Dessiner un Portrait : la Règle des Trois

By Roy Pallas | dessiner portrait

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

dessiner un portrait avec la règle des 3

Pour dessiner un portrait, il existe plusieurs techniques différentes. Vous en connaissez sûrement déjà plusieurs : commencer par dessiner le contour du visage avant les yeux, par exemple ; ou bien, ne pas oublier les sourcils pour rendre un regard expressif ; et plein d’autres. Mais aujourd’hui, j’ai envie d’attirer votre attention sur une autre technique : la règle des trois. Vous en avez certainement déjà entendu parler pour la photographie, mais ce n’est pas tout à fait la même chose dans notre cas. Si en photo il s’agit de tiers, ou de “découpage” de la composition en trois parties égales, ici on parle plutôt de trio. C’est-à-dire, de techniques de dessin, de gestes, ou de valeurs qui marchent par trois. Je vous explique tout ça plus en détails.

Dessiner un portrait : la règle des trois avec les lignes

règle des 3 avec les lignes pour un dessin de portrait

Alors qu’est-ce que c’est que cette règle des 3 ? Et pourquoi 3 ? Eh bien, c’est un petit peu comme un chiffre magique, qui revient assez souvent. On peut dire que le “3”, c’est le chiffre de l’équilibre quelque sorte, pour dessiner un portrait.

Comme je vous le disais dans l’introduction, pour obtenir un dessin harmonieux, on utilise souvent des techniques de dessin qui fonctionnent par trois. Je vous montre un premier exemple ici avec les lignes. 

Comme vous pouvez le voir sur l’illustration ci-dessus, le portrait du garçon, à gauche de la feuille, est dessiné à partir de trois types de lignes. Ces 3 types sont les suivants :

  • les lignes droites, qui sont les plus largement utilisées ici ; 
  • puis les lignes courbes en “C” ;
  • et enfin les lignes courbes en “S”, pour le nez ou la bouche par exemple. 

Les lignes droites amènent une structure, un style. Elles sont accompagnées de quelques lignes courbes qui, quant à elles, sont plus subtiles. Elles permettent de jouer avec la démarcation des zones d’ombres, mais aussi de dessiner les lèvres, ou le nez par exemple. 

Dessiner un portrait : la règle des trois avec les valeurs

règle des 3 avec les valeurs pour un dessin de portrait

Pour ce croquis, du garçon toujours, je me suis surtout concentré sur les jeux d’ombres et de lumières. J’ai joué avec les valeurs. Comme vous vous en doutez, il y en a 3, bien vu !

On retrouve donc : 

  • la valeur claire, qui est celle du papier ;
  • ensuite il y a la valeur sombre, surtout présente sur la moitié gauche du visage ici ; 
  • et puis entre les deux, il y a le ton moyen

Dans ce cas de figure, j’aime utiliser la valeur sombre sur l’œil du personnage. C’est le point focal, en fait, où les gens regardent un dessin. Donc je peux venir appuyer cet élément-là, simplement en poussant les contrastes. Ensuite, pour le reste du dessin, on peut utiliser le ton moyen en poussant un petit peu plus sur la bouche, par exemple, qui est assez charnue. Pour les zones de lumières, on laisse la valeur claire du papier telle quelle, cela fonctionne très bien.

Les dessins sont tirés de la vidéo que j’ai faite à ce sujet, n’hésitez pas à liker, si ça vous plaît et vous abonner, si ce n’est pas déjà fait 👍🔔

Dessiner un portrait : la règle des trois avec le remplissage

règle des 3 avec le remplissage pour un dessin de portrait

Bien entendu, le remplissage n’échappe pas à la règle des trois pour dessiner un portrait. Là aussi, vous avez plusieurs options. Varier leur utilisation apporte vraiment un plus à votre dessin. 

Cette fois-ci, on retrouve : 

  • le remplissage en hachures verticales, que j’utilise principalement ici ;
  • puis le remplissage en hachures horizontales ;
  • et enfin le remplissage en hachures en diagonale.

    + Bonus 4e : le remplissage en hachures croisées. Là à vous de mixer 2 types de hachures : verticales et horizontales, verticales et diagonales, etc.

Oui, c’est vrai, cette fois il y en a quatre au lieu de trois. Mais il fallait bien une exception qui confirme la règle, non ? 

Dessiner un portrait : la règle des trois avec le rendu

règle des 3 avec le rendu pour un dessin de portrait

Enfin, j’ai envie de finir cette liste de la règle de trois avec ce que j’appelle ici le rendu. C’est-à-dire l’effet visuel final, que l’on veut obtenir pour une texture par exemple. 

Ici, les trois types de rendus que vous pouvez utiliser ou combiner sont :

  • l’aplat, en inclinant la mine de son crayon sur la feuille d’environ 45 degrés ;
  • les pointillés, plus ils sont rapprochés plus c’est sombre (et inversement) ;
  • le gribouillage, pour dessiner des cheveux frisés par exemple.

Bien sûr, il y en a plein d’autres possible. Ici, je vous montre des exemples à partir des dessins de portrait que j’ai réalisé. 

Ce qu’il faut retenir

Les possibilités sont infinies. Ici, l’idée est bien de comprendre que c’est l’utilisation de trois techniques (ou méthodes, valeurs, gestes, etc.) ensemble qui est intéressante pour vos esquisses. N’hésitez pas à essayer, à expérimenter. Amusez-vous à sélectionner trois valeurs, trois types de lignes et/ou trois remplissages par exemple, et utilisez-les la prochaine fois que vous voulez dessiner un portrait. Rappelez-vous de ce petit “chiffre de l’équilibre”.

J’espère que cet article vous a aidé ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire, juste en dessous, si c’est le cas ⬇️⬇️

À lire aussi | Dessiner un Portrait : les Meilleures Astuces sur le Sujet
Pour aller plus loin | Je vous invite à visiter la page de mes formations pour débutants

{lang: 'fr'}
  • Avatar Charlotte dit :

    Merci pour ce chouette article. En effet, je pense que dessiner avec cette “règle” peut vraiment équilibrer le dessin et “cadrer” pour ne pas trop en faire ou pas assez. 🙂

  • >