La technique pour faire vibrer une couleur !

Il est 6h17, le réparateur vient aujourd’hui pour le frigo et dans cet article je vais partager avec vous une petite astuce toute simple pour faire “vibrer” une couleur sur votre dessin aux crayons aquarelle. C’est important que vous sachiez cela parce-que vous pourrez mieux choisir la position des couleurs sur votre composition et serez certain que votre réalisation sera captivante. Vous n’aurez plus le problème de vous demander comment mettre un objet en valeur avec les couleurs.


Peut-être que vous avez comme soucis de ne pas arriver à attirer suffisamment l’attention sur une partie de votre composition. Pour cela, il y  a déjà des technique que je vous ai expliquées dans les précédentes articles comme le parcours du regard et l’ajout subtils de détails mais nous allons en voir une nouvelle.

 

Une fois que j’ai commencé à appliquer cette technique, mes croquis en couleur sont devenus plus réfléchis. Je ne positionne (presque) plus mes couleurs au hasard mais au contraire je sais où se trouve la meilleure place pour chacune.

Quelle est cette technique dont je vais vous parler ? C’est simplement une méthode qu’utilisent les peintres qui s’appelle technique de “la dominante et du contrepoint”.

Pour la comprendre, voici un petit rappel des bases.

Vous savez certainement qu’il y a trois couleurs primaires (le cyan, le magenta, le jaune) qui forment les couleurs secondaires (orange, vert, violet).

Le violet est formé par l’ajout du magenta et du cyan.

Le vert, par le jaune et le magenta.

L’orange, par le magenta et le jaune.

mélanges couleur primaires (Copier)

L’idée est simplement d’utiliser une couleur dominante sur la majorité de la surface du dessin. Cette couleur sera une sera une couleur secondaire (vert, orange, violet). Puis d’utiliser la couleur complémentaire en contrepoint.

Par exemple, vous allez réaliser un dessin et le remplir avec du violet sur la majorité de la surface. Le violet étant composé de magenta et de cyan, que reste-t-il comme couleur primaire ? Du jaune ! Et donc le jaune sera le contrepoint qui sera présent en plus petite quantité.

 

Se faisant vous créez un contraste fort entre les deux couleurs et cela fait énormément ressortir l’objet en jaune.

Voilà un exemple de croquis aux crayons aquarelles que j’ai réalisé avec cette technique.

croquis aquarelle plage

Un autre exemple avec les feutres. J’ai colorié le croquis en utilisant l’orange sur presque la totalité du dessin. Ensuite, je prend du bleu (la dernière couleur primaire non-utilisée) et je vais placer quelques points sur la composition.

 

croquis couleur dominante et contrepoint

De cette manière, la couleur en contrepoint “vibre” beaucoup plus que si elle était placée dans un croquis où la dominante serait le vert, puisque cette couleur secondaire est également composée de bleu.

Vous n’êtes pas obligé d’utiliser qu’un seul ton de la couleur comme sur l’exemple avec les feutres, vous pouvez utiliser des rabats (un mélange de cette couleur avec une autre plus sombre) pour donner un peu de diversité et de rehauts (un mélange avec du blanc).

 

Voilà pour cette astuce, vous connaissez maintenant quelles sont les trois couleurs primaires, comment obtenir les couleurs secondaires et comment utiliser la technique de la dominante et du contrepoint. Maintenant il vous faut peut-être apprendre les bases du dessin en tout premier pour structurer le croquis préalable avant d’ajouter de la couleur. Si vous souhaitez débuter en croquis ou parfaire vos connaissances de base en dessin, je vous invite à télécharger gratuitement mes fiches exercices pour débuter en dessin en cliquant sur l’image ci-dessous.

 

{lang: 'fr'}


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *