comment mesure les proportions vous pouvez en découvrir plus dans mon article Comment dessiner correctement.

portrait d'un enfant. Etape 2

Par exemple quelle est proportion du visage par rapport aux cheveux, ou la taille des yeux par rapport à la largeur du visage, ou quelle est la taille du nez par rapport à la hauteur du visage et la largeur du visage par rapport à sa hauteur etc.

D’abord essayer de dessiner à l’œil et après mesurez pour vérifier et s’il le faut, pour corriger votre dessin. Commencez toujours par dessiner la racine du nez. C’est le point d’intersection de la ligne centrale du visage et de la ligne des sourcils. Cela sera votre point d’appui pour tous les détails.

portrait d'un enfant. Les proportions

Après que vous ayez vérifié les proportions construisons les détails du visage. Le front, les lèvres, la forme du nez, les sourcils, la position des pommettes. En faisant cela continuez à préciser les propositions de votre dessin.

portrait d'un enfant.

Après avoir fini la construction du visage vous pouvez gommer en peu votre dessin pour éclaircir les lignes de construction.

Et ensuite on peut commencer à dessiner en volume.

portrait d'un enfant. les détails
portrait d'un enfant. Le volume

Troisièmement étape. Affinement de la forme du visage.

Cette étape est vraiment très fascinante ! C’est ici où l’on commence à travailler sur le caractère de notre modèle et on commence à rendre son visage expressif. Maintenant on est confronté au problème. Comment montrer que c’est un portrait d’un enfant, et pas celui d’un adulte.

portrait d'un enfant. Etape 3

Donc comment montrer que c’est un enfant. On a déjà observé la différence anatomique entre le visage d’un enfant et celui d’un adulte. Mais hormis les proportions il y d’autres moyens pour montrer que c’est le portrait d’un enfant.

Comme récapitulatif je vais vous citer tout ce qui différencie le visage d’un enfant de celui d’un adulte (y compris la différence anatomique. )  

1. La tête d’un enfant est proportionnellement plus grande que la tête d’un adulte.

2. Sur le visage d’un enfant il y a très peu de rides.

3. Le visage d’un enfant est plus arrondi que celui d’un adulte.

4. Quand vous travaillez sur le portrait d’un enfant essayez d’adoucir au maximum les traits du visage. Plus une personne est jeune, plus les traits sont lisses et arrondis.

5. Quand vous dessinez le portrait d’un enfant essayez de ne pas utiliser beaucoup de teintes et des valeurs foncées. (C’est un de mes petits secrets). Sauf peut-être pour souligner et faire ressortir quelques détails sur lesquels vous voulez attirer l’attention du spectateur. Par exemple l’expression des yeux, le mouvement de la bouche etc.  

Passons maintenant à la quatrième étape :Le volume.

On met plus d’ombres et on commence à travailler sur le volume.

Portrait d'un enfant. Etape 4

Ici il faut faire très attention à la forme et être très modéré pour ne pas rendre les ombres trop foncées et dures. Cela peut rendre le visage plus vieux.  

Et enfin la cinquième étape. Comment terminer le portrait d’un enfant.

C’est une étape où l’on doit généraliser et rassembler les formes, les ombres, les valeurs de gris. Ici on peut souligner les contrastes, mais en même temps rendre le portrait plus uni. C’est très difficile. Même pour un artiste-peintre assez expérimenté.

Pour voir votre dessin d’une manière plus généralisée essayez de le regarder de temps en temps en plissant les yeux. Comme cela vous pourrez faire ressortir les détails et les formes importantes et en même temps en débarrasser ou généraliser les formes secondaires.

Regardez, par exemple dans ce portrait je généralise les cheveux. Ils sont très peu détaillés, Je ne travaille pas beaucoup sur les parties éclairées du visage, je détaille plus les ombres que les parties éclairées.

Portrait d'un enfant. Etape 5

Si vous regardez les portraits faits par de grands artistes, vous verrez que les peintres travaillent  soit sur les ombres et généralisent la lumière soit au contraire ils travaillent sur la lumière et ils généralisent les ombres. Pour en savoir plus sur la réalisation du portrait vous pouvez lire mon article Comment dessiner un visage.

Maintenant on passe à la deuxième partie dans laquelle je vais vous parler de l’anatomie d’un enfant.  

Après que vous ayez lu la première partie de mon article Comment dessiner un enfant : les cinq étapes. Commençons à étudier les différences dans l’anatomie d’un enfant ainsi que celle d’un adulte. Je suis persuadée que l’anatomie est la base du dessin de portrait. Et en plus c’est tellement passionnant d’étudier l’anatomie ! 

Donc soyez patient, la partie anatomie sera assez rapide. Je vais vous expliquer juste la différence anatomique du visage d’un enfant et d’un adulte.

Cet article n’a pas comme but de vous faire découvrir toute l’anatomie du visage avec les os du crâne et les muscles mimiques. (Pour l’apprendre où trouver la référence vous pouvez toujours consulter mon blog Apprendre la peinture avec Elena L’anatomie artistique ou d’autres sites ou bouquins spécialisés qui abordent cette question.)

1 .Tout d’abord le crâne d’un enfant n’a pas les mêmes proportions que le crâne d’un adulte. Malgré que la tête d’un enfant soit plus petite que celle d’un adulte, elle est proportionnellement plus grande vis-à-vis de son corps. La tête d’un bébé fait le quart de son corps, alors que la tête d’un adulte fait de 1/6 jusqu’à 1/8 parties son corps. La taille de la face par rapport à taille de la boîte crânienne et très différente de celle d’un adulte aussi.

