seprator

Quel crayon pour quel dessin?

seprator
01August 2013
blog_shape

Dans cet article vous saurez quel crayon utiliser pour le type de dessin que vous souhaitez réaliser.

IMG_0172
Cette semaine j’ai pris une grande décision, celle d’avoir beaucoup moins d’objets dans mon appartement. J’ai commencé avec le salon, la salle de bain puis ma chambre (plus difficile parce que beaucoup d’objets me servent pour le travail). À un moment je suis tombé sur une vieille trousse que j’ai ouverte. J’y ai trouvé une ribambelle de crayons de graphite pas plus long que la taille d’un doigt.

La première chose que je me suis dit c’est “quel gaspilleur! J’aurai pu les utiliser jusqu’au bout”. Ensuite j’ai remarqué que ces crayons n’étaient pas de la même marque. Depuis le temps que je pratique, j’aurai pu me trouver un crayon qui aurait été mon favori, celui que je voudrais rechercher systématiquement dans les magasins de beaux-arts, aussi précieux à mes yeux que l’est Milou à ceux de Tintin.

Pour faire court, j’ai voulu confronter la diversité de ces anciens acolytes de bois en un article (celui-ci) afin de savoir si un crayon sort du lot. Voici un article à destination de ceux qui souhaitent en savoir plus sur la fabrication de cet outil et pour ceux qui veulent choisir leur marque en fonction du type dessin qui leur plaît.

Après je continue le ménage Sourire


Comment c’est fait un crayon ?

Je suis certain que vous vous êtes posé cette question au moins une fois Sourire Au cas où vous n’auriez pas eu le temps de faire quelques recherches, voici les ingrédients de la mine du crayon : graphite et argile. Le premier va donner la coloration, le gris et le second est son liant. C’est avec ce dernier que la dureté de la mine est déterminée.

Un crayon de qualité se distingue par l’homogénéité du mélange entre le graphite et l’argile. Les ingrédients sont malaxés avec de l’eau jusqu’à obtenir une pâte fine.

Vient ensuite la phase de cuisson à 1200 degré (quand même!) qui va donner la consistance que nous connaissons à la mine. Pour la dernière étape, les fabricants enduisent la mine d’huile, de cire et enfin de colle. Cela juste avant de la placer dans une planchette de cèdre sur laquelle une seconde planchette viendra s‘imbriquer.

Comme une image vaut mille mots, voici une vidéo

Degrés de dureté et catégories

Je me souviens lorsque j’étais enfant d’avoir la désagréable sensation que mon dessin n’était pas aussi bien réalisé lorsque j’utilisais un certain type de crayon. Je vous l’accorde, à l’époque je dessinais avec n’importe quel crayon que je trouvais (j’en ai piqué quelques uns dans la trousse de mon oncle quand il était lycéen).

Ensuite j’ai eu l’idée de regarder les lettres qui se trouvaient sur une des surfaces du crayon. J’ai vu que sur certains il y avait écrit “H”, “HB”… mais qu’il y avait aussi des chiffres devant ces lettres (“2B”, “4B”…)

Grosse révélation! Je venais de découvrir l’échelle de dureté des mines!

ayes

Ensuite j’ai appris l’anglais et j’ai compris ce que ces lettres voulaient dire Clignement d'œil

Voici à quoi correspondent les lettres :

“H” pour “hardness”

“B” pour “blackness”

Les crayons H produisent des traits gris fins et durs alors que les B tracent une ligne riche et sombre. Lothan Von Faber créateur de Faber-Castell classe les crayons selon les fonctions de cette manière.

Pour le dessin technique

Le groupe 9H, 8H, 7H, 6H, 5H, 4H, 3H, 2H

Pour l’écriture

Le groupe H, F, HB, B

Pour le dessin artistique

Le groupe 2B, 3B, 4B, 5B, 6B, 7B, 8B, 9B

Maintenant que vous en savez plus sur la fabrication d’un crayon et les catégories que l’on retrouve dans le commerce, voyons un peu les marques que j’ai à tester!

