Comment faire que l’œil se promène dans votre croquis ?

By Roy Pallas | carnet de voyage

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

Nov 11
Si vous vous demandez comment faire un dessin qui soit réaliste mais peu détaillé, essayer de tracer l'esquisse avec un outil large et coloré pour finir avec un feutre précis et noir.

Il est 10:23, je suis dans un café en face de la place principale de la ville de Wroclaw en Pologne et dans cet article je vais vous expliquer une petite technique pour faire un croquis à l’aide de la promenade de l’œil.

La dernière fois je vous avais expliqué comment créer un point d’intérêt dans votre dessin afin que le regardeur se focalise dessus. Si vous n’avez pas lu l’article d’avant-hier sur ce sujet vous pouvez le faire en suivant ce lien.

La technique je vais vous montrer est simplement la continuité logique pour faire un croquis qui soit captivant. Peut-être que votre problème lorsque vous faites un croquis n’est pas de trouver l’élément qui vous intéresse dans le motif, peut-être qu’il ne s’agit pas d’un seul élément mais d’un ensemble d’objets qui se trouvent dans le même paysage.

À ce moment vous aurez plus de chance de réaliser un croquis qui soit fidèle à l’émotion que vous souhaitez transmettre si vous apprenez à créer un chemin dans votre croquis.

Vous allez également apprendre à créer une “porte d’entrée” pour votre croquis, c’est-à-dire que vous allez savoir les 4 principes pour mettre en avant un élément spécifique de votre dessin qui sera le point de départ de la promenade.

Personnellement j’ai appris ces techniques en dessinant des objets séparés sur la même feuille et en les plaçant au gré de mon envie. Ce qui créé une composition plus ou moins complexe. Par la suite je me suis demandé comment faire de même mais avec des objets qui se trouvent dans le même paysage.

Une fois que j’ai appliqué cette technique, j’ai pu commencer à donner l’impression d’une promenade visuelle à l’intérieur de mon dessin.

 

La grande idée est de créer plusieurs “pépites d’attraction” (c’est-à-dire des endroits sur lesquels vous souhaitez que le regard s’arrête) dans le croquis à l’aide des techniques de l’article précédent mais (et c’est le plus important) que ces points soient au minimum de 3 et ne doivent pas trop être espacés.

Le café Breadway à Wroclaw

Le café Breadway à Wroclaw

C’est toujours difficile de vous décrire de manière précise des éléments aussi suggestifs tel que les distances qui rendent bien ou un contraste suffisamment appuyé mais pas trop. J’y arrive en vous montrant des illustrations mais beaucoup de mes idées font appelle à votre propre sens de la composition et votre ressenti.

Voici un exemple d’après un croquis réalisé aujourd’hui dans ce café en Pologne

J’ai pris l’habitude depuis mon voyage en France de faire une esquisse aux feutres.

Premièrement parce que j’aime le décalage qui ça génère par la suite lorsque j’avance sur mon croquis.

Deuxièmement  je me focalise moins sur les détails et rempli rapidement ma feuille avec des zones que je peux exploiter. L’avantage est que je n’ai plus à angoisser devant ma page blanche mais je peux travailler d’après les repères de couleurs que j’ai positionné.

Lorsque j’ai fait l’ébauche au feutre j’ai remarqué que la couleur orange avait beaucoup de présence. En regardant rapidement mon esquisse vous vous apercevrez que ce sont les tâches oranges en haut à gauche qui permettent de rentrer dans le dessin.

Le chemin de l'oeil lors de la première esquisse du croquis

Le chemin de l’oeil lors de la première esquisse du croquis

IMG_0070 (Copier)_New

Ensuite l’œil va se diriger vers le second point d’attraction du croquis qui est le groupe de paniers à pain (au passage il peut suivre la série de lignes oranges qui figurent les pierres du mur du fond pour arriver au second point d’intérêt).

Il va aller vers le coffret à thé sur l’étagère près de la porte d’entrée puis terminer avec la porte.

Les tâches oranges, le panier à pain, le coffret à thé et la porte sont des “pépites du croquis”. C’est sur ces éléments que l’on s’attardent.

 

Regardez maintenant comment évolue la promenade de l’œil après avoir placé quelques éléments supplémentaires.

Il y a un autre élément qui permet d’entrer dans le dessin au premier plan et il s’agit du muret en brique. La courbe de celui-ci ainsi que les détails apportés attirent l’œil. En plus les lignes fuient vers l’étagère du centre de la composition avec les paniers.

Sur ce dessin on commence à voir la promenade se modifier

Sur ce dessin on commence à voir la promenade se modifier

IMG_0071 (Copier)_New

Un autre chemin possible est d’être tout de suite attiré par les étagères du mur pour ensuite se diriger vers les paniers.

Avec ce muret il y a un nouveau point d’entrée dans le croquis qui génère une nouveau chemin de promenade de l’œil.

 

En ajoutant énormément de détails au milieu de la composition on focalise l’œil sur le centre de la composition.

Le croquis après avoir détaillé au feutre

Le croquis après avoir détaillé au feutre

Les points d'attrait du dessin après l'ajout des détails

Les points d’attrait du dessin après l’ajout des détails

Les tâches oranges qui permettaient d’entrer dans le dessin lors de l’ébauche sont tellement couvertes de détails que maintenant elles sont passées au second plan.

Pour accentuer le muret au premier plan je l’ai colorié. De cette manière j’affirme mon choix de faire de cet objet LA porte d’entrée principale de mon croquis.

Cela fonctionne mieux car :

  • l’objet est détaillé
  • l’objet est au premier plan
  • ses lignes fuient vers le centre de la composition
  • l’objet est rempli avec une couleur qui attire l’œil

Comme contre-exemple vous pouvez voir l’homme assis. Il est au premier plan mais est peu détaillé, peu coloré et ses lignes n’amène pas vers le centre de la composition. Du coup ça ne marche pas aussi bien qu’avec le muret.

Voici le résultat final.

Un croquis réalisé à wroclaw en pologne

Un croquis réalisé à wroclaw en pologne

Vous venez d’apprendre l’importance d’avoir un chemin de promenade de l’œil dans votre dessin. Vous savez également comment évolue ce chemin entre l’esquisse et le croquis plus avancé. Vous savez quels sont les 4 ingrédients pour créer une porte d’entrée de l’œil dans votre croquis.

Prenez le temps d’appliquer les conseils de l’article d’il y a deux jours avant de vous lancer dans les techniques de celui-ci. Demandez-vous dans un premier temps avec quelle outil (crayon, feutre) vous êtes le plus à l’aise pour produire l’effet du point d’attraction.

Si vous souhaitez travailler les bases du dessin et connaître les premières techniques de composition pour faire un croquis, vous télécharger gratuitement les fiches et le guide du blog en remplissant le formulaire ci-dessous.

 

 

{lang: 'fr'}

(1) comment

Add Your Reply