Avoir de la VIVACITÉ dans vos croquis et ne pas passer pour un AMATEUR

By Roy Pallas | astuces pour dessiner

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

Dec 05
croquis en lignes souples

Il est 15:08, je mange un gâteau aux noix au nom polonais imprononçable et dans cet article je vais vous donner quelques clés pour avoir de la vivacité dans vos croquis et être perçu comme un dessinateur expérimenté.

Si vous avez commencé le dessin il y a quelques temps et que vous souhaitez arriver à un niveau où vous êtes à l’aise pour dessiner sur un carnet de croquis régulièrement, il vous faut apprendre à dessiner en utilisant quelques exercices un peu “spéciaux”.

Même si vous avez de l’expérience, vous avez la sensation que malgré les séances, vos croquis manquent toujours d’un petit quelque chose qui fait “amateur”.

C’est frustrant parce que vous avez pourtant suivi des conseils sur la manière de faire un croquis, vous connaissez toutes les étapes (vous avez même lu un de mes articles voir plusieurs sur le sujet). J’étais dans le même cas que vous à mes débuts.

Vous souhaiteriez obtenir un type de rendu à la fois spontané mais dont on sent la maîtrise rien qu’en regardant le dessin.

Si vous regardez le carnet de mon amie Renata, vous voyez qu'il n'est pas parfait mais que l'auteure n'est pas timide.

Si vous regardez ce dessin de mon amie Renata, vous voyez qu’il n’est pas parfait mais que l’auteure n’est pas timide.

Tout d’abord pourquoi un croquis fait amateur ? De mon expérience, il y a une caractéristique qui fait systématiquement cet effet dans un dessin. Il s’agit de la timidité.

Qu’es-ce que la timidité en dessin ? Lorsque vous n’appuyez pas suffisamment sur le crayon pour obtenir un fort contraste par exemple, ou lorsque vous dessinez tout petit dans un coin de votre feuille ou alors que vous passez beaucoup de temps pour placer les lignes de votre croquis.

Attention, vous voyez que je ne parle pas de “dessin parfait”. On peut avoir un dessin qui soit plein d’erreurs mais qui ne fait pas timide.

La solution c’est un état d’esprit et non une technique.

Si je n’avais pas fait les exercices imposés par mon professeur lorsque je prenais des cours au beaux-arts je n’aurais probablement pas trouvé la solution à ce problème. Je vais vous épargner de rechercher par vous-même (ce qui peut être long et vous pourriez vous décourager en chemin).

La grande idée est que vous devez d’abord être confiant lorsque vous dessinez et ce même si vous faites des erreurs. Et pour cela j’ai une phrase magique : “si vous devez faire des erreurs, faites les FRANCHEMENT !”

Un dessin qui fait pro est un dessin assuré même dans l’erreur et ambitieux dans l’objectif.

Une autre manière de le dire est qu’il vaut mieux atterrir dans la boue en visant la lune que de viser la boue et y arriver.

 

 

Voici 5 exercices pour prendre confiance en tant que dessinateur et ne plus être timoré devant son modèle.

Réalisez un dessin en appuyant le plus fort possible sur votre outil (mais ne le cassez pas !)

C’est selon moi la caractéristique de votre dessin qui fait la plus grande différence. Si vous arrivez  à ne plus avoir d’appréhension à appuyer, votre dessin deviendra expressif. Il peut encore y avoir des fautes mais avoir des erreurs est moins pire que d’avoir un rendu timide. Mieux vaut un dessin plein d’erreurs qui se voit plutôt qu’un dessin (presque) parfait mais hésitant.

Vous pouvez faire cet exercice en réalisant un dessin abstrait

Vous pouvez faire cet exercice en réalisant un dessin abstrait dès l’instant où vous déliez votre geste.

Réalisez un dessin en allant le plus vite possible

C’est un exercice qu’affectionnent les professeurs de dessin en atelier. Si vous avez déjà été dans un cours de croquis, vous avez sans doute eu droit au fameux “pour cette pose vous avez 30 secondes”. L’objectif de cet exercice n’est pas de vous stresser juste parce que ça amuse l’enseignant.

Si il vous met la pression c’est pour vous permettre d’arrêter de réfléchir à votre dessin, ce qui vous permet d’arrêter de vouloir contrôler tout ce que vous faites. C’est important car c’est dans ce genre de lâcher prise que vous pouvez devenir réellement créatif.

Un exemple de croquis rapide retravaillé après avoir changé de lieu

Un exemple de croquis rapide retravaillé après avoir changé de lieu

De plus un dessin réalisé en un temps très court, va à l’essentiel avec une énergie canalisée. Ce qui là aussi rend votre croquis moins timide.

Réalisez un dessin à l’envers

Pour vous mettre en confiance cet exercice est idéal ! Vous perdez les repères habituels et pouvez moins analyser lorsque vous dessinez un sujet à l’envers. Vous avez une sorte d’appréhension lorsque vous commencez votre exercice, vous avez envie de retourner les feuilles avant la fin pour voir si vous ne faites pas fausse route. Je vous encourage à ne pas le faire jusqu’à avoir terminé ! Surmontez ce besoin d’être rassuré pour acquérir plus de confiance !

Une fois que vous aurez achevé votre dessin dans cette position, vous allez voir que malgré vos angoisses vous êtes très précis. Pour en savoir plus sur cette technique, lisez cet article : faire un dessin qui retourne la tête.

apprendre a dessiner

Et pour d’autres exercices pour apprendre à dessiner grâce au cerveau droit, lisez la chronique du livre de Betty Edwards que j’ai écrit : ce que vous devez retenir du livre dessiner grâce au cerveau droit.

Réalisez un dessin avec un outil inhabituel

Un autre conseil radical pour surmonter votre manque de confiance est de changer d’outil. Le fait de prendre conscience que vous pouvez être aussi habile avec un feutre qu’avec un crayon (si celui-ci est votre outil habituel) vous donnera envie de l’utiliser plus souvent et d’explorer plus de techniques avec celui-ci. La conséquence est que vous allez manifester une envie d’expérimenter et ce côté aventureux se sentira dans vos croquis.

portrait-feutre-indlbile.jpg

Réalisez un dessin qui soit l’inverse de vos habitudes

Le dernier conseil serait de travailler de manière inhabituelle pour vous. En plus des précédents exercices vous pouvez, si vous avez l’habitude de dessiner en prenant le moins d’espace possible dans la feuille (en laissant beaucoup de zones blanches), essayez de faire un dessin qui va remplir votre support. Ou alors vous pouvez également si vous ne dessinez que sur des formats A5, expérimenter un dessin sur un format A2. Si vous dessinez avec des courbes, essayez de ne dessiner qu’avec des lignes droites et des angles.

croquis en ligne droite

croquis en ligne droite

croquis en lignes souples

croquis en lignes souples

En choisissant de travailler les deux types de lignes, vous allez pouvoir créer des compositions plus riches. Si vous souhaitez avoir plus de détails sur les types de traits à utiliser pour vos croquis, vous pouvez lire mon article sur le sujet ici : 3 types de traits pour vos croquis.

Voilà vous savez maintenant les techniques pour créer des croquis qui ont de la vivacité et ne pas passer pour un amateur qui est en train de remplir son premier carnet.

Je sais que ça peut être intimidant de réaliser ces exercices mais si vous le faites pendant une semaine (un par semaine), les résultats se verront sur vos dessins.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les bases du dessin facile, vous pouvez télécharger gratuitement les guides du blog en cliquant sur l’image ci-dessous.

 

 

{lang: 'fr'}

(1) comment

Add Your Reply