IMG_0182

– Le Prismacolor Scholar 2B

– Le Derwent Sketching 2B

– Le Faber-Castell 2B

– Le Staedtler Lumograph 2B

Les dégradés

degradé desssin

Le but de ces nuanciers était de voir comment les lignes de chaque crayon se fondent et disparaissent pour obtenir un dégradé lisse (très utile pour un dessin à visée hyperréaliste). Pour les 4, les transitions entre les gammes sont douces. Le Prismacolor et le Staedtler ont des lignes qui restent assez visibles. Le Derwent, dont la marque est plus poudreuse, est plus uniforme mais le rendu le plus lisse est obtenu avec le Faber-Castell.

Le tableau de ligne

(Note : pour réaliser ce tableau, je n’ai taillé le crayon qu’une seule fois et laissé la mine s’émousser progressivement)

tableau gestuelle crayon

Ici j’ai voulu comparer pour chaque crayon : les verticales, les courbes, le remplissage en rond (tenu près de la mine), les diagonales, et un autre remplissage en rond (avec le crayon tenu en bout cette fois).

Voyons ce que ça donne!

Globalement dans les lignes verticales et diagonales les crayons se valent. Le Derwent est légèrement moins net que les autres, le Prismacolor et le Staedtler ont quelques petites nuances subtiles qui apparaissent dans leurs lignes.

Par contre dans les courbes, le trait du Prismacolor s’épaissit et se noircit. Le Staedtler garde une ligne nette ainsi que ses petites nuances. Le Faber-Castell reste le plus homogène.

Le travail en rond montre que le Prismacolor n’est pas le meilleur crayon pour obtenir un dessin aux textures douces. Des petits points sombres apparaissent à l’intérieur du remplissage. C’est par contre un rôle qui irait parfaitement au Faber-Castell.

Résultat? Quel crayon pour quel dessin?

Derwent Sketching

Un crayon fait pour les sketch rapides. Sa mine est beaucoup plus tendre et poudreuse que celle des autres outils. Il est un peu plus lourd que les autres crayons que j’ai dans ma trousse. Il glisse facilement sur le papier et couvre de grandes surfaces rapidement. Sa texture poudreuse rend difficile le travail dans le détail, comme son nom l’indique (“Derwent Sketching”) il est plus approprié pour le dessinateur qui souhaite faire une série d’esquisse ou des dessins flous de type “impressionniste”.

crayon dessin 2

Prismacolor Scholar

Le mélange d’argile et de graphite fait que l’on a des traits nets et précis même avec un 4B. Excellent pour faire un dessin expressif, où la gestuelle prédomine. C’est un crayon qui monte très vite dans les valeurs sombres. Le fait que l’on obtienne des dégradés peu homogènes confirme qu’il est plus intéressant de l’utiliser pour un travail à l’aspect graphique très marqué.

crayon dessin

Staedtler Lumograph

Le crayon qui (au regard des tests) possède le moins de personnalité. Ses tracés ne sont pas aussi affirmés que ceux du Prismacolor et ses aplats pas aussi doux que le Faber Castell. Il est de bonne qualité mais d’un point de vu graphique, il ne se spécialise pas.

croquis10

Faber-Castell

Même si le Prismacolor est très précis, le trait d’un Faber-Castell est d’une clarté bluffante. Avec moins de pression sur la mine les traces de crayon disparaissent pour obtenir le dégradé le plus uni des 4 crayons testés. Avant d’écrire cet article, j’ai lu quelques articles élogieux sur ce crayon, je souhaitais voir ses qualités et je ne suis pas déçu! Je le conseil pour les dessins très détaillés et pour les effets de matière très réalistes.

