Quels outils pour estomper un dessin ?

By Roy Pallas | Dessin réaliste

Il est 7h51, je mange mon dernier kiwi et dans cet article je vais vous expliquer quels sont les outils à utiliser pour vos dessins réalistes. Vous savez déjà quels crayon choisir pour la réalisation mais si vous n’utilisez que les crayons, vous aurez plus de mal à obtenir des dessins léchés. C’est possible mais cela vous demandera beaucoup plus de temps. Pour cela vous devez connaître les outils importants qui vont créer les textures lisses nécessaires à l’effet photo réaliste.

Ces mediums je vous les ai présentés dans l’article sur le matériel juste avant de me lancer dans le portrait réaliste de cette jeune fille (oui je pensais aussi que c’était un petit garçon). Vous pouvez lire l’article et y apprendre notamment quelles gommes j’utilise pour un dessin : dessiner un portrait (le materiel).

Dans ce billet je vais tester 4 outils que j’utilise régulièrement pour estomper mes dessins.

Voici les 4 petits outils que je vais tester dans cet article sur le dessin réaliste.

Voici les 4 petits outils que je vais tester dans cet article sur le dessin réaliste.

 

De droite à gauche il y a :

  • le crayon estompe (fait uniquement de papier)
  • une éponge à maquillage
  • un pinceau carré
  • un pinceau à maquillage avec éponge (remarque il y a un morceau de carton qui rend la mousse rigide à l’intérieur)

 

Maintenant voyons comment nous allons tester ces outils

J’ai réalisé un petit tableau avec plusieurs crayons de dureté différentes chaque colonne représente un niveau de gras. Ces outils sont ceux que j’utilise dans mes dessins pour obtenir des contrastes forts.

Le tableau avec les différents crayons qui vont me servir à tester les outils du dessin

Le tableau avec les différents crayons qui vont me servir à tester les outils du dessin réaliste.

  • la première colonne est faite avec le 2B (de chez Staedtler)
  • la seconde le 5B (de Caran d’Ache)
  • la troisième le 8B (de Caran d’Ache)
  • la quatrième le 9B (de Caran d’Ache)

 

L’estompe sur les coups de crayons pour votre dessin

Je frotte avec le coin de la mine pour répartir le crayon sur la surface.

Je frotte avec le coin de la mine de l’outil pour répartir le crayon sur la surface.

Le tableau avec les différents crayons qui vont me servir à tester les outils du dessin

Voici les gris du 2B avant que je repasse avec l’estompe.

Voici le résultat après avoir passé l'estompe sur les gris.

Voici le résultat après avoir passé l’estompe sur les gris.

 

Vous voyez comme la poudre de graphite s’est répandue sur la surface créant une texture plus homogène. Cependant plus le crayon est gras, plus il sera difficile d’obtenir un rendu lisse. Cela vient du contraste fort entre le papier et le graphite qui se voit plus que sur un crayon plus sec (comme le 2B par exemple dont le rendu est plus lisse).

Vous pouvez utiliser cet outil sur l’ensemble du dessin juste après avoir placé toutes les zones d’ombres avec vos crayons. Cela permettra de débuter le processus de lissage .

J'applique le crayon sur le portrait en commençant par le cou et en travaillant avec la tranche du cône.

Vous voyez la différence de rendu entre le cou et le visage (qui n’a pas été traité).


 

L’éponge à maquillage

J'enroule l'éponge autour de mon doigt pour frotter le graphite.

J’enroule l’éponge autour de mon doigt pour frotter le graphite.

Voici le résultat après avoir passé l'estompe sur les gris.

Voici le dégradé après avoir passé l’outil sur les gris.

Voici le résultat une fois que j'ai appliqué l'éponge.

Voici le résultat une fois que j’ai appliqué l’éponge.

Contrairement à l’estompe que l’on a vu avant, vous remarquez que l’éponge a éclairci les valeurs de gris. Les 8B et 9B ne sont plus aussi sombres qu’avant.

L’éponge est donc à privilégier sur des zones du dessin qui sont trop sombres et que l’on veut éclaircir. Elle joue à la fois le rôle d’une estompe et d’une gomme si on peut dire.


 

Un pinceau à maquillage pour votre dessin réaliste

Pour le pinceau à maquillage, je vous recommande d'en prendre un avec une mousse rigidifiée par un carton pour vos dessins. Ce sera plus facile d'appuyer.

Pour le pinceau à maquillage, je vous recommande d’en prendre un avec une mousse rigidifiée par un carton pour vos dessins. Ce sera plus facile d’appuyer.

Voici les gris avant d'appliquer le pinceau à maquillage.

Voici les gris avant d’appliquer le pinceau à maquillage.

Voici le résultat une fois que l'on a frotté avec le pinceau à maquillage.

Voici le résultat une fois que l’on a frotté avec l’outil du  pinceau à maquillage.

Voici le résultat après avoir passé l'estompe sur les gris.

Comparez avec le test réalisé avec l’estompe.

Pa rapport à l’estompe, le pinceau à maquillage a tendance à mieux répartir le poudre de graphite sur le dessin. Les valeurs sombres deviennent un cran plus profondes parce que la poudre s’est déplacée dans les petites zones de blancs (que l’estompe n’atteint pas). Vous pouvez minimiser ces zones de blancs en choisissant un papier lisse.

Les nuances créées sont également plus fines que pour l’estompe. Vous pouvez voir autour des gris du 9B que l’auréole est beaucoup plus régulière et douce avec le pinceau qu’avec l’autre outil.

Concrètement vous allez utiliser cet outil dans votre dessin pour les transitions entre les ombres propres et les demi-teintes. Afin que le dégradé soit subtil. Comme sur le menton de cet enfant par exemple.

J'utilise pour la première fois un applicateur qui va me permettre de créer des nuances de gris autour des zones de reserve de blanc sur le portrait.


Dessiner avec le pinceau carré

Je peux utiliser le pinceau en frottant le dessin de haut en bas et de gauche à droite. Je croise les mouvements pour nuancer.

Je peux utiliser le pinceau en frottant le dessin de haut en bas et de gauche à droite. Je croise les mouvements pour nuancer.

Voici les gris avant que je ne frotte avec le pinceau.

Voici les gris avant que je ne frotte avec le pinceau.

Voici ce que l'on obtient après avoir frotté avec le pinceau.

Voici ce que l’on obtient après avoir frotté avec l’outil.

Par rapport aux autres outils, on n’obtient pas un résultat très prononcé. On pourrait même penser que l’outil n’a déplacé aucune poudre sur le dessin. Pourtant si vous regardez autour des gris, vous voyer de fines auréoles de gris. ce qui signifie que de la poudre a été déplacée mais en petite quantité.

Donc à quoi ce pinceau peut servir ? Eh bien pour les zones où l’on doit dessiner de très petits détails et remplir le dessin avec de fines nuances. Comme les cheveux par exemple. Cet outil fait des merveilles lorsqu’il faut travailler les zones claires des mèches.

Une planche où vous voyez les zones importantes pour créer le modelé des cheveux.

Vous pouvez voir les étapes pour dessiner les cheveux dans cet article : apprendre à dessiner les cheveux . Vous connaissez maintenant les outils pour réaliser un dessin réaliste. Vous avez appris quels étaient les effets de chacun sur les différentes duretés de crayon (2B, 5B, 8B, 9B) et vous avez également vu des applications concrètes sur des exemples de portraits.

Cela vous servira pour les finitions de vos dessins cependant avant d’en arriver à cette étape, il est primordial d’avoir une bonne structure du visage et de mettre les éléments de celui-ci aux bonnes places. Pour cela je vous invite à télécharger gratuitement mon guide en où je vous donne les clés du dessin de portrait cliquant sur l’image ci-dessous.

{lang: 'fr'}
Follow

About the Author

Après 5 années d'études pour devenir professeur d'arts plastiques en lycée, j'ai finalement choisi de me lancer dans l'aventure de l'entrepreunariat. Aujourd'hui j'ai la chance de vivre de mon art mais surtout je suis libre de continuer à apprendre et de pouvoir enseigner ce qui me passionne dans le dessin !

Comments are closed