Transformer une photo en portrait au fusain

By Roy Pallas | dessiner portrait

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

Aug 01
portrait final premiere page (1)

portrait final premiere page (1)

Il est 07h12, je bois un cappuccino fait maison et dans cet article je vais vous donner les étapes de mon projet de transformer une photo en portrait au fusain. Si vous êtes arrivé sur mon article, c’est certainement que vous vous intéressez au photoréalisme. Peut-être que vous avez déjà essayé les techniques de dessin au graphite et que vous vous sentez à l’aise avec ce médium, mais que vous souhaitez pousser vos dessins au niveau suivant.

C’est mon cas et c’est également la raison pour laquelle je me suis lancé dans ce projet. Je précise simplement que c’est mon premier essai, mais qu’il y en aura d’autres.

Tout d’abord nous verrons les critères pour le choix du modèle, puis le matériel que j’ai utilisé (un peu spécial), puis nous allons voir quelles sont les étapes clés de ce portrait.

 

Premièrement choisir le modèle adéquat pour transformer une photo en portrait au fusain

 

Celui-ci est une photo de l’actrice Audrey Epburn que ma copine aime beaucoup. On a dépoussiéré un vieux calendrier du grenier pour trouver cette image. Vous serez plus à l’aise pour dessiner si le modèle est assez grand. Sur la photo vous voyez que le modèle est de taille plus importante que le support que j’ai choisi.

transformer une photo en portrait fusain etape 1 illustration

Vous voyez la taille du modèle par rapport à la première esquisse

Choisissez également une photo nette, si vous voulez arriver au réalisme et transformer une photo en portrait au fusain, il vous faut ajouter des détails, beaucoup de détails ! Pour ça une photo qui n’est pas floue est indispensable (à moins que traduire le flou de la mise au point photographique au fusain fait partie de votre objectif).

Une dernière chose et non la moindre, le modèle que vous choisissez doit vous inspirer ! Qu’est-ce que je veux dire par là ? Eh bien il doit simplement vous donner envie de  le dessiner. Pour ma part, je sais que la photo me plaît lorsque je me mets mentalement au travail. C’est-à-dire que dès le premier contact, je suis en train de m’imaginer au travail et comment je rends le modèle en dessin.

[box] Résumé des étapes :

– une photo plus grande que votre support

– une photo qui vous donne envie de la dessiner

– une photo qui a des détails[/box]

Vous avez donc maintenant les critères pour choisir votre modèle, maintenant vous devez en savoir plus sur le matériel.

 

Pour les outils, j’ai choisi :

 

illustration liste materiel pour transformer une photo en portrait fusain

la materiel pour réaliser ce portrait au fusain d’après photo

  • un bâton de fusain naturel (qui va servir pour l’esquisse)
  • un bâton de fusain compressé (pour le noir profond de l’arrière-plan)
  • un crayon de fusain soft Pit de Faber Castell (pour les détails)
  • une pierre noire (pour les détails avec un noir très profond)
  • deux estompes (l’une pour le graphite l’autre pour le fusain)
  • une gomme mie de pain (pour créer des nuances subtiles dans les teintes)
  • le crayon perfection de chez Faber-Castell (pour travailler en négatif sur les détails clairs comme les cheveux)
  • un mouchoir (qui me sert d’estompe pour les grandes surfaces)
  • une éponge à maquillage (pour éclaircir les grandes surfaces)
  • les mines de plomb de chez Faber Castell (HB, 3B, 6B, 9B pour les subtiles nuances du visage)
  • une feuille type bristol format raisin de chez Hahnemüle

 

Voilà vous connaissez mon matériel, maintenant nous allons voir les étapes clés pour transformer une photo en dessin au fusain.

 

L’esquisse du visage au fusain naturel

 

esquisse preliminaire transfomer une photo en portrait fusain

Voici la première esquisse au fusain naturelle un peu travaillée.

La première étape est de faire l’esquisse au fusain naturel. C’est important de le faire avec le fusain puisque vous allez ensuite atténuer les traits de l’esquisse avec l’estompe lorsque vous allez remplir votre dessin. Vous pouvez être tenté de faire ce premier dessin avec du graphite, mais le souci est que vous allez voir l’esquisse transparaître un peu si vous ajoutez de nouvelles couches (parce que le fusain n’accroche pas sur le graphite). C’est un détail, mais ça peut faire la différence.

Ensuite j’ai travaillé le visage pour le rendre ressemblant à l’aide de techniques pour placer les éléments sans utiliser de grille et éviter les erreurs dans un portrait. Puis je me suis attaqué au travail des cheveux. Ce n’était pas très difficile, mais ça a pris un peu de temps. J’ai utilisé de nombreuses couches de fusain pour atteindre ce niveau de détail. La première couche était au fusain naturel, puis j’ai estompé avec le crayon en papier, puis ajouté les détails des mèches avec le fusain doux compressé, puis estompé à nouveau…, et cela, plusieurs fois pour monter progressivement en valeur dans les dégradés.

 

Utiliser les gommes et travailler du fusain noir et l’éclaircir

 

mise en relief des cheveux pour transformer une photo en dessin au fusain

Travaille des cheveux avec le fusain

Une fois que c’était satisfaisant, j’ai utilisé les gommes pour créer les petits éclats sur la mèche et en utilisant tour à tour la gomme mie de pain pour éclaircir la zone entière, puis le crayon perfection pour créer des cheveux supplémentaires qui sont dans la lumière.

Si vous devez dessiner le regard comme je l’ai fait, il vous faut monter dans les détails progressivement. Là vous n’avez pas d’autres choix que d’utiliser les mines de plomb. Faites simplement très attention à la distance entre les deux yeux (qu’elle ne soit ni trop grande, ni trop petite) et à la taille de chaque oeil (que l’un ne soit pas plus grand que l’autre).

 

Un soin particulier au graphite puis à la pierre noire pour les yeux

 

Si vous utilisez uniquement du graphite pour dessiner les yeux, vous devrez renforcer le contraste en appliquant de la pierre noire sur les endroits clés (les cils, l’iris, la pupille, l’ombre à l’intérieur de l’iris). De cette manière, le regard va ressortir énormément. Ensuite pour les nuances de gris du visage, j’ai appliqué une tonalité moyenne avec le fusain naturel puis estompé au mouchoir avant de travailler en négatif avec la gomme mie de pain et l’éponge pour éclaircir doucement le faciès.

Enfin, je suis venu renforcer les légers contrastes autour des yeux avec du graphite (du 6B légèrement appuyé) pour créer le relief.

illustration suite esquisse audrey epburn portrait fusain

Esquisse de la capuche et du reste du voile progressivement

Pour le reste du dessin, j’ai appliqué les mêmes étapes. Tout d’abord une esquisse au fusain naturel (où je remplis en même temps les espaces qui sont à l’ombre) puis j’estompe et viens détaille au fusain doux. J’estompe avec le mouchoir si la surface est large, ou l’estompe en papier si la surface est petite.

 

Enfin l’arrière plan au fusain compressé

 

Finalement, je termine en utilisant le fusain compressé pour l’arrière-plan. Ça termine de faire ressortir le portrait au fusain et on a l’impression de terminer de transformer une photo en fusain rapidement avec cette dernière étape. L’arrière-plan lourd et texturé change l’ambiance de l’image.

image dessin fusain

Vous voyez encore ici la marge blanche qui entoure Audrey

 

Tout d’abord j’ajouter le fond en prenant soin de contourner le dessin. Le fort contraste et la marge blanche entre le fond et la personne donne l’impression que celle-ci a été découpée puis collée. Donc pour éviter cet effet, au moment de l’estompe du fond (en choisissant l’estompe pour fusain) je repasse sur la marge blanche.

 

detail photo transforme portrait fusain

Sur certaines transitions comme celle entre les cheveux et le fond il faut être subtil

 

portrait final audrey

[box] Résumé en trois points :

– l’esquisse au fusain naturel pour faire complètement disparaître le dessin préliminaire

– d’ajouter le graphite sur du fusain estompé, mais éviter de faire l’inverse

– travailler les zones de nuances subtiles en négatif[/box]

 

 

Est-ce que je peux améliorer le prochain portrait au fusain ?

 

Si je devais changer quelque chose dans ce portrait, eh bien je modifierais l’arrière-plan pour l’éclaircir très légèrement. Le noir est vraiment intense et je sens un décalage de contraste avec le dessin tout en valeur de gris. Ce dernier semble plus léger devant la texture épaisse du fond. Il y a comme une compétition de présence entre les deux et non une mise en valeur réciproque.

Voilà vous connaissez maintenant quelles sont les critères pour choisir un modèle avant de vous lancer pour transformer une photo en dessin au fusain. Vous avez appris quel est le matériel à utiliser pour atteindre ce résultat, vous avez suivi les étapes clés de ce travail et avez évité le piège du graphite qui aurait pu gâcher complètement votre portrait.

Enfin, vous avez le point que je vais améliorer dans mes prochaines réalisations et que vous pouvez suivre pour également appliquer dans votre prochain portrait.

C’est un tutoriel pour les personnes qui sont assez avancées dans l’art du dessin donc si vous débutez et vous voulez en savoir plus sur les techniques pour réaliser un portrait réaliste de A à Z, vous pouvez télécharger gratuitement le pack fiches de démarrage en cliquant sur l’image ci-dessous.

{lang: 'fr'}

(1) comment

Add Your Reply