Angelina Jolie

Évidemment le ressenti avec le crayon pendant le dessin est aussi important. Il y a beaucoup de caractéristiques qu’un test de ce type ne peut mesurer mais j’aime assez savoir ce qui se trouve dans ma trousse et si j’utilise bien l’outil le plus approprié pour le type de dessin que je vise.

Si vous vous intéressez au dessin très réaliste, les crayons ne sont pas les seuls outils que vous pouvez utiliser. Vous devrez avoir quelques outils supplémentaires dans votre trousse (si vous êtes une fille, vous les aurez très probablement déjà dans votre trousse à maquillage).

Voici un exemple de rendu que l’on peut obtenir en choisissant les bonnes combinaisons de crayons. Pour lire la liste du matériel utilisé cliquez sur le lien suivant : “dessiner un portrait aussi réaliste qu’une photo”.

Un portrait d'homme dessiné avec les crayons et les estompes.
Voici un portrait que j’ai réalisé en combinant les bons crayons avec les techniques d’estompes.

Pour l’article suivant (eh oui je ne m’arrêterai pas là) je compte tester :

– l’utilisation de la gomme

– rendu des crayons sur un papier lisse et un papier à grain

– ce qui se passe lorsqu’on utilise une estompe

Est-ce que vous voyez d’autres choses que je pourrais évaluer pour l’article suivant?

Maintenant que vous savez quels sont les différents outils que vous pouvez utiliser et leur spécificités, il vous manque des exercices simples pour apprendre les bases du dessin. Pour cela vous pouvez télécharger gratuitement mes guides en cliquant sur l’image ci-dessous.

crédit FlickR : Ayes

{lang: 'fr'}


  • Bonjour Roy!
    Superbe Blog, on y apprend beaucoup. J’ai une question. Quel type de crayon blanc irait mieux avec le graphite?

    Continue comme ça

  • Bonsoir Roy
    A quoi correspond Le F dans le marquage des crayon?

    Merci

  • mon petit-fils (7 ans) a beaucoup de mal dans ses coloriages scolaires, je constate que ses crayons ont des mines dures et pour cette raison les traits persistent : que conseillez-vous comme type de crayon.
    merci d’avance

  • Que veulent dire les lettres E ou F à la place de H ou B?

  • Voila qui vient éclairer ma lanterne, Merci. J'aurais voulu aussi en apprendre plus sur les fusains. Merci de m'aider si possible

    • Oui on me demande des conseils sur les fusains mais comme ce n’est pas ma spécialité, je vais expérimenter encore avant de publier quelques conseils que ce soit 🙂

  • Bonjour Roy, très bon article mais dommage il n'y a plus les nuanciers pour illustrer tes comparaisons.

  • Bonjour Roy et merci pour ton blog qui m’a grandement aidé . Je dessine avec des porte-mines 2 mm et des mines 2 et 4B ce qui me parait largement suffisant pour mon petit niveau , le porte mines est un Koh-I noor version court (notebook) et les mine des Staedtler 200-4B Etui de 12 Mines Graphite 2 et Staedtler 200-2B Etui de 12 Mines Graphite 2 dont je suis pour l’instant très satisfait . les mines étant très cassante je les transporte dans le corps d’un stylo “bic” cristal dont la mine stylo a été enlevé (ont peut mettre environ 3 mines dedans ) . l’avantage du porte mines et de pouvoir utiliser la mines jusqu’au bout pratiquement 5 mm et de ne jamais diminuer la taille du crayon , sans parler d’écologie aussi .
    Encore merci pour ton aide si précieuse

  • merci Roy, je regarde mes crayons d'un autre œil!!!!! mmj

  • merci Roy, je regarde mes crayons d'un autre œil!!!!! mmj

  • Très bon article constructif. Merci beaucoup.. Il serait intéressant de faire cela avec d’autres marques également; je pense aux artists Pencils de DALLER que j’utilise pour le dessin realiste et quelques autres comme le Conte et la marque Koh-I-noor, mais elle n’est pas forcément facile à trouver… Très bonne étude sur les “Graphic de Derwent que j’utilise aussi…Votre blog que je ne connaissais pas est génial

  • Je suis tombée sur ton blog par hasard en cherchant des conseils sur quel type de crayon utiliser (je suis en train de réaliser un paysage, et je voulais marquer la différence entre les arbres, la cascade et les personnages).

