Pourquoi j’ai arrêté ces techniques pour apprendre à dessiner un visage

By Roy Pallas | Technique

Débutants commencez ici !

Un petit test pour se lancer tranquillement ?

Hello ! Avant de commencer à parcourir mon blog, vous pouvez passer mon petit QUIZZ ! En quelques questions (un peu rigolotes) vous déterminerez le type de dessinateur que vous êtes !

Dec 09
Terminer de dessiner les poils avec le porte-mine. Ligne par ligne.

IMG_0704_p

À la fin de ce module vous saurez comment apprendre à dessiner un visage de la manière la plus simple possible sans utiliser de schéma complexe.

C’est important que vous sachiez cela sinon vous allez vous forcer à dessiner un schéma complexe avant votre dessin. Ce qui va rajouter une étape à ce dernier, en plus du risque de ne pas le faire correctement parce qu’li faut avoir les bases nécessaires pour réaliser parfaitement cette structure.


Vous connaissez probablement le schéma de cette petite boule que l’on peut retrouver régulièrement sur le web. Le principe est de créer un balle puis d’en découper deux segments de part et d’autre afin d’obtenir des surfaces plates. À partir de ce schéma vous placez les axes des cheveux, des yeux, du nez et du menton pour ensuite dessiner votre visage.

En théorie c’est simple et opérationnel comme le dit un de mes amis. Mais il y a une différence entre la théorie et la pratique.Alison Lait-Head Drawing Study from Andrew Loomis

Voici par exemple une personne qui a essayé d’appliquer la technique sur un visage improvisé.
La structure de base n’est pas correcte et il y a une mauvaise perspective de la sphère.
Qu’est-ce qui se passe lorsque l’on place un visage sur une structure bancale ?
On le constate au niveau des écarts des traits du visage. Les lèvres sont trop éloignées du nez.
Les sourcils ne sont pas dans l’axe.
Les yeux ne sont pas tournés dans la même direction que le reste du visage.
L’oreille est trop grande.
Il y a beaucoup d’imprécisions qui découle de cette sphère. Et de l’utiliser ne vous donne pas forcément les résultats que vous attendiez.
Sachez que ces techniques viennent du livre “Drawing head and hands” d’Andrew Loomis (dont le nom n’apparait pas toujours dans les articles ou les vidéos)
Je ne dis pas que ça ne fonctionne pas (c’est peut-être le premier essai de cette personne) mais c’est ennuyeux surtout pour la personne qui souhaite juste faire le portrait d’un proche. En plus de vous rajouter des étapes dans un dessin qui peut être fait plus simplement et rapidement, ces techniques sont pour les personnes souhaitant devenir illustrateurs.

 

C’est un peu comme si vous alliez faire une école de cuisine juste parce que vous organisez un repas entre proche vendredi soir.
Le problème que vous avez aujourd’hui c’est que lorsque vous avez essayé de dessiner à l’intuition ou alors vous avez tenté cette technique de la boule mais que vous avez tout de même obtenu un résultat bancal.
La boule que vous avez tracé en premier est déformée, les lignes ne sont pas parallèles bref tout est décalé.

J’avais le même problème jusqu’au jour où je suis tombé sur le livre Dessiner grâce au cerveau droit de Betty Edward.
Avant de lire l’ouvrage, j’avais déjà une pratique régulière du dessin mais cette femme a expliqué, décortiqué, mis des mots et montré des exemples de ce que j’utilisais inconsciemment pour dessiner.
Elle m’a permis d’accéder aux mécanismes de ma conception de mes dessins. De cette manière j’ai pu voir les rouages de ma méthode et améliorer chaque technique individuellement.
Une fois que j’avais appris cette technique je pouvais pousser le réalisme de mes dessins et de les rendre expressifs. Je pouvais jouer sur les traits et créer une atmosphère sans avoir à m’embêter avec des schémas complexes à tracer préalablement (tel que la balle ou la grille de Dürer).
À ce moment le dessin devient une sorte de méditation et il n’y a que du plaisir. Le temps semble se raccourcir.
Voici quelques dessins réalisés sans la technique de la balle.

dessiner une peau réaliste13_g

IMG_0956_g

apprendre à dessiner un visage

apprendre à dessiner un visage

Pour apprendre à dessiner un visage…

Il est plus facile de dessiner en choisissant le bon mode de perception et en répétant quelques techniques simples plutôt que d’ajouter des étapes.
C’est plus simple et ça prend moins de temps (dans notre société actuelle on en manque cruellement).
De plus les techniques basées sur le dessin grâce au cerveau droit permettent de faire taire les fonctions lourdes du cerveau (le calcul, la parole, l’analyse) et le repose. Une sorte de méditation les yeux ouverts en fait !

Voici comment apprendre à dessiner un visage de la manière la plus simple.
Vous avez 5 techniques de base :
1 – percevoir les contours (angles)
2 – percevoir les ombres
3 – percevoir les espaces vides
4 – voir les formes
5 – les rapports de proportions

Pour en savoir plus sur le dessin sur le mode cerveau droit vous pouvez lire ma chronique illustrée : dessiner grâce au cerveau droit

Tous les conseils ne sont pas bons à jeter, en lisant des livres et en étudiant le travail d’artistes professionnels j’ai pu sélectionner quelques techniques qui sont très simples à appliquer dans vos portraits et les améliore énormément.

La technique des surfaces est l’une d’elle, je vous l’explique dans cette courte vidéo :

Percevoir les contours

Pour modifier votre perception, vous devez commencer par bien cerner les contours de vos modèles.
Vous pouvez réaliser des dessins en contour purs pour vous échauffer. Je donne toutes le étapes sur un modèle très simple dans cet article : les étapes pour un dessin de contour.

Dessiner les contours plutôt que de vous focaliser sur les composants rationnels de vos dessins vous permettra de passer sur un travail du dessin basé sur le cerveau droit.
Il vous faut pour cela utiliser des lignes droites pour détourer entièrement votre modèle. Vous aller créer le plus d’angles possible sur celui-ci, ces angles pourront vous servir de repères lorsque vous travaillerez les proportions.

 

Percevoir les ombres

Sur votre portrait vous allez probablement constater la répartition des ombres. Quelque fois leur articulation sur le visage vous paraîtra limpide pour déterminer la source de lumière alors que dans d’autres cas elle sera plus complexe. Vous devrez apprendre à gérer la répartition des ombres sur votre modèle en vous basant sur la position de la lumière.
Pour voir en détail la procédure vous pouvez lire cet article : dessiner les ombres du visage.

 

 

Percevoir les espaces vides

Vous connaissez probablement le terme “espaces négatifs”. Vous devez dans un premier temps repérer les espaces vides présents dans votre modèle (par exemple lorsque le pouce et l’index sont joints). Le contour de l’espace vide étant le même que le contour du doigt, lorsque vous dessinez la forme vide vous allez dessiner les doigts en même temps.
Cette technique vont vous aider à réaliser des visages suggestifs comme je l’explique dans une de mes vidéos : une technique pour dessiner un visage suggestif. Apprendre à dessiner un visage ne veut pas dire que vous devez le dessiner entièrement. Laisser une part de “non-dit” dans le dessin a aussi ses vertus.

 

Apprendre à dessiner un visage en percevant les formes élémentaires

Une fois que vous avez obtenu les contours aux bonnes, que vous avez travaillé les ombres et les espaces vides. Il vous faut donner du relief à l’objet dessiné. Pour cela vous aller visualiser une série de formes géométriques sur votre modèle.
Au début vous allez devoir les dessiner pour vous concentrer sur l’analogie que vous avez créé entre la forme géométrique et votre modèle. Ensuite vous ne ferez que les visualiser et dessiner comme si elles étaient présentes sur votre image référence.

Pour voir toutes les étapes, lisez cet article : dessiner un portrait ressemblant.

 

Voir les rapports de proportion

Si vous ne pratiquez pas ces techniques, vous risquez de ne pas pouvoir apprendre à dessiner un visage simplement. Vous n’allez pas développer votre créativité et même si vous arrivez à maîtriser le dessin grâce aux formes complexes, vous ne développerez pas votre créativité.
Ce qui se traduit par un moment dans votre pratique où vous aurez l’impression de stagner et vous sentirez lassé de cette activité faute de surprise d’émerveillement. Cela parce que vous ne pourrez exprimer votre personnalité dans votre trait.

Pour résumer : limitez-vous à quelques techniques et connaissances et pratiquez tranquillement. Voici les derniers résultats que j’arrive à obtenir après un peu de temps.

Pour rester sobre et minimiser le risque d'erreurs, je vous recommande de rester sur un gris très léger pour uniquement cacher le papier et mettre votre oeuvre subtilement en valeur.

 

Un portrait d'homme dessiné avec les crayons et les estompes.

Voici un portrait que j’ai réalisé en combinant les bons crayons avec les techniques d’estompes.

Pour aller plus loin afin de dessiner un portrait selon cette technique je vous propose de recevoir mon guide “réussir votre premier portrait” en utilisant l’un des formulaires du site.

Voilà vous avez tout le matériel nécessaire pour vous lancer et apprendre à dessiner un visage donc allez-y !

{lang: 'fr'}

Comments are closed