2. La taille de la face d’un enfant et très petite par rapport à la partie taille de sa boîte crânienne, cela s’explique principalement du fait que la mâchoire inférieure est très petite. L’os frontal est très développé et les bosse frontales se distinguent fortement, alors que les arcades sourcilières s’aperçoivent à peine. Le nez est lui aussi assez petit.

3. Sur le crâne d’un enfant il n’y a pas de sutures et les os sont mobiles. Sur le crâne il y a les fontanelles. Ce sont des membranes cartilagineuses molles qui se trouvent entre les os. L’apophyse mastoïde n’est pas développé car le muscle sterno-claviéreux-mastoïdien n’est pas développé non plus, les puits dentaires s’aperçoivent à peine. 

Maintenant nous parleront de la mimique ou de l’expression du visage. Il est très important de savoir dessiner la mimique pour rendre votre portrait expressif. La mimique d’un enfant n’est pas très différente de la mimique d’un adulte, sauf qu’un enfant a souvent une mimique plus prononcée car il exprime toutes ses émotions par la mimique de son visage, surtout quand il est très petit.

Observez ces exemples d’expressions du visage d’un enfant.


Pour comprendre l’origine de chaque expression jetons un coup d’œil sur l’anatomie de la mimique faciale. Les muscles mimiques, ce sont des muscles paupières qui s’attachent aux os et à la peau pour la mettre en mouvement.

Quand on dessine un portrait d’adulte on utilise plutôt une exposition neutre et calme du visage mais on peut toujours rajouter des petits traces d’émotions, cela rend le visage plus vivant, plus naturel. On éprouve tout le temps des émotions et elles se reflètent sur nos visages. Quand on dessine le portrait d’un enfant le visage peut-être encore plus expressif car les enfants expriment encore plus d’émotions avec leurs visages que les adultes.

Troisième partie. C’est une partie historique , où l’on peut étudier les portraits d’un enfant réalisés par un grand artiste peintre.

Observez ces magnifiques portraits de l’infante Marguerite peints par Diego Vélasquez. L’artiste a réalisé 5 portraits de Marguerite. C’est très intéressant de voir la transformation du visage d’un enfant qui grandit.

Ces portraits de l’infanteMarguerite ont été réalisés par Vélasquez pour montrer à Léopold I, fiancé de l’infante, comment elle grandissait.

Premier portrait de l’Infante Marguerite.(1653)

 Portrait de l'Infante Marguerite.(1653)

Ce portrait représente une fille de 2 ans. Regardez avec quelle délicatesse l’artiste travaille sur le visage de cette fille. Il n’y a pas d’ombres dures où trop foncées. Le visage est très arrondi.

Le portrait est très vif, très réaliste. On a l’impression que la petite princesse n’est pas trop contente d’être obligée de poser pour le portrait, ce qui n’est pas facile pour son âge !

L’infante Marguerite (1655 )

L'infante Marguerite (1655 )

Ici on voit déjà une fille de 4 ans. Le visage est très expressif. Mais l’expression du visage n’est pas la même que sur le premier portrait. L’infante est triste, elle est presque prête à pleurer. Le peintre est arrivé à montrer l’état d’esprit de cette fille. On voit mieux les traits du visage, la mâchoire devient plus grande aussi que les arcades sourcilières.

Sur ce tableau Les Ménines (aussi connu sous le nom La Famille de Philippe IV) on peut voir l’infante Marguerite à l’âge de 5 ans.

Ce tableau nous permet de comparer le visage d’un enfant avec les visages des adultes.

Les Ménines

Ce portrait est exceptionnellement vivant et expressif. Le visage de la princesse est plutôt rond, comme sur le portrait précédent, le nez est très petit.

Infante Marguerite à l’âge de 5 ans.

L’infante Marguerite en robe blanche.(1657)

 L'infante Marguerite en robe blanche.(1657)

L’infante Marguerite a 6 ans. Elle regarde avec intérêt le peintre. L’ovale du visage est plus oblong, mais toujours très arrondi. Le nez devient plus long.

L’infante Marguerite en robe bleu. (1659)

L'infante Marguerite en robe bleu. (1659)

C’est déjà une fille de 8 ans. Le visage est toujours arrondi, mais les traits sont plus clairs. Elle regarde le peintre avec attention. Le regard devient plus adulte, mais la forme arrondie des joues montrent qu’elle est toujours une enfant.

L’infante Marguerite en robe rose. (1660)

L'infante Marguerite en robe rose. (1660)

La princesse devient plus adulte. Sur ce portrait elle a déjà 9 ans. Le visage rassemble plus au visage d’un adulte au niveau des proportions. La mâchoire devient plus grande, le nez est plus long, on aperçoit mieux les arcades sourcilières.

C’est le dernier portrait d’infante Marguerite réalisé par Diego Vélasquez. Le peintre étant décédé peu de temps après avoir fini ce portrait.

Mais il existe encore d’autres portraits d’infante Marguerite.

Merci d’avoir lu cet article. Comme exercice je vous propose de faire quelques dessins rapides des enfants d’âges différentes en suivant des étapes décrits dans cet article.

Je vous évite également de lire l’article de Roy sur les proportions d’un visage d’enfant que j’aime beaucoup et bien sûr je serais très contente si vous laissez un commentaire.

A bientôt

{lang: 'fr'}
Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
  • Avatar Eric dit :

    Merci pour cet ouvrage, très instructif. Maintenant je comprends mieux les différentes étapes pour dessiner un un portrait et cela me motive énormément.

    No votes yet.
    Please wait...
  • Avatar Hg dit :

    Merci pour ces articles qui sont intelligents et pratiques

    No votes yet.
    Please wait...
  • >