    Tout ton test de différents crayons avec la signification des lettres et ce qui va avec m’a beaucoup aidée, par défaut je n’utilisais que du HB avant.
    J’avais juste une petite question, on m’a offert des crayons Hahnemühle, je ne m’y connais pas du tout et voulais savoir si tu avais un avis à me donner dessus ?

    En tout cas merci beaucoup pour ce blog de qualité 🙂

  • Bonjour, j’ai découvert ton blog en cherchant pour des crayons de couleur qui serais bon pour dessiner sur le bois le quel serais mieux et quoi faire pour le protéger par la suite. Mais j’aimerais bien que tu fasse un teste pour les crayons de couleur malgré que je crois que les meilleurs sont Prismacolor professionnel mais j’en connais pas vraiment d’autre de bonne qualité… donc je vais te suivre a partir de maintenant et ha moi aussi je suis dans mon désencombrement de l’appartement. mais j’ai bien hâte pour savoir sur les effaces et les estompes que j’arrive pas a bien manipuler selon moi merci

  • Bonjour Roy
    Je ne me doutais absolument pas comment était réaliser un crayon, au départ je pensais tout simplement que c’était de la mine de plomb, c’est vraiment très instructif, et je ne regarderai plus le crayon de la même manière.

  • Merci pour cette vidéo, comment est fabriqué un crayon, je me pose la question avec qu’elle argile, je suis allée voir si cela pouvait être du kaolin car la fusion se fait à 1800° mais elle est très plastique, car l’avantage du kaolin donc lorsque l’on fabrique de la porcelaine c’est que l’on peut poncer le biscuit c’est dire qu’elle a subit une première cuisson à 1000° environ, La cuisson des crayons étant à 1200° j’ai pensé au Kaolin, mais il y a la plasticité qui n’est pas le cas du kaolin. Rajoute t il une autre argile, ou bien prendre une argile réfractaire ?
    Merci c’est très intéressant, si tu en as d’autres ce sera avec plaisir.

  • Que penses tu du crayon mine de plomb? Je l’utilise souvent et le trouve plus fluide au tracé…par contre je vois peu de différence avec un graphite. Pour quel dessin doit on utilisé la mine de plomb?

  • Bonjour Roy, que penses-tu de la gomme électrique?

  • je suis un debut-debutant dans le dessin . J’ai reçu tes 3 livres . Tres enthousiasmant mais je n’ai pas encore le temps de bien les étudier . Une critique : les dessins des 1er esquisses sont invisibles . Très grand merci phung

  • Salut Roy

    Je viens viens te remercier pour tous ces informations en ce qui concerne les crayons et leurs différents modes d’utilisations Bravo encore

  • Un exposé bien construit et instructif sur nos crayons qui m’a beaucoup plu! Merci et bonne reeducation, moi je suis handicapée et en lit medicalisé depuis 10ans et mon moral est bon, surtout quand je dessine!
    Encore merci
    Cinderell

  • Merci Roy
    Très utiles informations. Vraiment, on ne finit pas d’apprendre.

  • Merci Roy de ton partage d’information, tout ce que tu communique est très intéressant, je débute et j’apprends beaucoup sur ton blog. De plus tu as l’air très sympa et plein de joie de vivre !! Bonne continuation.

    • Merci pour ce commentaire 🙂 Même lorsque l’on est en rééducation c’est important la joie de vivre ! Niveau sympathie mes lecteurs ne sont pas mal 😉

  • super intéressant, ton blog ! je me suis mise au dessin il y a peu et je découvre chaque fois des articles très formateurs sur ton site…je vais continuer à découvrir tout ce que tu partages… merci !

