Rendre son croquis plus VIVANT en choisissant le BON LIEU

By Roy Pallas | astuces pour dessiner

Il est 16:46, ils servent des chocolats chauds dans des tasses en forme de bottes au marché de noël ici et dans cet article vous allez apprendre les critères pour choisir un bon lieu pour votre futur croquis. Si je vous parle de ce sujet c’est parce que j’ai reçu des remarques de lecteurs qui me disaient qu’ils n’arrivaient pas à rendre leur croquis plus “vivants”.

Il y a pour ça deux manières de faire, soit vous apprenez à dessiner avec un geste qui rende le mouvement, qui créé du dynamisme dans votre dessin. Cela peut se faire en utilisant un certain type de trait comme je l’ai mentionné dans mon précédent article, vous pouvez également créer un décalage entre l’esquisse première et les détails au feutre comme dans cet article.

Mais une bonne partie de votre travail sera facilité si vous prenez le temps de choisir un lieu qui soit plein d’énergie à l’origine.

Plutôt que d’avoir à créer l’énergie dans votre croquis à partir d’un motif peu animé, vous n’aurez qu’à retranscrire cette énergie que vous voyez. Ce n’est pas gagné pour autant mais c’est déjà plus simple car vous avez des éléments sur lesquels vous appuyer.

Inutile que je vous explique à quel point c’est important avant tout de choisir un lieu qui vous plaît pour votre dessin, un espace qui vous fait vous sentir admiratif, qui vous interpelle, qui vous fait vous arrêter quelques secondes sur place sans vous en rendre compte.

Ce sont les meilleurs indices à prendre en compte pour choisir votre motif.

Mais si vous voulez des éléments plus factuels pour faire ce choix je vais vous en livrer quelques uns.

Au départ je faisais les choses comme tout dessinateur débutant en ne dessinant que les lieux qui me plaisaient. Mais de temps en temps lorsque je regarde mes carnets, je peux voir que ces lieux ont des points communs. Une fois que vous avez identifiés les points communs des lieux que vous appréciez, il vous sera plus facile de partir à leur recherche.

Voici la liste des indices qui font que je vais prendre un lieu comme modèle pour mon dessin.

Premièrement il doit se remarquer de loin. Si un lieu a des particularités esthétiques que je remarque à plusieurs mètres, il est fort possible qu’en me rapprochant il deviennent encore plus intéressant avec ses détails. Le voir à distance permet déjà d’apprécier sa composition.

Un croquis dessiné purement au feutre fin noir

Un croquis dessiné purement au feutre fin noir à Wroclaw.

Deuxièmement, un lieu qui possède des idéogrammes attirent mon attention à chaque fois. Lorsque je parle d’idéogrammes, c’est simplement des panneaux, des enseignes de restaurant, des graphitis… Ces éléments donnent tout de suite un côté un peu plus graphique et libre dans les dessins d’architectures rigides. Et puis ça permet d’insuffler une énergie différente dans le croquis.

crpquis-nouvelle-calonie-3.jpg
croquis-nouvelle-calonie-photo-Copier.jpg

Troisièmement, il y a du rythme dans cet espace. Une petite explication sur cette notion de rythme, il s’agit d’avoir un élément qui se répète régulièrement ou non comme des fenêtres ou des lampadaires. Lorsque vous faites face à ces éléments le rythme est régulier puisque les espaces entre eux est le même. Cela devient plus intéressant lorsque l’on choisi de se déplacer pour créer une perspective.

croquis-village-des-pruniers-6.jpg

Voilà un rythme avec une disposition très symétrique, parfait pour rendre la sérénité du lieu.

croquis-square_j.jpg

Voyez par exemple le rythme des planches de bois en haut à droite. Regardez aussi les piliers dont la taille diminue en fonction de la profondeur.

Vous pouvez avoir du rythme dans de grands espaces comme un immeuble mais également dans de petites zones telles que les branches d’un sapin ou une bibliothèque.

Il peut y avoir un rythme de couleur qui créé une promenade du regard également. Pour en savoir plus sur cette manière de composer vos croquis, lisez cet article : créer un chemin du regard dans votre dessin.

 

Enfin le dernier critère ce sont les gens. Plus il y a de personnes dans le lieu que vous allez dessiner, plus vous allez sentir qu’il y a de l’énergie. Je ne parle pas du mouvement de ces gens mais plus des sons, la musique, les bruits, les voix… Tout ça génère une atmosphère particulière dans le lieu. Si vous ne me croyez pas, pensez à ce à quoi ressemblerait une galerie commerciale entièrement vide.

un petit croquis pour illustrer le contraste des couleurs

Toute cette énergie va influencer votre manière de percevoir le lieu et donc de le représenter sur papier.

Voilà vous connaissez maintenant les 4 critères qui me servent pour choisir un lieu à dessiner : visible de loin, les idéogrammes, le rythme, les gens.

Pour arriver à capter l’essence de ce lieu et des gens rapidement, il vous faut apprendre les bases du dessin avec des exercices simples et des techniques qui ont fait leur preuves. Pour cela je vous invite à télécharger gratuitement les guides de mon blog (vous allez voir ils sont très colorés) en cliquant sur l’image ci-dessous.

 

{lang: 'fr'}
Follow

About the Author

Après 5 années d'études pour devenir professeur d'arts plastiques en lycée, j'ai finalement choisi de me lancer dans l'aventure de l'entrepreunariat. Aujourd'hui j'ai la chance de vivre de mon art mais surtout je suis libre de continuer à apprendre et de pouvoir enseigner ce qui me passionne dans le dessin !