    • Bienvenue sur mon blog Françoise 🙂 Merci pour ce commentaire très flatteur ! Il y a également beaucoup de choses dans la bibliothèque si tu n’y a pas encore jeté un œil 😉

  • enfin l’article que je cherchais.
    J’ai des crayons Rolfes GRAPHIC PENCIL de 2H à 8B, je peux dire que j’ai du mal à les utiliser surtout à partir de 2B. Je compte refaire le test en dessinant avec 2B pour voir pour voir son efficacité. j’ai hâte de lire l’article sur l’estompage,une technique que je ne maîtrise pas bien.

  • Bravo pour cette video très complète sur la fabrication d’un ustensile simple (d’apparence ) le crayon graphite .
    Comme quoi sous cette simplicité se cache beaucoup de travail et de recherche pour un plaisir simple LE DESSIN .
    Bravo .

  • Super ! J’adore l’article accompagné de la vidéo ^^ Je me posais la question d’ailleurs, merci d’y avoir répondu.
    Achetant tout les crayons que je vois j’ai pu constater aussi que le Faber-Castell était super pour les portrait (domaine dans lequel je voudrais m’améliorer ) je le conseil vivement.
    Hâte de lire le prochain article ^^

  • WOW! Merci pour le vidéo de la fabrication des crayons. Super intéressant!

  • Oui, la façon de tailler les crayons. Certains taille-crayons, de mauvaise qualité, font des éclats et cassent les mines, et au cutter je ne suis pas très douée.

  • Oui, la façon de tailler les crayons. Certains taille-crayons, de mauvaise qualité, font des éclats et cassent les mines, et au cutter je ne suis pas très douée.

  • Connaissez-vous les crayons Grafwood graphite line de Caran d’Ache? Ils sont super; se fondent très bien, précis aussi, bref, valent le coup de les trouver.
    Un peu difficile: Rougié et Plé, Géant des beaux-arts. Il faut comparer les prix. Un site les vend à l’unité, mais les frais de port sont de 10€!
    Je trouve que c’est l’équivalent d’une Rolls, en quelque sorte….-))))
    Bon dessins!

  • WOW! Merci beaucoup pour ces informations.

  • tres bon article et la vidéo est interressante ! bravo ;
    on peut aussi tester la mine graphite et la pierre noire (si décriée par certains!) mais surtout le dessin ne saurait se limiter aux crayons noirs alors pensons sépia , sanguine , blanc et tous les fusains de la création ….. voila du pain sur ta planche et apres on passera a la couleur …. LOL
    amts

  • Je sais que tu privilégies le crayon. Néanmoins, à tout hasard, je pose la question du dessin au stylo. As-tu tes préférés (enfin, je veux dire, Faber-Castell est-il aussi ton préféré en stylo 🙂 ?) Héhé, et oui, je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer que Faber Castell gagne ton coeur systématiquement !

    • Bonjour Sophie,
      Bonne question! Je ne me suis pas du tout intéressé au travail au stylo pour l’instant. Je ne pense pas que je vais m’éprendre de cet outil au point d’en réaliser des pas-a-pas chaque semaine mais peut être qu’il serait intéressant de le faire pour un article test et comparatif comme celui que tu viens de lire. Est-ce que tu as envie de voir des dessins au stylo?

  • super interressant !!! je m'essaie aux portraits et le prochain article sur les gommes et l'estompe va m'interresser vivement !!! merci de vos precieux renseignements !!!!

  • Je fais souvent du dessin traditionnel, mais pour les types de crayons je l'ai découvert il n'y a pas longtemps! J'ai vu dans les librairies des paquets de Faber-castell de tout types de mines ; cet article m'a vraiment aidée, du coup je vais bine choisir mes crayons la prochaine fois!
    Merci pour tes articles très intéressants! ^^

  • Je comprend tout à fait le choix!

  • J’adore, merci, conté, mine de plomb et les autres…
    J’attends la suite avec impatience, super

  • J’apprécie tout ce que tu fais
    Félicitations
    Mado

  • mroy pallas ,merci pour la vidéo sur le crayon et sa fabrication ,ces machines sont tres sophistiquées ,belle invention beaucoup d’étapes pour obtenir un joli crayon. je prends note des marques ,très intéressant .a bientôt pour toujours plus ..deneza

  • lola74:
    Bonjour à tous et merci pour ces articles toujours bien faits. Moi j’ai trouvé des crayons en Angleterre, qui comme tout le monde le sait est le pays des aquarellistes! Eh bien , ce sont des crayons en graphite, aquarellables! absolument génial. Je ne sais pas si on en trouve ailleurs…
    Marque Berol Karismacolor, soft et medium (cela suppose qu’il y a d’autres duretés)
    Vous connaissez?
    à bientôt et bel été!
    Lola

    Salut Lola,
    Les crayons aquarelles oui je connaissais mais la marque que tu nous présente, pas du tout! 🙂 Leur forme est originale! J’adore!

    J’en profite pour mettre un petit lien de démonstration de crayons aquarelles de chez Faber-Castell

  • Philippe severac:
    merci de cet article

    Il y a aussi d’autres crayons qui ne sont pas en graphite, mon préféré d’ailleur le cretacolor de nerosoft est fait de charcoal (fusain) et d’huile. Il est tendre et avec on peut obtenir des noirs alors que le graphite restera toujours gris.

    héla je ne le trouve pas partout.

    Merci pour la recommandation. Je connaissais le crayon mais à le voir sans lire l’étiquette, je pensais que c’était une pierre noire.Je le note pour un prochain article 🙂

  • Excellent article Roy, belle démonstration avec encouragement à tester! Tu devrais vendre des crayons… en fait non, tu dois vendre des crayons!
    Bien amicalement.
    JN

    • Jean-Noël:
      Excellent article Roy, belle démonstration avec encouragement à tester! Tu devrais vendre des crayons… en fait non, tu dois vendre des crayons!
      Bien amicalement.
      JN

      Salut JN, mon conseiller me dirais même d’aller encore plus loin “vous devez vendre VOS crayons!” 😀 Après c’est une autre paire de manche mais ce serait gratifiant je l’avoue!

  • Bonjour à tous et merci pour ces articles toujours bien faits. Moi j’ai trouvé des crayons en Angleterre, qui comme tout le monde le sait est le pays des aquarellistes! Eh bien , ce sont des crayons en graphite, aquarellables! absolument génial. Je ne sais pas si on en trouve ailleurs…
    Marque Berol Karismacolor, soft et medium (cela suppose qu’il y a d’autres duretés)
    Vous connaissez?
    à bientôt et bel été!
    Lola

  • Dans mon cas, un peu au jugé, je pratique les faber Castell et j'en suis très satisfait.

  • merci de cet article

    Il y a aussi d’autres crayons qui ne sont pas en graphite, mon préféré d’ailleur le cretacolor de nerosoft est fait de charcoal (fusain) et d’huile. Il est tendre et avec on peut obtenir des noirs alors que le graphite restera toujours gris.

    héla je ne le trouve pas partout.

  • Cool 🙂 Alors tu as opté pour un crayon de quelle marque?

  • Grand merci pour ce test qui me permet d'acheter le bon matériel tout de suite sans piétiner.

  • Grand merci pour ce test qui me permet d'acheter le bon matériel tout de suite sans piétiner.

  • Grand merci pour ce test qui me permet d'acheter le bon matériel tout de suite sans piétiner.

  • Grand merci pour ce test qui me permet d'acheter le bon matériel tout de suite sans piétiner.

  • Laisser un commentaire

    shape
    ©Roy Pallas - 2011-2015 Tous droits réservés
    ↓